TARNOS 1 (40) 25/03

 

1rixqger.gifVous pensez qu'il faisait meilleur sur le circuit pour faire du vélo dimanche à Tarnos ou bien vous auriez fait comme tous ces gens qui dès le mois de mars.....aller vous prélasser sur le sable fin, au doux bruit des vagues, sous le chaud soleil....non je vois bien que vous n'auriez pu choisir un tel calvaire et bien....




et bien oui, il y en avait du monde, le parking presque plein, un mois d'été on se serait cru....


sur la plage, il y avait un peu plus de place oui, vous auriez pu mettre votre serviette sans être géné, dans l'eau idem.... peu de monde, le pied quoi... pour les courageux....

Mais bon, revenons à nos moutons, plutôt à nos coureurs sur le circuit... et oui, le masochisme, c'est là qu'il est .... sur le vélo!!!!!!


******************************************************************




41 GS sur la ligne de départ….


9 tours à boucler avant de connaitre le vainqueur….


peloton groupé au 1er passage, Jean Claude ARRANGOIS assumant la responsabilité du train….


2ème tour, 2 coureurs de Tyrosse au loin échappés, Jean Claude ARRANGOIS encore et Francis BERNADETS, un bel écart à leur actif….


»Gibus » LACABARATS a bien compris que s’il laissait filer cette paire de rouleur, il ne les reverrait qu’à l’arrivée, alors il tente de revenir… le peloton est à quelques secondes derrière….

3ème passage, toujours 2 coureurs à l’avant mais Robert BARROS a pris la place de Francis BERNADETS qui ne pouvait suivre le rythme imprégné par Jean Claude ARRANGOIS….


Olivier CAZENAVE, 75 printemps à son compteur, incroyable bonhomme, se lance à leur poursuite avec le salisien Marc LEMBEYE dans sa roue


Manuel DE ALMEIDA emmène le peloton….


Bernard BARBE-LABARTHE roule devant un peloton regroupé au tour suivant…..


toujours pas de nouvelle échappée au 5ème tour mais les attaques fussent comme ici Pascal SOLANS qui étire le peloton….


attaques sur attaques ça ne veut pas dire forcément échappée, mais le rythme élevé de la course explique certainement cela et quand on voit ce diable de Robert BARROS en tête du peloton emmenant un énorme braquet, on se dit qu’il est bien difficile de sortir….


même les grosses cylindrées bien callées dans le peloton ne semble pas s’amuser, c’est dire un peu !!!!!!


7ème tour, à voir le « Grand » Jean Jacques DURU s’arcbouter sur le vélo, il n’y a qu’un pas à dire que personne ne veux aller lui contester la prime, là ça déménage…..


et qui se colle à la poursuite, Robert BARROS pardi, infatigable celui là aussi….


et on le retrouve même échappé au 8ème passage, incroyable quand même, quand il ne roule pas derrière les autres, il attaque…. Sacré bonhomme oui !!!!


mais à un tour de l’arrivée, les coureurs d’Ogeu ne l’entendent pas de cette oreille, des sprinters ils en ont à la pelle dans le paquet …. Alain AGUIAR se mue en véritable locomotive pour aller chercher Robert

Bernard BARBE-LABARTHE ou Gérard VIDOR, lequel des deux coureurs d’Ogeu va l’emporter…..? Et non, car le rapide montois Michel BOND surgit et l’emporte sans coup férir, pas de discussion possible, un vélo d’avance sur la ligne, pourtant Gérard VIDOR n’est pas un manche en matière de sprint…. Chapeau !


Philippe NICAUDIE prend la 3ème place juste devant le sprinter de Tyrosse Jean Michel DEVAUX et le borderais Eric TAMBORINI

Classement GS :


1er BOND Michel VC Montois 40
2èmeVIDOR Gérard Ogeu 64
3èmeNICAUDIE Philippe Les Boucles 40
4èmeDEVAUD Jean-Michel Tyrosse 40
5èmeTAMBORINI Eric Bordéres 40

********************************************************************************************************************
passons aux 3èmes catégories, la force de frappe de l’U V Lourdes est bien là aujourd’hui…. Bien sûr il ne faut pas oublier de se ravitailler avant le départ pour certain, d’autre baille…. Mais heureusement que le chef reste imperturbable et concentré…au moins un….quand même…


52 partants dans cette catégorie justement


11 tours à faire, c’est parti….


dès le 1er passage, on sent bien que les coureurs du club organisateur de Tarnos veulent se faire voir, 2 sur 3 dans l’échappée, pour le moment c’est réussi.


le peloton réagit aussitôt avec Jordi BADOSA et Xavier BOULAGE qui mènent….


4 coureurs sont sortis au 2ème tour, Jordi BADOSA justement, Eric BAUDRY, et 2 autres que je ne vois pas….


mais derrière, pas de bon de sortie pour le moment, ça revient…


3ème tour, une douzaine de coureurs ont pris les devants… Patrice VIGNES mène…


mais violente réaction à l’arrière, il vaut mieux oui….


4ème tour, Patrick FONTBONNE est sorti seul, hyper courageux sur ce circuit mais il a de bonnes jambes en ce moment alors il en profite….comme la veille à St Julien en Born où il a pris la seconde place.


Yves PEBAY sort du peloton à son tour…


Laurent DEL REGNO et Mickael PINK roulent de concert devant le peloton…


mais que vois je, dans la partie descendante, Patrick fait la sieste…. Bon c’est vrai que le changement d’heure lui a fait perdre une heure de récup, alors il se la prend sur le vélo…. Quoique après tout !!!! Ici, c’est presque tout droit, avec le pilotage automatique sur ces nouveaux vélos, ça va tout seul maintenant…..


5ème passage, en revenant sur lui, un petit groupe l’a réveillé alors il recommence à rouler, chercher pas un rat chez lui…. Un baroudeur oui….


Jean Jacques MEHAULT emmène le peloton sous la surveillance de Louis BOIL, le coéquipier de Patrick. Zouzou fait le chien de garde, personne ne sort là !!!!!!


6ème tour, l’échappée a pris de l’avance mais Patrick c’est rendormi, normal aussi avec ces premières chaleurs…. N’empêche qu’il est encore devant pour mener…


Mickael PINK sort du peloton qui semble ne pas trop réagir….


7ème tour, les 9 coureurs de tête s’entendent à merveille….


Mickael FAURE essaie un retour improbable sur ce circuit…


le peloton n’a pas l’air de vouloir faire la chasse….


et pas de bol pour Alex CASSAGNE, une crevaison sur ce circuit, elles sont assez rares mais il y a droit lui…. Dommage


Eric BAUDRY passe à la tête des échappés au 8ème tour….


Mickael FAURE a reçu du renfort, à 4 c’est possible encore….


le peloton relance un peu, on sait jamais en cas de mésentente à l’avant….


9ème tour, Mickael PINK emmène l’échappée qui a fait le trou maintenant…


le peloton ne les reverra plus…


10ème et avant dernier passage sur la ligne, Eric BAUDRY aux commandes, une arrivée au sprint certainement entre eux à mois que….


Dominique GABARUS et Jacques DIES tente le tout pour le tout….


mais Yves PEBAY va tout ramener….


magnifique arrivée au sprint pour les échappés…. Franck DEWILDE, le rapide sprinteur du club de la Côte Basque ne laisse pas passer l’occasion d’inscrire son nom au palmarès…. Son coéquipier OFFICIALDEGUY Inaki terminant 2ème….


Mickael PINK prend de peu la 3ème place à Patrick FONTBONNE 4ème et Raphael REMPILLON, encore un coureur de la Côté Basque, sacré coursiers ceux là !!!!!

Classement 3ème catégorie :


1er DE WILDE Franck AC Cote Basque 64
2èmeOFFICIALDEGUY Inaki AC Cote Basque 64
3èmePINK Mickael Pau 64
4èmeFONTBONNE Patrick UV Lourdes 65
5èmeREMPILLON Raphael AC Cote Basque 64



51 coureurs sur la ligne de départ pour cette dernière épreuve du jour. 21 coureurs en 1ère et 30 exactement en 2ème, une belle course en perspective oui, quel dommage cela aurait été i nous avions eu 2 pelotons…. squelettiques….


12 et 14 tours à faire pour les deux catégories, c’est partit….


1er tour, 5 coureurs sont échappés…depuis que le départ a été donné…. Etor GARAT emmène le groupe où on reconnait Dominique ABADIE, Nicolas FROSTIN, Emmanuel MEHAULT et le 5ème , entièrement caché, Daniel LADEUIX. ….


le Guidon Bayonnais surveille tout ça…y compris ceux qui sont derrière


2ème passage, Nicolas FROSTIN s’est relevé mais les autres foncent têtes baissées…..


Olivier DOYHAMBOURE toujours en tête du peloton … on le connaissait costaud, il le prouve….


mais changement au 3ème tour, Frédéric LAPORTE est parti seul….


Didier SALLABERRY a pris le relais d’Olivier en tête, les prétentions des coureurs du Guidon Bayonnais se précisent, ils veulent faire la course aujourd’hui….


re-changement au tour suivant, Eric SALLES et Alain GOROSTEGUI ont remplacés Frédéric LAPORTE à l’avant de la course….


Derrière, Gérard LANCHANTIN tente de revenir….


5ème passage, le duo tient toujours….


mais ça roule fort dans le peloton à l’image de Jean Pierre ETCHEVERRIA

et tout rentre dans l’ordre au 6ème tour où se dispute une prime pour les 2èmes catégories, Dominique ABADIE prend le meilleur de justesse sur Gilbert ELIZAGOYEN


7ème passage, une dizaine de coureurs semblent se détacher sous l’impulsion de Christian ARHANCET ….


Joel DOMENE et Thierry LEMEILLEUR tente le retour…. Le peloton n’est pas loin….


8ème tour, peloton regroupé et prime pour les 2èmes catégories, Nicolas RODILLON ne laisse pas passer l’occasion de l’empocher


c’est reparti de plus belle au tour suivant, Christian ARHANCET et Olivier DOYAMBOURE font cause commune….


Nicolas BOUTONNET tente de les rejoindre….


Emmanuel MEHAULT fait l’effort mais il est entouré de coureurs du Guidon Bayonnais, nombreux devant …..


mais rien n’y fait, impossible de sortir avec ce vent et le rythme élevé… Martial BETBEDER tente quand même l’aventure en solitaire….


mais Daniel LADEUIX se déchaine pour revenir sur lui…..


pendant ce temps, les bleus font de la bronzette….au moins, on aura ramené…les coups de soleil….


11ème et avant dernier tour pour les 2ème catégories qui sentent la fin…. Christophe DUMOULIN et Fabien DELLALIBERA tente le break, ça peut marcher….. à 6 kms de l’arrivée car il y a là de supers rouleurs….


Frédéric LARRUE et Christian ARHANCET se disent qu’il serait opportun de faire un bout de chemin avec eux…..


mais personne ne les rejoindra, ils auront la primeur de faire le sprint en tête à tête…. et c’est de vraiment peu que Christophe DUMOULIN l’emporte devant Fabien DELLALIBERA


3ème place pour Gilles COUTURE, nettement même….


Nicolas RODILLON termine 4ème devant François BARRET, caché….


les 1ères catégories se sont regroupés sagement à l’arrière pour ne pas fausser l’arrivée, il leur reste 2 tours encore….


inutile de vous dire que la bataille fait rage dans l’avant dernier tour, une dizaine d’homme a pris la poudre d’escampette….


Frédéric LARRUE et Stéphane ARRAYAGO tentent le tout pour le tout pour les rejoindre….


Christian ARHANCET accompagné de Didier SALLABERRY veulent les imiter….


Mathieu PINLOU le bergeracois en vacance se dit que s’il ne réagit pas vite, c’est peut être trop tard….


dans la longue ligne droite descendante, le groupe de tête ne relâche pas la pression….


Didier SALLABERRY et le duo Frédéric LARRUE – Stéphane ARRAYAGO vont faire la jonction…..


mais pour Mathieu PINLOU…et les autres, ça semble mal engagé…..
Au km, Christophe LEGUELAFF attaque, pris en chasse immédiatement par Eric SALLES, Martial BETBEDER et Jean OLMEDA. Une fois rejoint, Christophe se relève un tout petit peu…. La course de la veille est bien présente à ce moment là, très crucial en plus…. Le trio lui continue sur sa lancé, Frédéric LARRUE vient se placer dans la roue de Christophe LEGUELAFF son coéquipier qui essait de combler l’écart de 30 m en faveur du trio….. mais pas possible en cette fin de course…. Frédéric LARRUE se dévoue donc pour amener son leader de sprinter Frédéric DEVERT dans la dernière ligne droite….mais vainqueur lui aussi la veille en ayant beaucoup donné, il n’arrive pas à combler ces 20 derniers mètres…. Je suis dans la roue…. Je pense bien que si je lance le sprint d’aussi loin, plus de 300 m, je vais emmener les autres dans un fauteuil…. Mais que voulez vous, je ne cours pas dans ces moments là pour faire 2 ou 3 ou 4….mais pour gagner…. Alors tant pis, je lance mon sprint …au même moment que les 3 de devant, 20 m d’écart…. Impensable à remonter cet handicap….…..


mais sur la ligne, il ne m’en manque pas beaucoup, beaucoup…. Personne ne m’a passé…. Je n’ai pas faibli du tout dans le sprint et il s’en est fallu d’une dizaine de mètres supplémentaires pour que je puisse savourer une belle victoire…. Mais voilà, Eric SALLES a bien le droit de le faire, il ne s’économise pas en course comme vous avez pu le voir…. Alors..je ne suis pas déçu de ma place non… Cela fait 2 fois que je termine 2ème d’un sprint massif…un peu dans les mêmes conditions mais toujours battu par d’excellents sprinters, la 1ère fois, c’était Frédéric DEVERT… . L’an passé à Saubrigues, il y avait 10 m de trop, des crampes partout m’avait empêché de l’emporter, là il me manque 10 m…. que voulez vous, quand les organisateurs mettront la distance pile et la ligne d’arrivée au bon endroit….pour moi….ben, j’aurais une chance oui…..

Classement 2ème catégorie :


1er DUMOULIN Christophe Bayonne 64
2èmeDELLALIBERA Fabien Salies 64
3èmeCOUTURE Gilles Salies 64
4èmeRODILLON Nicolas AC Cote Basque 64
5èmeBARET Francois Stade Montois 40

Classement 1ère catégorie :


1er SALLES Eric Salies 64
2èmeGUINLE Alain UV Lourdes 65
3èmeBETBEDER Martial Les Enclaves 64
4èmeOLMEDA Jean St Martin 40
5èmeDEVERT Frédéric Onesse 40

juste pour encore dire et redire qu’il vaut mieux avoir une course de 50 coureurs que deux de 25…. Magnifique course ce dimanche à Tarnos….


allez tiens, la bande à Zouzou a bien eu droit d’aller faire un tour sur la plage….avant d’aller boire une petite mousse…. Pas de victoire…mais une excellente ambiance, dès fois, c’est bien mieux…..

album photos et vidéo de la course des 1 et 2…..arrivent
Commentaires (2)

1. Dumoulin Christophe 29/03/2012

Bonjour à tous
Félicitation pour ces belles mises en page,je découvre le site en tant que nouveau au sein de L'UFOLEP.
Je désirerai recevoir si possible de votre part par email svp les photos sur lesquelles je figure.
Merci par avance
Longue vie à ce site
Amicalement
Christophe Dumoulin du Guidon Bayonnais

2. Francis Abadie 29/03/2012

@ Alain. Vu ton coup de pédale, cette année tu vas en gagner plus d'une. Celle là t'échappe uniquement à cause du dernier km de la veille ... ?

Ajouter un commentaire