VIELLE ST GIRONS (40) 08/05



C'était Jour de Fête à VIELLE ST GIRONS aujourd'hui, non pas le film de Jacques Tati, quoique pas si sûr que ça, le facteur aurait bien pu se cacher quelque part comme on pourra le voir un peu plus loin....... Non, la vraie fête au village avec toutes les animations...... et comment penser ne pas jeter un œil sur le magnifique château d'eau si bien et joliment décoré sous l'ombre duquel nous avions trouver place (je n'étais pas le seul d'ailleurs) et oui car c'était beau temps aussi, normal non au bord de l'Océan......


Ah non, pardon, au bord du Lac de Léon avec sa magnifique plage de sable fin (OK, pas exceptionnel sur la côte landaise..... mais le nec plus ultra sur les rives du Lac) mais dommage, pas l'ombre d'un maillot de bain féminin à l'horizon....... bon, on reviendra promis......aux jours plus chauds...... mais ce n'était pas pour ça non plus que nous étions à VIELLE ST GIRONS.......


et oui, voilà pourquoi nous y étions à VIELLE ST GIRONS, pour le 1er Grand Prix Cycliste UFOLEP organisé par le très sympathique club de landes Sport Nature cher à Michel DEVERT et à Pierre BOURGUIGNON mais aussi pour honorer la mémoire de Bernard FAUSSAT, un gentil bonhomme très apprécié de tous les coureurs et des organisateurs UFOLEP des Landes et des alentours, pour cause, avec sa bande de signaleurs, ils sont irremplaçables...... Tu vois, personne ne t'oublie Bernard.


Comme d'habitude, je vais commencer par les GS et les Féminines mais que se passe t'il sur la ligne de départ? Hé les filles, qu'avez vous fait à Christian il a pas l'air content..... Voyons d'un peu plus près avec le micro caché
"Bon, alors maintenant, qui c'est qui commande ici?"
hou là, ça va barder dans ce peloton.....


Allez, vite les filles, partez, partez!!!!!!!!


Au retour sur la ligne, Albert ARROSERES et Eric PANIZZON passent légèrement détachés.....


mais le peloton emmené par le coureur des Enclaves Gilles HAUTESERRES (merci à la régie Lionel VIGNEAU) est vraiment tout près.


et le peloton est groupé au 2ème tour sous la conduite d'Albert ZARRA.


3ème passage, Oh non, les gars, vous obligez pas quand les filles à rouler devant....... Ce serait un comble quand même non? Faire travailler les filles pour votre compte, ça porte un nom.... la gangrène du foot n'a pas atteint le peloton GS UFOLEP au moins? Ah, ok, vous êtes galants alors vous les laissez devants...je préfère ça..........hum......pas sûr que cela soit la vérité ça!!!!!!!


et voilà, les filles étant rentrées dans le rang, le peloton n'avance plus!!!!!!. Si, c'est pour rire, ça va vite et c'est pour cela que les échappées ne durent pas. (ouf, je m'en suis bien sorti......ils vont pas m'en vouloir)


Robert BARROS et Alexis CATILINA essaient de s'enfuir.....


mais pas question de tromper la vigilance des coureurs d'Ogeu. Ici, Pierre ARROSERES fait le boulot pour les sprinters du club..... Va falloir assurer les gars sur le final.....


5ème tour, voilà les coureurs qui se présentent une nouvelle fois et.....trop vite pour prendre la photo de face.....heureusement que la ligne droite est longue et que la photo peut être prise de dos.....


Mais Sophie CORDEIRO va se venger. Elle roule derrière les échappés.....


et voilà le peloton à nouveau regroupé au 7ème tour. Mais malheureux, vous êtes pas un peu fou de mettre les filles en colère......


Mais changement au tour suivant, là il y a danger pour le restant du groupe car un groupe de coureurs est partis, avec le vent et le parcours rapide...ça peut aller loin


d'ailleurs, Christian LHOST tente de s'y intégrer dans ce groupe d'échappés


Jean Pierre BEUTIS emmène le peloton toujours groupé au 8ème tour


9ème tour, les 3èmes catégories ont repris le peloton des GS mais c'est aussi l'arrivée des Filles et une nouvelle fois, Katia DE DIEGO fait valoir sa belle pointe de vitesse pour remporter un nouveau bouquet.


mais les GS au 2ème plan doivent continuer.....


malheureusement, dans le dernier tour, Valérie VUILLET a chutée mais elle est repartie pour franchir la ligne alors que les Secouristes, alertés par les autres concurrents en passant sur la ligne s'engagent pour aller faire le tour. Mais Valérie s'arrêtant de suite après la ligne, les secouristes ont fait de même....


arrêt que n'a pas vu Bernadette CARTI qui vient percuté l'arrière du véhicule. Souffrant des côtes et de l'épaule, elle sera dirigée vers le centre de secours le plus proche pour passer quelques radios qui seront, on l'espère très rassurantes.


dernier tour, Alexis CATILINA tente le tout pour le tout....


mais Patrick RANALDI n'a pas l'intention de le laisser filer si près de l'arrivée.


et c'est un sprint massif qui va conclure cette belle course. Sur la photo.....il n'y a pas photo! Quoi? Ah oui, il n'y a pas photo pour la gagne car Bernard BARBE LABARTHE, après avoir virer en tête ne laisse aucune chance pour engranger un nouveau bouquet. Le 4ème d'Ogeu si je ne me trompe pas depuis le début de saison..... Et toujours avec la manière...... Sacré équipe de copains dans le club ogeulois car ils font une course d'équipe exemplaire. Continuez comme ça les gars, vous faites plaisir à voir!

Classement Féminin :


Katia DE DIEGO fleurie.....

mais j'ai aussi le plaisir de vous faire voir celle là, Sophie toute en suspension.......
1ère Katia DE DIEGO (Mauléon)
2ème Sophie CORDEIRO (A. C. Pau)
3ème Valérie VUILLET (St Félix de Foncaude)
4ème Bernadette CARTI (Landes Sport Nature)

Classement GS :


1er Bernard BARBE-LABARTHE (Ogeu)
2ème Robert CARMOUZE (Tarnos)
3ème Claude GARCIA (Neuilly)
4ème Pierre ARROSERES (ogeu)
5ème Jean Pierre BULHE (Tyrosse)

***********************************************************************************************************************************************************************************


Encore plus de 50 coureurs 3ème catégorie sur la ligne de départ où nous pouvons admirer, pour la 1ère fois, le tout nouvel équipement du club de Bordères, tout de blanc vêtu, très classe. En plus quand c'est porté par Frédéric SARNIGUET, on peut être sûr que ce sera vu...... T'es pas jaloux Christophe avec ton maillot de Madiran, si tu étais resté à Bordères, tu aurais eu droit aussi à la dotation.


c'est parti pour 13 tours.....


et c'est parti sur les chapeaux de roues d'ailleurs.....non, plus précisément Patrick CAYRE est parti sur les chapeaux de roues, il passe seul au 1er tour.....


mais le peloton ne chôme pas, les coureurs de Landes Sport Nature, ici à l'image de Pierre BOURGUIGNON, sont prêts à faire la "guerre"


2ème tour, Adrien AFONSO (merci à Gwenaël, de la régie du GCP) , qui tente de prendre le relais de Patrick


le peloton ayant l'air de se chercher un peu, c'est effectivement le bon moment.....


3ème tour et 3ème coureur échappé en solitaire, décidément, ils aiment pas la compagnie les 3èmes...... Ici, Sébastien PRIGENT le coureur girondin de Magudas


et comme le peloton n'aime pas les coureurs échappés en solitaire, alors Lionel VIGNEAU se dévoue pour faire rentrer tout dans l'ordre.


la course est nerveuse, ça se voit car jamais la même échappée, ici encore 3 coureurs pour une fois ont pris les devants sous la direction Alain VALES, encore un coureur du Guidon Cyclosportif Pyrénéen....


mais Joseph CAZENAVE va tout ramener une nouvelle fois.


Encore plus dangereuse au tour suivant, l'échappée de 4 coureurs....et pas des moindres. Jugez un peu, Serge VIGNAU, son homologue des Enclaves Lionel VIGNEAU accompagné du fidèle Thierry MORAS et en partie cachée, Christophe SOPRANA, du beau monde.....


mais une nouvelle fois, ça va rentrer dans l'ordre......sous l'impulsion de Bruno APATHIE


et une nouvelle fois, c'est encore le maillot du Guidon Cyclosportif pyrénéen qui est à l'avant du peloton au 5ème tour.


6ème tour, peloton groupé


7ème tour, peloton groupé...


8ème tour, peloton groupé....


9ème passage sur la ligne, peloton groupé. En fait, moi je les aime bien ces 3èmes caté car quand il est tard comme maintenant, ça va plus vite pour faire le compte rendu. Merci les gars, continuez comme ça, moi ça me vas......


Ah voilà, suffit que je dise ça qu'il y en a un qui veut se faire remarquer de suite. Nicolas CATILINA est parti seul.....et mais attend un peu, je trouve que tu passe bien près du podium où il y a les commissaires,.....................hum................ tu vas penser à la course oui!!!!!!!!!


par contre, à l'arrière, pas de distraction possible, la chasse à l'homme est lancée......


Une petite prime au passage sur la ligne du 11ème tour pour Laurent DEL REGNO.


Et quel sprint pour la dernière prime entre Patrick CAYRE et Thierry MORAS, heureusement que les commissaires sont sur la ligne car moi, incapable de dire......qui a gagné les repas au resto. Ah bon, il y a des repas au resto à gagner, faut voir alors!!!!!!!


mais pour l'arrivée, si c'est tout aussi serré, c'est quand même à l'avantage d'Éric SALLES, le rapide sprinter de Salies qui a remonté in extrémis le coureur de Labouyere Claude NABOULET, qui avait pourtant viré en tête.....

Classement 3ème catégorie :


1er Eric SALLES (Salies)
2ème Claude NABOULET (Labouyere)
3ème Sébastien PRIGENT (Magudas)
4ème Nicolas CATILINA (Boucles de l'Adour)
Marc DUBREUILH (Bizanos)

***********************************************************************************************************************************************************************************


La concentration se lis sur les visages des 30 coureurs de 1ères catégories au départ, la course va être belle.

le départ est donné pour 18 tours.....

les 2èmes catégories, tout aussi concentrés que les 1ères.


16 tours à faire pour eux. Jean Louis TOULOUZE et Joël DOMENE sont déjà en pôle position.

Alors, vous vous dites, tiens, il ne fait pas 2 comptes rendus séparés aujourd'hui? Et bien non......pour la simple et bonne raison que vous allez comprendre un peu plus tard......mais chut......patience!


Dès le 1er tour, 6 coureurs de 1ères passent légèrement détachés sur la ligne emmenés par Jérémie BAILLY qui étrenne pour l'occasion ses galons de 1ère catégorie et comme je veux voir ça de près, je suis juste derrière......


et comme Jérémie devient peu à peu une célébrité, tout le monde veux le voir de près, donc.....ça va être compliqué pour les échappés


Dans le peloton des 2èmes, Alexis GRYGIEL tout en puissance tente de partir avec 2 autres coureurs.....


mais le club de Salies, non représenté à l'avant fait le forcing.....


2ème tour, 4 coureurs de 1ères ont fait un pteit écart...


mais au vu de la chasse mené par Xavier CAMBET, installé depuis sa victoire à Capbreton sur un petit nuage......, on donne pas cher des chances des 4 à l'avant.


Pendant ce temps, en 2, Salies a repris la main et un coureur en solitaire s'enfuit.....dur, dur l'avenir


D'autant plus qu'Alexis veut rendre la monnaie de leur pièce au club voisin.....


3ème passage sur la ligne, Clément VICTOR, Frédéric DEVERT et Alain PALACIOS sont partis du peloton des 1ères......mais là, c'est plus sérieux....


c'est ce qu'à dû penser Eric TARIS, l'infatigable attaquant de St Justin. Effectivement, le trou est important et il est urgent de s'y coller pour le combler mais le peloton tout au fond à l'air de se demander comment!


A l'arrière, encore des tentatives d'échappées.....


mais pas si simple que ça de fausser compagnie au peloton.


4ème tour, les 3 fuyards en 1ère augmentent leur avance.....


même si derrière ça flingue de toute part.


En 2, toujours pareil, ça débouche de tout les côtés mais la décision tarde à se faire....


à l'image ici de Laurent RIGAL qui ramène tout le monde sur les échappés


on prend les mêmes et on recommence en 1ères, dans un cadre verdoyant, quel bonheur de courir aujourd'hui avec ce beau temps et dans un environnement aussi joli que Ville St Girons, sans préjuger de ce qui va se passer.....moi je reviendrais l'an prochain, sûr!!!!!!


le peloton a pris ses airs de poursuite et ça va vite.......l'écart avec les échappés se réduit un peu.


dans le peloton des 2, ça semble se préciser un peu, 5 coureurs sont sortis avec Nicolas DUSSAUCY, Jean Louis MOREAU, Daniel LADEUIX, Alexis GRYGIEL et Richard HARGOUS. Là, c'est du costaud.......


Pendant que ça discute à l'arrière, Marc ZANETTI lui pédale....


Jean Louis TOULOUZE fait l'effort pour rentrer. A mon a vis, il vaut mieux......


6ème tour, les 3 échappés en 1ère maintiennent leur avantage même si ça semble un peu plus difficile...


car derrière ça continue à attaquer, comme ici Samuel GENSOUS qui a sorti l'aspirateur à moustiques......sûr qu'il faut s'alimenter en course.....


Marc ZANETTI a réussi a rentrer sur les 5 coureurs de devant et le trou est fait......


aie, aie, le peloton semble se résigner et se demande qui va engager la poursuite.....hum, c'est mal parti.


7ème tour, Frédéric roule toujours à l'avant mais on peut apercevoir au loin le peloton qui se rapproche


normal un peu quand on voit Patrick HOURDEBAIGT à l'avant. Mais qu'on ne s'y trompe pas, les attaques les unes derrière les autres, pas toujours des mêmes coureurs, ça va vite. moi aussi, à plusieurs reprises, j'ai tenté ma chance mais c'est toujours revenus.


les échappés des 2 ont pris leur rythme de croisière....sauf Daniel LADEUIX qui semble un peu en difficulté, c'est pas le moment.....


pourtant, ça chasse à l'arrière avec un peloton emmené par Sébastien FORCET.


8ème tour, les échappés sont toujours à l'avant mais l'écart se réduit encore....


et oui, le peloton est en file indienne


les échappés des 2 ont même le peloton des 1ères en point de mire dans ces longues lignes droites.


le peloton est toujours emmené par Sébastien, on retrouve toujours les mêmes à l'avant, ça ne semble pas la meilleure manière de refaire le retard.....


les 3 coureurs à l'avant de la course sont opiniâtre, ils ne baissent pas les bras, normal, ceux sont de gros moteurs.......


Xavier est encore en train de secouer le peloton.....


les échappés en 2 s'entendent à merveille.....


au tour de Sébastien JEANNEAU de prendre un gros relais à l'arrière.....


quel courage ces 3 coureurs à l'avant, ils ne désarme pas même si le peloton se rapproche encore.......


Jean Louis MONCOUCUT en profite pour essayer de les rejoindre avant tout le monde....


et Sébastien mène toujours le peloton des 2. Oui mais, o% sont passés les échappés des 2 alors??????? Dans le peloton des 1ères pardi!!!!!!!!!!

Et voilà, une nouvelle fois, les 2 ont rattrapés les 1ères? Qu'en pensez une fois de plus? Sincèrement, personnellement, je pense qu'il n'existe aucune différence de niveau entre les 1ères et les 2èmes catégories. Faire partir 2 pelotons séparément comme c'est le cas sur certaines courses avec 60 ou 80 concurrents dans chaque catégorie, rien de plus justifiés. Par contre, continuer à faire 2 pelotons de 30 coureurs chacun, je ne cois pas que cela soit très utile car une fois de plus, la course est faussée, pour l'un ou pour l'autre groupe. Après tout, si un coureur 2ème catégorie s'intègre dans une échappée de 1ère catégorie, du moment où il le fait à la pédale, quel est l'inconvénient surtout que sur chaque arrivée, nous n'avons encore pas vu de 1ères catégories fausser la gagne des 2. On respecte leur arrivée, alors pourquoi continuer à faire 2 départs séparés. Mais comme je ne suis pas décisionnaire chez les autres, je me plierais bien volontiers à leur choix. Mais dommage de voir des courses comme ça alors qu'une course avec 60 coureurs au départ aurait certainement une toute autre physionomie......
Et maintenant, vous comprendrez que je ne peux pas saucissonner les 2 courses car difficiles autrement de s'y retrouver.....