CASTELNAU D'AUZAN (32)

Castelnau d'Auzan premières. Et oui, premières avec un S car c'est la 1ère année d'existence de ce club et c'est la 1ère course organisée, une nocturne en plus.... dans ce joli coin de la Croix d'Arech, en plein milieu des vignobles. Qu 'est ce que ça sentait bon les vacances......Heu pas encore mais enfin, on y arrrive. Le Roi Soleil avait tenu à participer à la fête, pas mal de coureurs avaient fait le déplacement .....et tant pis pour les autres car les récompenses étaient de qualités et fort nombreuses. Un magnifique circuit serpentant donc entre les vignes, magnifique oui.....mais exigeant avec sa longue remontée en faux plat à l'opposé du circuit qui faisait bien mal aux jambes. Une première réussie assurément  pour ce jeune club qui avait mis les petits plats dans les grands....

Mais pour une fois, je vais déroger à la règle de l'ordre des courses.....et vous me comprendrez aisément. Pour une fois......




un peloton d'une trentaine d'unités au départ de cette 1ère nocturne de Castelnau d'Auzan, pas la quantité...mais la qualité, c'est le principal


C'est parti pour nous pour une 1 heure et 7 tours.....il faut impérativement arriver avant la nuit.....car il n'y a pas d'éclairage mais on peut faire confiance aux organisateurs, ils connaissent bien leur sujet.


Dans la longue remontée , Maxime met le feu aux poudres, il a des fourmis dans les jambes et il emmène 2 autres coureurs avec lui.... qui passent sur la ligne au 1er tour ensemble


mais déjà une première indication, une très forte même, les coureurs d'Auch ne sont pas venus pour faire de la figuration et Pascal LESSMANN emmène le peloton à toute vitesse


Pas de changement au 2ème passage, le trio de tête....est toujours en tête


Tiens, qu'est ce que je vous disais, pas venus pour rien les auscitains..... Je peux vous dire que ça va vite.....


3ème tour, changement à l'avant, seul Maxime insiste encore un peu ......


parce que derrière, là ça ne change pas, les auscitains sont toujours aussi motivés pour revenir à l'avant.


4ème passage sur la ligne, Sylvain TARROUX, le leader de Condom, très costaud celui là et très motivé dans le Gers, s'en va seul...... Il vaudrait mieux que le peloton ouvre l'œil.....


5ème tour, Sylvain s'est lancé dans un grand contre la montre.....et comme derrière ça cogitait un peu, je suis parti à sa poursuite.....


et je peux vous dire qu'il a fallu que j'y mette tout ce que j'avais pour revenir sur lui. Combler 150 m sur une pointure comme ça.....il faut se sortir les mains des poches croyez moi!!!!!!!


Tiens, le peloton se cherche un peu.....continuez comme ça, ça ne me dérange pas du tout.....


6ème tour, j'ai fini par rejoindre Sylvain qui roule très fort et j'ai besoin d'un petit peu de récup....


et derrière, comme on peut le voir sur la photo, le peloton se scinde en plusieurs morceaux....


Devant, on roule bien...même si Sylvain roule plus fort que moi pour le moment, je sors à peine du rouge......pas le vin....non, non, au niveau cardiaque......


le peloton s'est coupé en deux...sous l'effet d'une chute survenu à l'auscitain Yannick MONTEGUT qui restera de longs tours étendu par terre, même en présence des pompiers. Vu du vélo, il semble que la fracture de la clavicule soit inéluctable mais on craignait autre chose, on en resterait à priori qu'à la 1ère hypothèse, tant mieux, c'est le moindre mal. C'est toujours intolérable de voir un gars allongé sur la bord de la route, tout le monde se joins à moi pour te souhaiter un bon et rapide rétablissement. De ce fait, la course prend un peu une tournure différente puisque 2 de ses coéquipiers se sont arrêtés également à son chevet....et on les comprend aisément, la course passe après dans des cas comme ça. La poursuite sera forcément différente maintenant


au 8ème passage, nous aussi, nous annonçons la chute....mais comme vous avez pu le voir précédemment, les commissaires avaient déjà été avertis, tant mieux, mieux vaut 2 fois plutôt qu'une dans ces cas là!


un groupe de contre attaque est sorti. 6 coureurs la composent dont Maxime, mon coéquipier et aussi un coureur de Condom; au moins on est sût qu'ils vont pas rouler. Par contre, que des 1ères catégories.......


ce qui laisse le champs libre aux 2èmes catégories qui composent maintenant LE peloton. La course est beaucoup plus claire pour tout le monde. Les 1ères devant et les 2èmes derrière, les classements n'en seront que plus "lisibles"


11ème passage, 40" d'avance, c'est pas gagné....


D'autant plus que c'est Eric TARIS, le rouleur de St Justin, qui emmène le groupe de poursuivants


le peloton emmené par Eric BETOUS, gêné un peu par le soleil, dans une nocturne c'est un peu paradoxal..... mais ça joue le classement 2ème catégorie maintenant.


13ème tour, Sylvain en recherche de vitesse, je peux vous dire qu'on n'amuse pas la galerie là.....


Toujours Eric aux commandes mais l'écart augment doucement, très doucement à mon goût, trop doucement même. 50" d'avance, on est encore loin de l'arrivée mais tant que ça se passe comme ça.....c'est pas plus mal pour nous!


le peloton est battu mais le classement des 2 est encore en jeu.


20ème passage, 1'20 d'avance, il ne reste plus que 2 tours, les "carottes sont cuites".....


pour les poursuivants....


alors que les primes continuent encore à secouer le peloton des 2 à l'attaque du dernier tour, pas la meilleur façon de préparer l'arrivée tout ça.....


Hein Eric, qu'est ce que tu en penses, toi qui a le sourire aux lèvres.


dernier tour pour le duo de tête


et l'arrivée des 2èmes catégories, serrée certes mais Eric BETOUS l'emporte néanmoins, les efforts du tour précédent pèsent dans les jambes.


pour la 4ème place, Alain LABARCHEDE, l'éluzate, en termine à son tour


dans le dernier virage, Sylvain a attaque de suite le sprint, à quelques mètres de la ligne, je parviens à le remonter.....


pour le passer dans le flou le plus complet......si, si c'est vrai. Enfin, c'est ma 1ère victoire en 1ère catégorie, vivement que je passe en GS pour avoir une victoire dans chaque catégorie maintenant.......


pour la 3ème place, encore un coureur de Condom en la personne de Denis FLEURIER qui bat de justesse le lot et garonnais Richard BAZAS


Patrice POPLINEAU, le coureur e La Réole franchit la ligne en 5ème position

Classement 2ème catégorie :


1er Eric BETOUS (Lectoure)
2ème Guy BASSI (Auch)
3ème Gilles RICHALER (Auch)
4ème Alain LABARCHEDE (Eauze)
5ème Régis RAGAGNIN (Varès)

Classement 1ère catégorie :


l'interview au micro d'André MUSIOL en plein brouillard. Quoi du brouillard? Ah non, c'est la fumée des grillades pardon.....hum!!!!


1er Alain GUINLE (Tarbes Cycliste)
2ème Sylvain TARROUX (Condom)
3ème Denis FLEURIER (Condom)
4ème Richard BAZAS (47????)
5ème Patrice POPLINEAU (La Réole)
6ème Maxime LARROZE (Tarbes Cycliste)


la photo souvenir avec Eric BETOUS, vainqueur en 2 et moi en 1ère.

Des nouvelles toutes fraîches de Yannick MONTEGUT, je cite Pascal LESSMANN, son coéquipier que je remercie au passage pour ces nouvelles rassurantes :" les nouvelles de Yannick sont bonnes il n'y a aucune fracture , un gros hématome au niveau de l'épaule suivi de plusieurs plaies ."

***********************************************************************************************************************************************************************************

n'hésitez pas, dans l'attente des reportages des GS et des 3èmes d'aller jeter un œil sur le (très beau) site du club organisateur

http://www.cac32.org/index.htm

***********************************************************************************************************************************************************************************




C'est parti pour les GS, pas de temps mort. Pas le temps de les photographier avant le départ, ils sont pressés....


Alain BAZAS étire ce peloton dès le 1er passage, pas la peine de vous dire qu'il n'y a pas eu de round d'observation pour les 37 coureurs au départ


2ème tour, 2 échappés : Thierry GIRON qui se sent pousser des ailes ces temps ci et un coureur d'Eauze dont je ne connais malheureusement pas le nom (à votre bon cœur si vous pouvez me renseigner, avec mes remerciements....)