CAPBRETON (40) 28/04

NAUTIC Mais pourquoi vouloir mettre à tout prix la mer au plafond quand on vient dans les Landes? Incroyable ça quand même.... vous pouvez pas la laisser à sa place, bien au fond de Capbreton, derrière les remparts qui bordent la plage? Chacun chez soi comme on dit.... non mais!!!!!!

Bon, faut quand même dire que ces derniers temps, le métier de cycliste amateur (et professionnel aussi bien sûr....mais eux, ils sont payés) n'est pas de tout repos. Pluie la semaine, pluie le week end, là on charge grave.... et le mot est bien employé pour une fois.

Aujourd'hui, pas plus que le week end précédent à Tyrosse, pas plus que le week end avant au Tour du Madiran ou a Bégaard, ben, les dieux du ciel nous ont lamentablement abandonnés.... Courageux? c'est un mot très faible pour les gars qui ont accrochés le dossard sur le maillot cet après midi.... et je n'en faisais pas parti.... marre de ce temps là, tant pis, c'est décidé, j'attends les jours meilleurs....

Mais il y a eu des courses quand même, des belles, avec des arrivées au couteau.... du spectacles quoi.... et toutes les personnes qui étaient massées le long des balustrades, courageuses également, ont bien appréciées.

Juste quand même, si on pouvait oter ces tenues d'hommes grenouilles pour une fois....ce serait bien quand même.....

J’étais en retard aujourd’hui, je n’ai donc pas pu être au départ des GS, qu’ils m’en excusent. Je voudrais dédier cette journée à Marie Isabelle, mon ancienne collègue de boulot, 52 ans, terrassée par cette saloperie de cancer alors qu’elle était une sportive hors pair, pas de cigarette, pas d’alcool et pourtant…. Une courageuse celle là aussi, un truc de fou, une sacrée leçon de courage, ce matin, j’étais parmi ceux qui lui ont dit un dernier au revoir… désolé donc pour ce contre temps mais il y a des choses bien plus importante dans la vie….


mais revenons à la course, Didier FOURCADE et André BEGUE ont faussés compagnie d’entrée de course au peloton…..


Marc LEMBEYE secoue ce dernier…..


mais au tour suivant, Didier FOURCADE passe seul….


pris en chasse par un Jean jacques DURU déterminé….


André BEGUE s’est relevé… départ trop rapide oblige….


Richard CLAVE tente de relancer derrière…


Aurélie DUROU s’accroche à ce paquet qui n’est déjà plus tout à fait étanche….


Bernadette CARTI est juste derrière… courageuse en diable….


2 tours plus tard, Jean Jacques est revenu dans la roue de Didier….


derrière, Jean Claude ARRANGOIS enroule un gros braquet à la poursuit des échappés, ce qui n’étonnera personne….


quelques tours après, le duo force l’admiration des spectateurs, roulant comme des métronomes… sous la pluie qui ne cesse de tomber….


Richard CLAVE et Robert LOUMPRE sont sortis en contre…..


Albert ARROSERES tente de les rejoindre….


mais le peloton es tout proche….


ça roule fort à l’avant…..


mais rien n’est joué car le duo de poursuite à une centaine de mètres de retard tout au plus….


Jean Michel DEVAUD a rejoint Albert ARROSERES….


et c’est Claude SAPANEL qui doit se dévouer pour essayer de revenir…..


l’heure de course est passée, plus que 3 tours…. Plus de question à se poser…. Il faut tout donner maintenant….


d’autant plus que les poursuivants semblent stagner un peu dans la reprise du temps….


le peloton semble hésiter un peu….


2 tours à faire…. Le break est fait apparemment….


tout rentre dans l’ordre derrière…..


Aurélie DUROU en profite pour l’emporter chez les féminines…..


devant Bernadette CARTI…..


dernier tour pour le duo de tête, Didier FOURCADE se méfie de Jean Jacques DURU….c’est sûr….


mais qui fera 3ème ? ça, Jean Clade ARRANGOIS ne le sait pas lui-même….lui le route-toujours devant


le sprint pour le bouquet est lancé aux 200 m par Didier FOURCADE qui semble prendre la mesure de Jean Jacques DURU…mais ce serait mal le connaitre pour ne pas savoir que c’st un sacré gaillard qui ne s’avoue jamais vaincu….et sur la ligne, c’est juste, juste….en faveur de Didier….qui il faut le reconnaitre, ne l’a pas volée celle là….


pour la 3ème place, Jean Michel DEVAUD se montre le plus rapide au dépend d’Alain MINVIELLE…..


Jean Claude ARRANGOIS s’empare de la 5ème place….

Classement féminin :


1ère Aurélie DUROU (V C Montois)
2ème Bernadette CARTI (Vielle St Girons)

Classement GS :


1er Didier FOURCADE (J A Bordères)
2ème Jean Jacques DURU (Boucles de l’Adour)
3ème Jean Michel DEVAUD (Tyrosse)
4ème Alain MINVIELLE (Tartas)
5ème Jean Claude ARRANGOIS (Tyrosse)




ça discute beaucoup au départ des 3èmes catégories, 24 sur la ligne de départ, courageux ceux là aussi oui…..


1h et 9 tours à faire, en fait il y en aura 30 exactement mais ça on le sait…à la fin, plus facile pour compter…..


Alex et « Zouzou » ont le sourire….pour l’instant….


3ème passage, apparemment, Cédric FAURE aime les conditions météo difficiles, un peu comme un poisson dans l’eau….c’est el cas aujourd’hui…. Il anime le peloton d’entrée…..


au tour suivant, Cédric accompagné de Xavier BOURGE passent ensemble


Laurent MILLEROU se propose pour prendre la poursuite à son compte…..


et la jonction s’opère au 5ème tour, mais Xavier BOURGE continue son effort en tête du peloton, pas un fainéant celui là non…. D’ailleurs, je vais conter une petite histoire que j’ai apprise hier et qui vous forgera une idée plus précise de gentil garçon qui mérite d’être connu. Nordiste bon teint, il intègre les pompiers de Paris pendant 12 ans, déjà ça classe son bonhomme au point de vue physique…. Mais justement, un problème médical l’écarte de son métier si prisé…. Et le voilà prenant sa valise pour venir s’établir à Artix…. Où cherchant à sa défouler un peu….. quand on connait le bonhomme, c’est peu de le dire… il prend une licence cycliste à Oloron, lui qui a pratiqué le cyclisme en minime et cadet dans le Nord…. Jusque là me direz vous, rien de bien anormal en UFOLEP….. mais là où ça change, c’est qu’au Tour du Madiran, figurant dans l’échappée matinale d’une quinzaine de coureurs en vue de l’arrivée, moins de 3 km, une chute survient dans le groupe et 2 ou 3 coureurs tombent …. Et bien que pensez vous qu’il fit ce gentil garçon…. La passion de porter secours à autrui…. Il s’arrête, fait demi tour pour aller porter secours aux gars par terre puisque à ce moment là, il n’y avait pas de voiture suiveuse qui les suivait….. Vous en connaissez beaucoup vous de coureurs qui auraient eu même cette seule pensée ? Moi pas beaucoup….. sacrifier ses chances pour les autres….. oui un Grand Monsieur nous avons parmi nous…..alors si vous le croiser sur le bord de la route ou dans le peloton sur la prochaine épreuve, allez lui serrer la main pour lui dire que vous aimez son geste…. Ça changera un peu de ne penser qu’à son nombril…. Moi, bien content de l’avoir connu hier à Capbreton…. Il aura toujours mon estime Xavier…. Chapeau Monsieur BOURGE !


6ème tour, Francis PINCK part seul….en costaud


et qui pensez vous qui s’y colle à la poursuite, Monsieur Xavier BOURGE en personne, infatigable….


8ème tour, peloton regroupé sous la conduite de Mickael PINCK, le fiston…..


10ème tour, prime…… les lourdais débordent Francis PINCK de chaque côté…..


pour aller faire 1 et 2 au sommet du raidard…..super bien les gars, fier de vous moi !!!!!!


mais Mickael PINCK contre et s’en va seul au tour suivant…..


pas de surprise à l’arrière, Xavier se charge de la poursuite…. Y a pas besoin de demander…..


dès le regroupement au 12ème tour, c’est Francis PINCK encore qui attaque…. Incroyable !!!!!




16ème tour, le peloton se regroupe un fois de plus…. Mais la pluie ne fait qu’alimenter la convoitise des coureurs pour s’échapper, Philippe CABARRY est l’un de ceux là !!!!!!


Anthony DA COSTA essaie de ramener le peloton…..  (merci à Anthony)


et au tour suivant…… Xavier BOURGE se remet en tête d’un peloton à nouveau compact…. Mais qui s’égrène au fil des tours, la pluie faisant son office…..


19ème tour, revoilà Cédric FAURE, tel un poisson qui…..sort de son bocal….


Anthony DA COSTA qui est un sacré pêcheur….. lance …..la poursuite à défaut de canne à pêche….


il ne faudra pas attendre longtemps une échappée sérieuse se reformer…..Francis PINCK est l’auteur….. et pas un fainéant non plus à le voir écraser les pédales….


personne ne sera surpris de voir Xavier BOURGE mener la chasse….


la poursuite durera jusqu’au …. 24ème passage où le peloton redeviendra….complet…. je ne vous dis même pas qui roulera à l’avant……


28ème passage, le rouleau compresseur Xavier BOURGE fait son effet…. Tout le monde en file indienne…..


29ème et avant dernier passage sur la ligne, Xavier BOURGE sait qu’il ne pourra rivaliser avec les sprinters maintenant….


mais justement, LE favori du sprint, Franck DEWILDE, a perdu le contact avec le peloton, il s’emploie à revenir…mais les efforts risquent de se payer cash au tour suivant…..


pour le plus grand bonheur d’Alex CASSAGNE qui vient signer une très belle victoire, lui qui vient seulement de reprendre la compétition en début de saison….. après quelques années…sabbatiques….. Une victoire qui vient récompenser ses efforts et qui fait vraiment plaisir…. Bien méritée oui….. Franck DEWILDE en seigneur, viendra féliciter son adversaire….

Classement 3ème catégorie :


1er Alexandre CASSAGNE (U V Lourdes)
2ème Franck DEWILDE (Côte Basque)
3ème Philippe CABARRY (C C Lourdes)
4ème Pierre LALANNE (St jean de Luz)
5ème Michael PINCK (G C P)




”mais je te jure moi Laurent, on n’y est pour rien nous à Lourdes s’il pleut, l’eau bénite c’est à Lourdes, pas à Capbreton…. , m…. , la prochaine fois, je te jure qu’on va le mettre plus gros le cierge moi…. Toujours vouloir faire des économies dans ce club, un cierge pas cher et aucun effet….


pas évident non plus de faire corps avec la monture, entre celui qui se met en travers, ‘autre qui se cabre…..


ça y est, tout est en place, une dernière bénédiction du commentateur de service Alain GOROSTEGUI…..


et le départ peut être donné… 1 heure et 15 tours pour les 2, 5 tours de plus pour les 1ères…..


transfert de dernière minute, Mickael CLAVERIE a signé au Racing Vallée d’Aspe, un gros chèque à la clé…..


et avec un temps pareil, les maris sur le vélo…. Ces dames redoublent d’astuces, une pierre deux coups, le parapluie ouvert…..pour s’abriter, c’est sa fonction première….mais en France on n’a pas de pétrole, mais on a des idées…. Ça sert également de séchoir à linge….. si on vous avez pas Mesdames….. mais où vont-elles chercher tout ça !!!!!!!!!


3 tours de mise en jambes…..le 4ème c’est parti pour de bon avec une attaque de Pascal VANDAELE le flahute, Didier LABARTHE et Pascal MANCEBO lui ont emboité la roue…..


Alexis CATILINA, Frédéric DEVERT, Jean Marc VILLENAVE….. ça ferraille « sec » derrière ….

au tour suivant, 8 coureurs à l’avant déjà….


Patrick CAYRE, Jérémie BAILLY et Jean Marc CAMBERABERO sortent aussi….


derrière, ça se regarde un peu…..


6ème tour, le groupe de tête continue à force sous l’impulsion de Pascal VANDAELE au top….


Laurent LILLE, Nicolas TASTET et juste derrière Fabrice GLEIZES tentent de réagir….


Sébastien PRIGENT, qui étrenne son carton de 1ère catégorie copieusement arrosé, se lance à leur poursuite…..


Alain CORDOVA étire le peloton…..


Patrick FONTBONNE tente de l’aider en lui soufflant dessus, c’est vrai qu’avec le vent dans le dos, c’est mieux…..


7ème tour, devant ,ça ne va pas assez vite au gout de Mickael BISBAU, Lionel LARRIC et Laurent ROCHETEAU qui sont ressortis de l’échappée….


Patrick CAYRE réagit aussitôt….


un trio de poursuivants, Sébastien a rejoint Laurent et Nicolas…..


Mais Fabrice a dû se relever…. Trop vite devant….


le peloton est emmené par Yann DUBASQUE….


comme on peut le voir, on ne s’ennuie pas une minute sous les parapluies à Capbreton, Jérémie BAILLY et Patrick CAYRE relancent à l’avant…..


Laurent ROCHETEAU essaie « d’éponger » le passif…..


le trio de poursuivants emmené par Sébastien PRIGENT est à 150 m…..


mais Alexis CATILINA tente d’aller leur prêter main forte….


Emmanuel MEHAULT et Mickael CLAVERIE roulent de concert à l’arrière….


au tour suivant, le duo de tête insiste et est aussi rejoint par Laurent ROCHETEAU et Frédéric DEVERT……


mais Didier LABARTHE et Jean Marc CAMBERABERO font l’effort derrière…..


ils sont 4 maintenant à s’unir pour essayer de revenir mais les efforts de Roland LILLE et ses compagnons semblent ne pas suffire pour le moment…..

Jean Michel LOUIT fait éclater le peloton derrière

10ème passage, sous le déluge, le groupe de tête se reforme une fois de plus….


Alexis CATILINA tente la jonction en solitaire…..


»qu’est ce que tu en penses Nicolas, il va y arriver……ou pas ? »


»non, moi j’ y crois pas » se dit Sébastien en se relevant…..


Yann DUBASQUE et Christian GLIZE sont sortis à leur tour….

 

"t'as chaud Patrick, ok, donnes moi ton coupe vent oui...."

11ème tour, il semble que le groupe de tête se calme un peu….


Roland LILLE n’est pas très loin…..


il vient de déposer Alexis CATILINA, supersonique…..


Nicolas TASTET tente d rentrer aussi….


Christian GLIZE et Yann DUBASQUE reviennent….


Patrick FONTBONNE s’est mis en tête de rouler à l’avant du peloton….




12ème passage collectif pour les échappés….


Roland LILLE en force, incroyable, il reprend du terrain au groupe de tête….


regroupement derrière lui…..


prime à l’arrière pour Alain CORDOVA….


en fond de peloton, ça se protège comme ça peut….du déluge….


pas de bol pour Jean Michel LOUIT, rayon cassé sur les ZIPP…… trop costaud…..


Lionel LARRICQ en tête des échappés au 13ème tour….


Roland LILLE grignote encore quelques mètres aux échappés, incroyable bonhomme….


le quatuor revient un peu sur lui…..


on retrouve les lourdais à la tête du peloton….


14ème tour, sprint pour une prime entre bayonnais….


derrière, ç’est tout proche…. L’espoir renait…..


pas de bol pour Jérémie BAILLY, crevaison à l’arrière…. Mais il a droit au changement de roue….


Nicolas TASTET a lâché prise lui par contre….. dommage ça y était presque…..


Xaby DAMESTOY tente un retour improbable…..

*
Mickael CLAVERIE emmène le peloton


15ème tour, c’est reparti aussi devant…..


pas terrible pour ce groupe là….. en mauvaise posture si pas de réaction immédiate


surtout que les poursuivants sont tout près eux aussi……


Xaby est rejoins par Patrick……


peloton emmené par Jean Marc VILLENAVE…..


un tour pour rien puisque tout rentre dans l’ordre au 16ème tour…..