ENFER LANDAIS (47) 09/04

 

Oh oui il a fait chaud à Pindères aujourd'hui, un temps estival....pour cet Enfer Landais ou plutôt à Travers les Landes....mais je préfère l'Enfer Landais, c'est plus parlant.....pour ceux qui y étaient. Et il y en avait des partants aujourd'hui, record battu, 75 au départ.....les organisateurs étaient bien heureux....et les coureurs aussi....

Grosse chaleur....et vous imaginez bien que la poussière allait être notre compagne de course..... et quand je dis poussière, alors là, je me demande s'ils n'en ont pas rajoutés les organisteurs..... mais quelle magnifique épreuve. En plus, je revois certaines têtes bien connues sur cette épreuve...et ça me fait énormément plaisir. Certains me charrient un peu.....en me demandant pourquoi je prends 2 bidons...en référence que la plupart du temps....je ne fais pas beaucoup de km dans cette course et principalement l'an dernier ....où ma chaine a rendue l'âme après seulement 5 kms.... si je rajoute mes 2 autres éliminations sur crevaisons lors de la 1ère et 3ème édition....il ne me reste plus que ma 6ème place lors de la 2ème édition....bien maigre....mais bon...

Bon, ceci étant dit, je vous annonce de suite que le reportage photo....va être très léger....vu que le staff médiatique était sous d'autres cieux aujourd'hui, travail oblige, et oui c'est comme ça....pas des pros non plus....c'est pas les filets garnis qui me nourrissent...ça aurait au moins le mérite de me faire...perdre un peu de poids car je n'en ramasse pas beaucoup.... mais bon....je m'en contente puisque je peux pas faire autrement. Reportage photo très réduit...mais la vidéo entière, du départ à l'arrivée....comme si vous y étiez à ma place....mais rassurez vous, en moins fatiguant....pour vous. Vous pouvez continuer à sirotter la petite mousse qui se trouve à côté de vous....tranquillement.

Et oui, 75 partants sur la ligne de départ, cetainement un des plateau les plus relevés du Sud Ouest en UFOLEP.... j'espère qu'avec ça....l'Enfer Landais va avoir une longue vie devant lui....

Le départ vient d'être donné....rendez vous donc même endroit.....74 kms plus loin.

Bon, j'ai quelques photos bien sûr, prises de la voiture suiveuse étant....mais elles ne reflétent en rien le déroulement de la course....alors je vais vous la décrire...comme je l'ai vu....les photos viendront après.....en fin de reportage.

Le peloton s'élance doucement vers la sortie de Pindères, direction Sauméjean....et les premières attaques. Les grosses écuries sont déjà représentées à l'avant.... une bonne dizaine  de coureurs aux avants postes de la course....dès le 1er km. Mais ça roule vite....très vite....et ça revient, 4 coureurs contrent.....avec un Pascal VANDAELE (vent de face....comme il dit....) des grands jours.....mais cette échappée rendra les armes à la sortie de Sauméjean... Mais pas de répis, ça fuse de toute part....pardi....tout le monde veut rentrer dans le 1er secteur...avant les autres pour savoir où mettre les roues. 6 coureurs arrivent à sortir avant l'interminable dernière ligne (presque) droite d'arrivée.... un joli trou se fait mais derrière, l'équipe de GALGON roule car ils ne sont pas représentés à l'avant....c'est aussi l'intérêt de ces grandes courses où on peut y voir les grandes équipes...et il y en a à l'UFOLEP!!!!!

1er passage à Pindères, je peux vous dire que ça frotte sec....le peloton est sous haute pression.....Normal aussi quand on sait l'importance du placement avant le 1er secteur.... Pour ma part, je ne panique pas, il me semble avoir de bonnes jambes, je ne vais pas tarder à le savoir plus précisément. Plus que 2 km avant le 1er secteur, partie montante, je fais l'extérieur du peloton...sur le bas côté, si, si comme en cyclo cross....et je me retrouve dans les 5 premiers, idéal.....

Ca rouel très vite, les gars d'Uniballer roulent presque tous à l'avant, normal, le leader de la Coupe du Lot et Garonne est chez eux...et d'ailleurs c'est lui qui prend le commandement pour essayer de rentrer dans le 1er secteur....mais peine perdue....il va se faire déborder avant d'y entrer...

Pour ma part, je rentre en 5ème position mais bien vite, 2 coureurs prennent les devants et s'échappent. Je me lance à leur poursuite et je fais la jonction quelques centaines de mètres plus loin, juste après les affreux trous de la chaussée qui se font plus rares....heureusement que j'étais devant.....je me colle aux 2 premiers et quand le sol devient plus stable....je me retourne....pour voir que nous avons une bonne centaine de mètres d'avance sur quelques coueurs, tout à explosé d'entrée....Au départ, je m'étais dit que j'allais laisser la responsabilité aux grosses équipes...mais maintenant, ça change tout. Je prends le relais, ça roule très vite dans ce tronçon....et quelques coureurs entrent sur nous, l'effet de surprise passé.... d'ailleurs, d'autres rappliquent et on se retouve une trentaine....à la sortie du secteur....et à peine tourné à droite....que 50 m plus loin, on vire à gauche...et bonjour le 2ème secteur...très roulant celui là, comme sur la route en fait....mais où il n'y aurait pas de goudron....sauf que ça monte légèrement...et j'ai un peu mal aux jambes, et comme je n'ai pas envie de me déclencher mon problème dans ma jambe droite....je décide de me replacer quelques places derrière pour voir ce que ça donne, un peu plus à l'abri...et oui il y a un peu de vent... Ouf, ça va mieux, je fais moins d'effort....et à la sortie du secteur, je suis bien placé mais j'ai pas trop envie de remonter, nous avons repris les 2 coureurs de Longages Alain BOUFFIL et Pierre COUDOURNAC qui n'ont pas pu rester à l'avant, et quand on connait la valeur de ces 2 gars là....on imagine un peu le rythme devant....

Le 1er peloton est composé d'à peu près 30 coureurs....mais les plus ardents à rouler, ceux sont les coureurs de Tonneins et du Haut Agenais. Après quelques kilomètres de bitumes, je me suis replacé à l'avant car le 3ème secteur se présente devant nous....pas question de rester derrière. Et j'ai bien fait.....d'entrée, Philippe JIMENEZ accélère...Thierry GALLEGO est bien là, juste devant moi....ça roule très vite....Bruno MARCHES est très actif aussi et à la sortie.....on vire à gauche....et le groupe a bien maigri....une vingtaine de coureurs tout au plus, l'échappée est reprise...plus qu'un seul coureur qui fait de la résistance 100 m devant....mais bon, pas inquiétant....

Une belle partie de route goudronnée de plusieurs km est à faire, 8 je crois d'après le maître des lieux, Jean Paul OUNZARI, organisateur aujourd'hui...et pas coureur, vu qu'il a du poil aux jambes, et oui...plus trop de temps à consacrer au vélo...pour le moment.... Mais le rythme ne baisse pas pour autant, ça attaque de toute part.... et le peloton arrive groupé....au début du 4ème et dernier secteur du tour...

Et de suite, on retrouve les mêmes en tête, Philippe JIMENEZ, Thierry GALLEGO, Bruno MARCHES.....et moi dans le sillage, pas question de changer ma tactique, les premières places sont à privilégier....je trouve que ça va très vite, je suis bien.....jusqu'à ce que Stéphane RAGAGNIN accélère encore un peu plus, Thierry prend sa roue...et moi je garde la sienne, je ne souffre pas trop, c'est bon signe surtout que la poussiére soulevée par les Quads juste devant nous commence sérieusement à nous envelopper....et nous sommes même obligés de lever le pied, nous ne voyons pas (plus) le sol, impossible de savoir si on arrive sur un trou...ou pas....et on n'y coupe pas....ça secoue fort, très fort...et en plus, on est devant le peloton, sur la même ligne....alors pensez un peu derrière.... la sortie du secteur est là, ouf, un peu de répis....

On prend la longue ligne (presque) droite qui nous ramène à Pindères....sauf que ça attaque de tous les côtés et des petits groupes se forment....2 par çi, 3 par là.....sauf que je m'aperçoie que toutes les équipes sont représentées à l'avant....et j'ai comme l'impression que dans le peloton...n'est pas d'humeur à lancer la poursuite...alors je sort seul pour écupérer le premier trio sur ma route, Sébastein JEANNEAU en fait parti tout comme Alain BOUFFIL, mais il y a encore 2 groupe devant....dont un trio de choc devant nous, Bruno MARCHES, Sébastien GAUTIER, Philippe GIMENEZ...alors je relance l'allure car il me semble que ça ne veut pas faire nécessairement la jonction.... 2 coureurs reviennent sur nous, je fais l'effort et je rentre le 1er sur le trio....les autres arivent quelques secondes après....et ce groupe revient sur la tête de course, nous voilà une douzaine en tête au 2ème passage à Pindères, derrière nous, quads et voitures témoignes que nosu avons une certaine avance....je crois que j'ai fais le bon choix...et l'effort payant. Tant mieux....sauf que dans le groupe de tête, tout le monde ne passe pas, ça hésite... pas le moment de faire du sur place....et à nouveau les mêmes à l'avant, Philippe GIMENEZ, Yan TOUTAIN, les coureurs du Haut Agenais..... l'allure se relance.... et juste avant d'aborder le 1er secteur du 2ème tour....je suis devant. Plus autant d'importance qu'au 1er tour...mais quand même, c'est mieux ainsi. Ca y est, on y est, je vire dans le secteur en 2ème position que Philippe GIMENEZ entame en tête et prend un très long relais.....superbe condition.... je prends ensuite un relais relayé aussitôt par quelques autres.... tout le monde ne joue pas le jeu...mais justement, c'est le jeu....de la course cycliste, des intérêts d'équipe rentrent en ligne de compte... bon , on va faire avec....de toute façon, pas le choix...

1er secteur avalé....et 2ème en vue....le rythme est maintenu par les coureur Lot et Garonnais, en majorité dans l'échappée... toujours pas d'écart....on sait pas si on prend ou on perd notre avance...mais là aussi, pas facile d'avori des écarts... Ce qui est sûr, c'est que les 2 coureurs du haut Agenais présents dans le groupe de tête n'ont pas l'intention, mais alors pas du tout, de rester avec nous...quand c'est pas l'un qui attaque, c'est l'autre...et ça fait mal

3ème secteur, le train  de tête roule très vite.... à croire que (presque) tout le monde est pressé d'en finir.... je reste pour ma part toujours sur mes gardes....pas envie pour une fois que je suis encore pour la gagne de faire une fêve....

3ème secteur terminé....longue portion de bitume avec pas mal se secousses essentiellement dues aux mêmes....l'envie de l'emporter en solitaire est très forte chez eux....et oui je les comprends parce qu'avec un Sébastien GAUTIER dans les roues, les derniers hectomètres semblent....un peu risqués. Perso, je me sens très bien et je n'ai pas peur de l'affronter au sprint....

Dernier secteur devant nous, plus que 10 km à faire, enfin, pour un fois, je vais pouvoir jouer....peut être la gagne sur l'Enfer Landais, exceptionnel!

Alors, je ne quitte pas les roues des 3 plus costauds, et pourtant, ça avance très vite....même après 70 bornes de galère..... Sébastien JEANNEAU attaque une 1ère fois...mais peine perdue, les autres réagissent de suite, personne ne pourra sortir je pense jusqu'à l'arrivée, je vais essayer de récupérer un peu...pour faire le sprint...à Sébastien GAUTIER....et les erniers km, un peu tendus certes n'y changent rien. Sébastein JEANNEAU tente sa chance une dernière fois.....et pour moi, ça se déroule à merveille, j'ai pris place dans la roue de l'autre Sébastien....que voudrais bien me prendre Bruno MARCHES....mais pas question, j'y suis, j'y reste....d'ailleurs, en lui disant, il se met à rigoler....il connait aussi bien que moi les talents de sprinter de Sébastien, c'est pas le moment de predre quelques mètres en plus...

Les 300 derniers mètres sont en vus...et j'ai remarqué depuis un moment que tout le monde est sur le 12 dents....et qu'il me reste 2 couronnes encore, je tombe le 11....le sprint se lance....je reste dans la roue de Sébastien GAUTIER, Bruno MARCHES vient me coller un peu sans méchanceté, je suis obligé de faire la limite e la bordure....je passe, ça y est, j'ai atteint maintenant ma vitesse de croisière, plus que 100 m à faire, je déborde tout le monde, je vais bien plus vite ça c'est sûr ,ce  coup ci, à moi l'Enfer Landais......

Enfin ,je l'ai cru....un moment....jusqu'à ce que ma chaine tombe...sur le petit plateau, un 34X11, sur le coup mon pied déchausse, ma chaine continue à tomber sur le cadre, déraillement complet, tant qu'on y est....j'ai beaucoup de "chance", je ne suis pas tombé....je remet mon pied sur la pédale, la chaine sur le petit plateau....et je passe la ligne en....6ème position.

Eh oui, dégouté pour une fois, je suis maudit sur cette course. Je l'adore cette épreuve...mais elle ne me le rend pas....c'est incroyable ça! Qu'ai je bien pu lui faire pourqu'elle me rejette comme ça...elle n'est vraiment pas gentille avec moi..... pourtant aujourd'hui, je crois que j'avais largement les moyens de l'apprivoiser....mais c'est un amour impossible entre elle et moi, je t'aime moi non plus.... 55 ans bientôt.....le niveau monte d'année en année, le nombre de partants aussi....sans parler de la guigne qui me colle sur cette course, je ne vois pas un avenir très réjouissant pour moi à Pindères...mais tant pis, une fois la déception passée, je reviendrais surement l'an prochain.... peut être pour faire quelques km certainement, comment le savoir.... dommage, je ne la gagnerais donc jamais....déçu oui bien sûr, je la considère pour ma part comme la plus belle course du Sud Ouest....

Voilà, ça s'était trop bien passé jusque là pour qu'il y ait une fin heureuse....

bon, demain, j'irais promener ma maillot sur une autre course....les (rares) photos  arrivent...et surtout la vidéo....du début à la fin....

Classement :

Pindères 9 Avril 2011


Animation: André Musiol

Organisation : CS Casteljaloux

1ere CATEGORIE
CLASSEMENT NOM-PRENOM CLUB
1er Gautier Sébastien Uniballer
2ème Toutain Yan Marcillac
3ème Jimenez Philippe Tonneins
4ème Marches Bruno Ch Agenais
5ème Jeanneau Sébastien Orthez


2EME CATEGORIE
CLASSEMENT NOM-PRENOM CLUB
1er Debenne Nicolas Ayguemorte
2ème Pasteur Jérome Bixe t Sud
3ème Gauchet Robert C Loisir
4ème Daros Florent Casteljaloux
5ème Souyri Frédéric Varés

3EME CATEGORIE
CLASSEMENT NOM-PRENOM CLUB
1er Teulière Maxime Casteljaloux
2ème Costes Olivier Casteljaloux
3ème Gérard Christian Perissac
4ème Faure Cédric Uniballer
5ème Darribeau Loan Casteljaloux

G S
CLASSEMENT NOM-PRENOM CLUB
1er Lorenzon Marc Grateloup
2ème Augustin P Lectoure
3ème Boe Patrick Pujols
4ème Pitoux Christian Le Passage
5ème Meuret Dominique U SUG

Féminine
CLASSEMENT NOM-PRENOM CLUB
1er Chevreau Marine Castelnau d’Auzan
2ème Josso Mélanie Casteljaloux

Commentaires (1)

1. Robin (SJO) (site web) 09/04/2011

Je te pique la première photo Alain si ça ne te dérange pas, car je n'en ai pas pour mon blog.

Je ne gâche pas le suspense à tes supporters et je ne dévoilerai rien ;)

A+

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau