ST GIRONS (09) 20/07

spo-divers-092.gifEt bien on l'a échappé belle oui....pas de pluie et route sèche.... ouf, voilà ce nous avons eu droit à cette belle nocturne de St Girons, pour la 2ème année consécutive, de gros nuages étaient au dessus de nos têtes....mais rien pendant la course et la route avait eu le temps de sécher avant le départ, un temps idéal pour cette magnifique course super bien dotée et parfaitement organisée par nos amis du Couserans Cycliste. A faire dans la vie cycliste assurément...mais ne vous attendez pas à une promenade de santé non...la selle dans le c.. tout au long de la course vous aurez droit... sur un circuit de 1.4 ou 1.5 km, mi faux plat montant....et donc mi faux plat descendant.... alors quoi dire de plus!!!!!!!!

Ah si en fait, je voudrais lancer un appel à tous les organisateurs de course UFOLEP du Grand Sud-Ouest....

                                                                   ARRETEZ LE COCHON SVP!!!!!!!!

Le coureur UFOLEP est en danger..... Un insecte gris aux flans orange est en train de ravager les pelotons du coin.... Un, non deux insectes gris aux flans orange je devrais dire.... et on a une chance, ils sont "apparemment" du même sexe, donc pas de risque de prolifération.....mais on sait jamais avec ces bestioles là!!!!! On connaissait l'"Etoile Filante de Martillac" en Gironde, "l'Albatros de Mont de Marsan" dans les landes,  les "Caméléons du Fousseret", tantôt en beige, tantôt en tricolore mais voilà de nouveaux prédateurs, les "Charcutiers d'Auterive". Ne rigolez pas trop vite....ils sévissent dans nos contrées à l'image du frelon asiatique tueur d'abeille.... Le vampire se nourrit de sang (quoi que dans le peloton cycliste il en existe oui....de ces machins là!!!!) , Popeye ingurgitait des épinards (ça jamais vu une branche dans le milieu cycliste moi depuis plus de 40 ans....), mais ceux là, les "Charcutier d'Auterive" se nourrissent de cochon. Leurs devises? "Tout est bon dans le cochon", et je ne rigole pas du tout là.... tout y passe, saucisson, boite de pâté (même l'emballage ne leur fait pas peur.....), ventrêche mais surtout ils aiment le jambon.... leur pêché mignon..ils en raffolent!!!! On pourrait penser qu'ils vivent entre eux...mais non, ils ont un chef....un ancien des pelotons...lui par contre, en plus du cochon, il s'abreuve de houblon doré...enfin la potion définitive, quoique les deux autres ne sont pas mal non plus là dedans.... alors je lance un appel désespéré aux organisateurs...svp, banissez une fois pour toute le cochon du peloton....  dans les filets, ne mettez que des pâtes, du riz, du café..voire une barre de céréale... il n'y a que cette solution pour "tenter" de les éliminer.... mais pas sûr non plus.... !

Bon, moi j'aurais fait mon boulot, je vous aurais prévenus....

Allez, un peu de patience, maintenant, je dois faire le compte rendu de la course....




Belle surprise pour tout le monde, le préparateur physique du Stade Toulousain, natif d’ici, nous a emmené le Bouclier de Brennus, symbole du titre de Champion de France de Rugby à XV, super de l’avoir à côté…au départ…


A Lourdes, on le connait bien ce Bouclier, il y a séjournée plusieurs fois…sacrée équipe à son époque là aussi….


prés de 60 coureurs en 1/2/3 confondus sur la ligne de départ….et le beau maillot tricolore de Séverine ZANGHIERI acquis la semaine passée du côté de Rochechouard…..


et il est tout à fait normal qu’elle fasse le départ devant…. 50 tours pour les 3èmes, et 5 de plus pour les 1 et 2….


le 1er tour étant neutralisé…..jusqu’à la vue de la banderole…après ?????


2ème tour et sprint pour la 1ère prime à l’avantage de Jérémie DOTTO…..


3ème tour, Laurent GERBET attaque…. Devant Jérémie DOTTO toujours là


le peloton est en file indienne, ça ne rigole pas ……le compteur s’affole


et au tour suivant, patatras….Laurent GERBET est rejoint par un…. »Charcutier d’Auterive », le grand en l’occurrence…. Frédéric PUJOL il s’appelle…. Pas gagné avec celui là non plus…


derrière, ça ne badine toujours pas….


et au 8ème tour, ils sont encore et toujours devants…chapeau parce que ça « visse » à mort….


et à l’arrière, l’écart ne se creuse pas non….mais ça revient pas non plus….


mais changement au 12ème tour, Sébastien CAPUS tente l’aventure en solitaire….


Ludovic SEVERAN…..l’autre « Charcutier d’Auterive » se lance à sa poursuite….


mais qu’elle fait mal cette relance à 250 m de la ligne….


13ème tour, un petit groupe s’extrait du peloton….


Jacques FALLIERO et moi sommes là…


14ème tour, Jacques FALLIERO et Ludovic SEVERAN sortent à leur tour…


mais ça roule très vite derrière aussi….


16ème tour, 5 coureurs s’échappent…et quels coureurs !!!! Jérémie DOTTO, Sébastien CAPUS…..et les 2 charcutiers d’Auterive en personne…. Rien que ça….il a du mérite oui Jean Michel DAUBRIAC, le seul 2ème catégorie du lot à s’y mêler….


Lionel ZELMAT étire le peloton derrière….


et l’ardoise s’alourdit très vite….40 secondes d’avance…


et pourtant derrière, ça ne faiblit pas du tout…. A l’image d’un Jacques FALLIERO des grands jours….


Mais force de constater qu’au 36ème tour…nous avons pris un tour par les échappés….


seul un petit groupe d’irréductible fait le forcing pour ne pas être rattrapé…


mais au 43ème passage, ça y est…tout le monde a pris un tour….


et au tour suivant, à la demande des commissaires, les échappés repartent à l’avant….


et forcément le peloton derrière….


44ème tour, Frédéric PUJOL attaque dans le groupe des 5


et au tour suivant, il passe seul….


les autres font plus que résister….


quand au peloton, c’est le flou artistique…. Pour l’instant….


48ème tour, Frédéric PUJOL est rejoint par Ludovic SEVERAN, le duo des Charcutier d’Auterive est enfin réuni…. Comme l’an passé…


les 3 poursuivants ne baissent pas pour autant la garde….


dans le peloton, l’arrivée des 3èmes catégories est en préparation….


50ème passage, le duo de tête vitesse grand V


a creusé un écart substantiel sur leurs poursuivants…


Jean Marc JEANSOU en profite pour l’emporter en 3….


le reste du peloton…..en spectateur


52ème tour, les 2 avions de chasse d’Auterive prennent


un 2ème tour au peloton en le déposant proprement au passage……


à l’arrière, les 3 poursuivants souquent ferme pour ne pas en prendre un eux aussi…. Incroyable !!!!!!


et au 55ème tour, pas de problème pour le duo des Charcutiers d’Auterive, une arrivée en commun, la même que l’an dernier… je m’en lasse moi de ça….. !!!!!!!!!!!!


Jérémie DOTTO 3ème, rien de surprenant….


Jacques FALLIERO 5ème en 1ère….


moi 6ème..et Laurent GERBET 4ème en 2….


petit butin malgré tout pour les Charcutiers d’Auterive….


rien à voir avec celui de l’an dernier…la récession est passée par là…. A ce rythme là, ils vont nous faire une WIGGINS et une FROME, ils vont devenir squelettiques maintenant…. M…., ils vont se mettre à grimper aussi…..


Pour David DAFFOS….et moi, il ne nous reste plus que le pilier du bar…. C’est déjà ça….

Classement 3ème catégorie :


1er Jean Marc JEANSOU (Couserans Cycliste)
2ème Pierre CASTET (Carbone)
3ème Dominique BOUSSIOUX (Couserans Cycliste
4ème Jean Rémi BERTRAC (St Juéry)
5ème David DAFFOS (Déjantés 65)

Classement 2ème catégorie :


1er Jean Michel DAUBRIAC (Roquette)
2ème Vincent EPIPHANIE (Couserans Cycliste)
3ème Bastien BONINI (Camarade)
4ème Laurent GERBET (U V Lourdes)
5ème Henri MASSOT (Empalot)

Classement 1ère catégorie :


1er ex-aequo Frédéric PUJOL et Ludovic SEVERAN (Charcutiers d’Auterive)
3ème Jérémie DOTTO (GPCC) classé 4ème par les commissaires…
4ème Sébastien CAPUS (St Juéry) classé néanmoins 3ème
5ème Jacques FALLIERO (U V Lourdes)


et au pays du Bouclier de Brennus, il est logique de faire une mêlée non !!!!!!


que de beaux vainqueurs ce soir…. Félicitations à eux….

la vidéo de la course arrive…et l’album photo aussi mais pas terrible en nocturne

Commentaires (1)

1. Jean-Pierre Lejoille (site web) 25/07/2012

Bravo pour le commentaire de cette course, on s'aperçoit qu'on n'a affaire à un super pro.
C'est promis plus de cochon dans les filets pour les insectes gris aux flans orange
Merci Cyclocross Passion a Bientôt

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau