CAPBRETON (40) 28/04

NAUTIC Mais pourquoi vouloir mettre à tout prix la mer au plafond quand on vient dans les Landes? Incroyable ça quand même.... vous pouvez pas la laisser à sa place, bien au fond de Capbreton, derrière les remparts qui bordent la plage? Chacun chez soi comme on dit.... non mais!!!!!!

Bon, faut quand même dire que ces derniers temps, le métier de cycliste amateur (et professionnel aussi bien sûr....mais eux, ils sont payés) n'est pas de tout repos. Pluie la semaine, pluie le week end, là on charge grave.... et le mot est bien employé pour une fois.

Aujourd'hui, pas plus que le week end précédent à Tyrosse, pas plus que le week end avant au Tour du Madiran ou a Bégaard, ben, les dieux du ciel nous ont lamentablement abandonnés.... Courageux? c'est un mot très faible pour les gars qui ont accrochés le dossard sur le maillot cet après midi.... et je n'en faisais pas parti.... marre de ce temps là, tant pis, c'est décidé, j'attends les jours meilleurs....

Mais il y a eu des courses quand même, des belles, avec des arrivées au couteau.... du spectacles quoi.... et toutes les personnes qui étaient massées le long des balustrades, courageuses également, ont bien appréciées.

Juste quand même, si on pouvait oter ces tenues d'hommes grenouilles pour une fois....ce serait bien quand même.....

J’étais en retard aujourd’hui, je n’ai donc pas pu être au départ des GS, qu’ils m’en excusent. Je voudrais dédier cette journée à Marie Isabelle, mon ancienne collègue de boulot, 52 ans, terrassée par cette saloperie de cancer alors qu’elle était une sportive hors pair, pas de cigarette, pas d’alcool et pourtant…. Une courageuse celle là aussi, un truc de fou, une sacrée leçon de courage, ce matin, j’étais parmi ceux qui lui ont dit un dernier au revoir… désolé donc pour ce contre temps mais il y a des choses bien plus importante dans la vie….


mais revenons à la course, Didier FOURCADE et André BEGUE ont faussés compagnie d’entrée de course au peloton…..


Marc LEMBEYE secoue ce dernier…..


mais au tour suivant, Didier FOURCADE passe seul….


pris en chasse par un Jean jacques DURU déterminé….


André BEGUE s’est relevé… départ trop rapide oblige….


Richard CLAVE tente de relancer derrière…


Aurélie DUROU s’accroche à ce paquet qui n’est déjà plus tout à fait étanche….


Bernadette CARTI est juste derrière… courageuse en diable….


2 tours plus tard, Jean Jacques est revenu dans la roue de Didier….


derrière, Jean Claude ARRANGOIS enroule un gros braquet à la poursuit des échappés, ce qui n’étonnera personne….


quelques tours après, le duo force l’admiration des spectateurs, roulant comme des métronomes… sous la pluie qui ne cesse de tomber….


Richard CLAVE et Robert LOUMPRE sont sortis en contre…..


Albert ARROSERES tente de les rejoindre….


mais le peloton es tout proche….


ça roule fort à l’avant…..


mais rien n’est joué car le duo de poursuite à une centaine de mètres de retard tout au plus….


Jean Michel DEVAUD a rejoint Albert ARROSERES….


et c’est Claude SAPANEL qui doit se dévouer pour essayer de revenir…..


l’heure de course est passée, plus que 3 tours…. Plus de question à se poser…. Il faut tout donner maintenant….


d’autant plus que les poursuivants semblent stagner un peu dans la reprise du temps….


le peloton semble hésiter un peu….


2 tours à faire…. Le break est fait apparemment….


tout rentre dans l’ordre derrière…..


Aurélie DUROU en profite pour l’emporter chez les féminines…..


devant Bernadette CARTI…..


dernier tour pour le duo de tête, Didier FOURCADE se méfie de Jean Jacques DURU….c’est sûr….


mais qui fera 3ème ? ça, Jean Clade ARRANGOIS ne le sait pas lui-même….lui le route-toujours devant


le sprint pour le bouquet est lancé aux 200 m par Didier FOURCADE qui semble prendre la mesure de Jean Jacques DURU…mais ce serait mal le connaitre pour ne pas savoir que c’st un sacré gaillard qui ne s’avoue jamais vaincu….et sur la ligne, c’est juste, juste….en faveur de Didier….qui il faut le reconnaitre, ne l’a pas volée celle là….


pour la 3ème place, Jean Michel DEVAUD se montre le plus rapide au dépend d’Alain MINVIELLE…..


Jean Claude ARRANGOIS s’empare de la 5ème place….

Classement féminin :


1ère Aurélie DUROU (V C Montois)
2ème Bernadette CARTI (Vielle St Girons)

Classement GS :


1er Didier FOURCADE (J A Bordères)
2ème Jean Jacques DURU (Boucles de l’Adour)
3ème Jean Michel DEVAUD (Tyrosse)
4ème Alain MINVIELLE (Tartas)
5ème Jean Claude ARRANGOIS (Tyrosse)