PIERREFITTE (65) 26/06


Quelle belle soirée nous avons eu pour cette nocturne de Pierrefitte! L'orage était prévisible avant le départ et même quelques gouttes sont venues se déposer sur le sol mais après plus rien. Un circuit de costaud, ça c'est sûr, un beau circuit reconnu et apprécié par les 38 concurrents qui s'étaient déplacés au pied du col du Tourmalet (enfin presque) ou plus sûrement Cauterets Camp Basque. Une belle ligne droite d'arrivée montante avec un passage d'une centaine de mètres juste après qui faisait bien mal aux cuisses, si, si, pour tout le monde je pense..... Tout cela suivit d'une grande et belle igne droite descendante et prolongée par un grand plat qui nous ramenait au pied de la ligne d'arrivée, oh oui ça faisait mal à chaque tour! Un temps idylique pour une nocturne, une excellente organisation de la part du club de Pierrefitte-Luz, de belles récompenses, de belles primes, pas mal de monde derrière les barrières ou juste un peu plus loin que la ligne d'arrivée, des coureurs combatifs à souhait, le résultat ne pouvait être qu'à la hauteur de l'organisation : Parfaite!

Seul petit bémol donc, moins de 40 participants et peu de GS et de 3ème. Après une demande individuelle aux coureurs concernés, les 3èmes catégories étaient d'accord pour partir avec les 1 et 2, sauf les GS, ce que je comprends très bien. Donc 2 départs....

 




les 1, 2 et 3èmes catégories sur la ligne aux ordres du commentateur, joli peloton quand même


Le départ est donné par Monsieur le Maire de Pierrefitte Noël PEREIRA


et le peloton des GS avec Nathalie VIARD venue en voisine et qui était prête à partir avec l'autre peloton, bel esprit de compétition en tout cas, bravo!


1er passage sur la ligne au bout du faux plat montant, Patrick MARROT, l'excellent coureur du Team Barousse 65, toujours à la pointe du combat ouvre les hostilités....


pendant que derrière, Thierry GIRON emmène le peloton des GS


2ème tour, un trio s'est formé et quel trio ! Ludovic SEVERAN le coureur d'Auterive, Maxime LARROZE mon coéquipier au Tarbes Cycliste et Bertrand COUMET, un jeune coureur du club organisateur. A signaler la sportivité de ce dernier qui est venu me voir à la remise des dossards pour me dire qu'il était passé en 3ème catégorie FSGT donc il se devait dès à présent de courir en 2ème UFOLEP, chapeau, un exemple de moralité sportive à mettre en valeur, bravo, des coureurs comme ça, on en redemande.


Alexis SICARD, le coureur de Grenoble, étudiant à Tarbes, et adepte des cyclosportives, il sera d'ailleurs bien placé cette année pour l'Étape du Tour, veut revenir à l'avant....


RAS pour les GS


3ème tour, le trio a grossi, Fabrice LABBE, le coureur des Enclaves a fait l'effort pour revenir sur l'avant...


Daniel ZUERAS, que l'on retrouve avec plaisir dans le peloton suite à se terrible chute d'il y a 2 ans à Lourdes pour l'Étape du Tour qui lui avait valu 4 fractures du fémur et dont il garde une belle cicatrice sur la cuisse, retrouve de (très) bonnes sensations et emmène le peloton


4ème passage, toujours les 4 à l'avant mais comme les gros clubs sont représentés, ça va devenir dur de faire la course.....


dans le peloton surtout que Yves PEBAY et Didier CAMON veille bien


pendant ce temps, derrière, le peloton des GS s'est coupé en 2 sous l'impulsion de Jean Paul FERRE, en net regain de forme avec les beaux jours qui arrivent


Thierry RABAL, Jean RUMEAU et Nathalie VIARD sont légèrement décrochés


5ème tour, toujours les 4 à l'avant


Jean Philippe DULAC, le coureur de Fonsorbes 31 qui arbore un bien joli cuissard rouge du ......Tarbes Cycliste pour l'occasion, le mien en particulier, et oui, le sien est resté ....à la maison! Bon, pas le temps de rentrer alors on se débrouille comme on peut.....mais c'est avec plaisir.


les GS se font la guerre en particulier Yves COSTE qui a des fourmis dans les jambes, il part seul.....


mais Gilles HAUTESSERRE n'a pas l'intention de le laisser filer comme ça...


pendant que le trio de fin de peloton va prendre un tour par le peloton des 1, 2 et 3


Bertrand COUMET étrenne ses galons de 2ème catégorie de bien belle manière


pendant que le peloton ne perd pas trop de temps quand même. Comment ça vous l'avez déjà vu cette photo? Ah oui, ok, mais normal, pour les GS, c'était avec.....un tour de retard....


7ème passage, les 4 de devant ne font pas dans la demie-mesure et ça va vite dans cette remontée de l'arrivée


derrière, Philippe LOUSTAU roule devant le peloton


8_me tour, les 4 toujours à l'avant.....mais derrière, plus personne dans la ligne d'arrivée


pourtant, dans le peloton, ça ne chôme pas du tout surtout quand Patrick a décidé de haussé le rythme, là non plus ça ne rigole plus du tout......


au tour suivant, les échappés, bien renseignés par certains coachs sur le bord de la route, chrono en main, commence à tourner régulièrement, le trou est bien fait maintenant


pourtant je vous assure que ça ne fainéante pas derrière


10ème passage, 40" d'avance, la course bascule définitivement en faveur des échappés s'ils continuent à s'entendre comme ça