BORDERES SUR ECHEZ (65) 06/06

Un temps maussade, voire pluvieux, ça ne donne pas trop envie d'aller faire une du vélo. Pourtant, aujourd'hui à Bordères, la pluie on l'a bien eu......avant le départ et tant mieux, après le temps était vraiment favorable à la pratique du cyclisme, pas chaud, pas froid, temps idéal même. Mais quand il faut la prendre la décision d'aller sur l'épreuve alors qu'il ne fait pas beau, on peut comprendre qu'il y ait réticence en la demeure et sincèrement, c'est pas moi qui vais jeter la pierre, moi le premier, quand il fait pas beau..... Bon, ok, je me force pour l'organisateur qui a mis tout en place. Nous étions moins nombreux que l'an passé certes.....mais le mauvais temps et la profusion de courses du week end y sont également pour quelques choses mais il va falloir s'y habituer, le nombre de courses augmentant, c'est sûr qu'on pourra pas avoir un nombre important de coureurs mais aujourd'hui, à défaut de quantité, et bien, pari réussi, quel niveau dans les 2 courses de l'aprés midi. Ah oui, du beau monde il y en a eu...et tant mieux pour le spectacle.




41 concurrents de 3ème catégorie et de GS réunis sur la ligne de départ, joli peloton. En fait, 27 coureurs de 3ème catégorie et 14 GS dont une féminine, avec l'accord de la majorité des GS, les 2 courses ont été réunies. 1' de silence sera respectée également pour le souvenir de Monsieur LOURET, ancien dirigeant du club organisateur.


C'est parti pour respectivement 15 tours pour les GS et 17 pour les 3èmes.


et bien entendu, notre féminine qui venait du sympathique club ariégeois de Camarade Séverine ZANGHIERI, n'allait pas être en reste pour la bataille


1er tour, les coureurs du Couserans n'ont pas fait le déplacement pour s'amuser apparemment et le peloton est étiré, très étiré


bien cachés dans le peloton, certains suivent sans peine


Fabrice LABBE, le coureur des Enclaves a pris le relais au 2ème passage, signe qu'eux nos voisins ne vont pas amuser la galerie non plus, que des bons signes à une course de mouvement


3ème tour, ça roule toujours aussi vite et les échappées ont du mal à résister longtemps à l'avant et le peloton se regroupe à chaque fois, Stephan SENSEVER emmène ce coup ci, les borderais voudraient bien rester maîtres chez eux et ils en ont les moyens!


A l 'arrière du peloton, le Tarbes Cycliste s'est regroupé


4ème tour, 4 hommes se sont dégagés du peloton mais Didier FOURCADE voudrait bien qu'on le relaie apparemment


il vaudrait mieux oui car le peloton n'est pas trop loin et Julien CANTET réagit rapidement


5ème tour, peloton une nouvelle fois regroupé, ici sous la conduite de Christophe SOPRANA devant Yoann PERRINE


2 coureurs ont réussis à tromper la vigilance du peloton, Fabrice LABBE encore lui et Philippe ABAT, le coureur de Pierrefitte


le peloton mène la chasse à l'image de Frédéric SARNIGUET, infatigable baroudeur mais Jacques RIVIÈRE veille, c'est pas gagné


Thierry RABAL et Michel LARRAMENDY, premières victimes du train hyper rapide, mais courageux qu'ils sont, ils tentent de ne pas perdre trop de terrain


7ème tour, une échappée sérieuse vient de naître, très sérieuse même. Jacques RIVIÈRE et Jean Michel LOUIT des Enclaves, Stephan SENSEVER le borderais de service, Christophe SOPRANA le madirannais et Thierry BORDEROLLES le pierrefittois., que du beau monde


D'ailleurs Stéphane PEYRAS sonne la charge dans le peloton, il vaut mieux aussi......


et au tour suivant, les échappés ne sont plus qu'à quelques encablures du peloton.....


qui ne se relèvera que quand la jonction sera faite


mais à ce jeu là, on s'expose aussitôt au contre de Didier FOURCADE et Alain GUIRAUD puis un coureur du Couserans. Avec Alain GUIRAUD, sûr que là, science de la course est sublimée, il l'a connait par cœur, sacré bonhomme quand même le Monsieur! Jolis liserés tricolores sur le maillot, ça classe son gars non?



je ne suis pas le seul à le connaître, et 2 coureurs tentent de rentrer sur eux. Tiens Yves COSTE en 2ème position fait aussi signaleur itinérant, je savais pas que ça existait ça! Tu vas devant le peloton et tu sécurise le carrefour et tu repars après?????? Oh, excellent boulot, il faut être fort pour ça. Non, je plaisante, tu as raison, il faisait un peu "frisquet" pour vous, il valait mieux anticiper.


Julien CANTET emmène un peloton qui n'a pas l'air de s'amuser, n'est ce pas Thierry?


Michel et Thierry se font un petit Barrachi derrière, vous allez voir dimanche prochain au Régional, vous allez "voler"


10ème passage sur la ligne, Jacques RIVIÈRE fait le forcing et Frédéric n'arrive pas à revenir sur lui......ça visse!


Bernard BARBE-LABARTHE remet le peloton en chasse, il n'a pas l'air de faire semblant non plus!


Frédéric SARNIGUET seul en tête au tour suivant, quel bonhomme celui là aussi, toujours à l'attaque, il part pour un raid en solitaire comme il les aime.


et une nouvelle foi