TYROSSE (40) 23/04

 

Journée spéciale à Tyrosse aujourd'hui.... Même si le club organisateur avait fait le maximum pour mettre sur pied une très belle épreuve....et il y est parvenu de fort belle manière, que ce soit au niveau de la sécurité, des récompenses, de l'organisation toute entière.... même si les coureurs avaient fait le déplacement en nombre dans chaque catégorie, près de 40 partants dans chaque peloton.... même si les courses ont été belles avec de magnifiques vainqueurs.... les coeurs ne battaient pas pareil, les estomacs étaient noués....à l'image de la pluie qui s'est invitée dans le dernier tiers de la course des 3 et GS pour accompagner également celles des 1ères et 2èmes catégories, c'était bien un jour maussade....pour tout. Tout particulièrement pour les coureurs des Boucles de l'Adour qui avaient tenus tous ensemble à participer à cette course pour honorer la mémoire de Laurent RIGAL, décédé avant hier lors de son entrainement, fauché par une voiture à l'âge de 38 ans. Laurent qui aurait aimé être parmi nous aujourd'hui dans son beau maillot de Champion des Landes...mais qui ne prendra plus de départ..si ce n'est celui pour aller rejoindre sa dernière demeure mardi....

Son ombre a planée toute l'après midi sur la course, sur les courses, sur les spectateurs qui le connaissaient eux aussi. Tout le monde lui a rendu hommage en respectant une minute de silence, c'est le moins que l'on pouvait faire pour lui...

Mais comme on dit, le spectacle doit continuer....alors les courses ont été de vraies courses , à l'image de celles des 1ères catégories, avec cette grosse échappée d'une dizaine d'homme à quelques tours de l'arrivée, à la pédale s'il vous plait! Et comment ne pas saluer le geste de ces gars là, qui se sont mis à la planche pendant des km pour tenir le peloton en respect pour laisser franchir la ligne d'arrivée...

aux 2 coureurs des Boucles de l'Adour main dans la main. Christian ARHANCET et Jérémie BAILLY ensemble, pas envie de sourire ou de lever les bras, comme je les comprends mais certainement fier de pouvoir apporter ce témoignage à leur copain Laurent, à notre copain à tous... Comment ne pas saluer ce geste plutôt rare par les temps qui courent de leurs camarades d'échappée, qui n'ont pas hésiter une seule seconde à ne se disputer...que la 3&