ST JULIEN (40) 16/05

 

Enfin, le beau temps était revenu à St Julien d'Armagnac, la course organisée par le club de St Justin. Un superbe parcours, pas pour grimpeur non, un parcours pour homme fort. Bien sur il y a une belle côte mais elle n'est pas infranchissable, c'est plutot le faux plat qui suit qui fait mal car de descente, il n'y en a pas puisqu'elle est ......avant la montée. Et oui, puisqu'on part d'en haut, il faut bien y revenir. D'ailleurs, les coureurs ne s'y trompent pas et ils étaient venus nombreux avec l'envie de batailler.

Et les gars, c'est pas par là!

Les voilà dans le bon sens . Joli peloton entre les 3 et les GS réunis. Maintenant on peut donner le départ

Allez, c'est parti pour les 3ème catégorie.

Premier tour et première échappée, c'est parti trés vite mais le peloton est juste derrière

Il est emmené par Jérémie BAILLY et c'est même un peu éparpillé.

Changement au 2ème tour, un échappé seul à l'avant, le peloton est au loin.

Jérémie BAILLY se lance à sa poursuite accompagné par un autre coureur. Le pelotn est trés prés.

L'homme de tête est toujours à l'avant (normal vous me direz puisqu'il est en tête). N'empêche que son avance à fondue.

Le peloton est en file indienne, ça roule vraiment vite.

Encore du nouveau au 4ème tour, maintenant c'est Jérémie BAILLY qui passe seul, décidément, il a de bonnes jambes et il le fait voir.

Le peloton ne désarme pas pour autant.

Au 5ème tour, Jérémie est toujours à l'avant, le peloton a cédé un peu de terrain.

Au tour suivant, l'écart s'est accentué. Jérémie a pris son rythme de croisiére et il "ramasse" les coureurs GS.

Pourtant, à l'arrière, le peloton ne fainéante pas

Ce qui n'empêche pas Jérémie de creuser l'écart.

Le peloton semble secoué par les coureurs de Mt de Marsan notamment, mais peine perdue? Les tours vont s'égrenner et l'écart ne fera qu'augmenter. Plus personne ne le reverra.

Il mérite sa victoire, issue d'une belle chevauchée solitaire.

Beau sprint pour la 2ème place, trés serré mais Guy Bernard ne laissera aucune chance à ses adversaires.

Classement  3ème catégorie :

1er Jérémie BAILLY (Boucles de l'Adour)

2ème Guy BERNARD (Marmande)

3ème Grégory LEURIDAN (Guidon Bayonnais)

4ème Jacques PRAT-LEMBEYE (Ogeu)

5ème Jean Daniel LUCATS (Univers 37)

********************************

Les GS sur la ligne de départ et Sophie CORDEIRO au beau milieu.

C'est parti pour eux aussi.

Yannick LABAT essaie de s'échapper à la fin du 1er tour

mais tout les costauds sont à l'avant du peloton. Ca va être difficile de les larguer comme ça.

C'est Didier FOURCADE qui prendra le relais au 2ème tour.

mais le coureur de Lectoure, Jean LOPEZ, mène grand train, pas question de laisser partir qui que ce soit.

Au 3ème tour, Pierre DESCO est revenu à l'avant

mais le peloton n'est pas loin, bien muselé par Pierre ALEGRE, le coéquipier de Didier à l'avant.

Un tour plus tard, toujours les mêmes à l'avant

le peloton toujours à la même distance, secoué par les primes.

Peloton groupé au 5ème tour

Nouvelle tentative au 6ème tour

 mais le peloton réagit aussitôt

Didier FOURCADE prend l'avantage définitif sur LOPEZ pour le Challenge du meilleur sprinter au 8ème tour.

Robert LOUMPRE, comme à son habitude, essaira de faire sauter le verrou au 9ème tour

mais le peloton ne lui laissera pas plus de liberté qu'aux autres. On se dirige droit vers un sprint massif.

12 ème tour et arrivée de Sophie CORDEIRO. Et un bouquet de plus à la maison!

Dernier tour pour les GS. Rien de changera et le sprint est inévitable, Jean Louis TOULOUZE lance le sprint avant le dernier virage mais sur un trop gros braquet...

ce dont profite largement l'autre Jean Louis, LARRICQ celui là, qui enlève une superbe victoire et sous les applaudissements du fiston. Elle est pas belle cette photo? Oh que si! En fait, maintenant, il ne reste plus qu fiston qu'à faire comme le papa quoi? N'empêche Lionel, tu caches le sprint des autres. Bon je t'en veux pas, ne bouges pas, je me décale un peu et j'en prends une autre.

Là, c'est mieux. Bel écart sur Jean Louis TOULOUZE qui finit à une trés belle 2ème place. Mais malheureusement, toutes les histoires n'ont pas une fin aussi heureuse.

15 m aprés la ligne d'arrivée, Jean Louis a été "catapulté" par un coureur qui n'en finissait pas de faire son sprint. 15 m aprés la ligne, ce coureur n'avait toujours pas  "franchit" la ligne d'arrivée dans sa tête et n'était en fait plus maitre de son vélo et de sa trajectoire. Une arrivée en haut d'une côte, normalement ça devrait freiner la vitesse aprés la ligne et là non, le coureur a maintenu sa vitesse et a percuté par l'arriére ceux qui étaient devant lui. Quand on ne maitrise plus le "sujet" comme celui là, il vaut mieux aller faire du cyclotourisme, c'est moins dangereux, au moins pour ceux qui sont autour de lui. Je ne suis pas un spécialiste du CARTON ROUGE, mais là, je le mets oui effectivement. Résultat : luxation de l'épaule et du coude, anesthésie pour remettre tout ça en place et ce qui va s'en suivre bien entendu. C'est le résultat de l'inconscience.

Classement Féminine :

1ère Sophie CORDEIRO (A. C. Pau)

Classement GS :

1er Jean Louis LARRICQ (Boucles de l'Adour) le père du fils

2ème Jean Louis TOULOUZE (Tarbes Pyrénées Cyclisme)

3ème Pierre CHAMALIERES (Eauze)

4ème Gérard VIDOR (Ogeu)

5ème Pierre BOURGUIGNON (Landes Sport Nature)

****************************************

Joli peloton des 1 et 2 réunis mais le départ sera séparé pour les 2 catégories

C'est parti pour les 1ères

Au 1er tour, 3 coureurs passent échappés. Joseph PACE, Cyril BONNEVILLE.....et moi.  En fait je suis parti seul mais ils sont revenus sur moi.

Christophe LE GUELAFF est sortit du peloton et se lance à notre poursuite.

2ème passage sur la ligne et du renfort pour le groupe d'échappé. Frédéric LARRUE est revenu de l'arrière avec un coureur de Casteljaloux.

Eric TARIS a senti le mauvais coup alors il met en route derrière.

Effectivement, dans le 3ème tour, le regroupement va s'opérer mais Frédéric LARRUE, infatiguable, va repartir en compagnie de Lionel LARRICQ et Jean Louis MONCOUCUT  qui se renseigne sur l'écart.

le peloton semble avoir besoin de souffler un peu 

 

Au 7ème tour, les 3 sont toujours à l'avant (ici en compagnie de Laurent RICARD du V.C.Montois) 

mais 6 coureurs sont sortis à leur poursuite.

Il faudra attendre le 12ème tour pour voir revenir Cyril BOUTY, sorti seul du groupe de poursuivants. Ca prouve son excellente condition sur ce circuit trés éprouvant.

Mais les poursuivants se retrouvent à 4 eux aussi. La poursuite n'est pas terminée pour eux.

Bruno PAUCHET emmène le peloton ou ce qu'il en reste,  résigné

13ème tour, regroupement à l'avant, mais tout le monde n'est pas là

Joseph PACE et Stéphane ARRAYAGO ont du laissé filer Frédéric DEVERT et Xaby DAMESTOY.

14ème tour mais plus que 5 en tête, Cyril BOUTY a laché prise de devant, trop d'effort certainement.

18ème et avant dernier tour, Xaby porte une terrible attaque, le groupe des échappés explose

Frédéric DEVERT y perdra d'ailleurs sa têteSurpris mais Lionel le guide de l'arrière donc tout va bien.

Ne reste plus qu'un tour, alors Xaby vainqueur?

Ben non, c'est Lionel, bien revenu de l'arrière, ils s'entendent comme larrons en foire ces deux là. Aprés le père, le fils, manquerait plus que le St Remy gagne en 2ème caté, ça serait la totale. Pourtant j'ai vu personne prier le bon dieu de Capbreton!

Belle 3ème place pour Frédo

et quelle 4ème place pour Jean Louis, celle là, elle vaut une victoire, sûr! Quelle course tu as fait, je te remercie car j'avais peur que les jeunes nous emènent à l'hospice un jour ou l'autre. Tu nous sauves la mise. Chapeau Monsieur Jean Louis.

Je termine 8ème mais en roue libre, enfin presque. En fait, les autres ont abandonnés......Langue tirée

Classement 1ère catégorie :

1er Lionel LARRICQ (Boucles de l'Adour) le fils du père. Heu, je regrette un peu que ce ne soit pas moi qui ai gagné d'ailleurs.....le bouquet était superbe

2ème Xaby DAMESTOY (Boucles de l'Adour) le pote du fils

3ème Frédéric DEVERT (Onesse) il était où le dieu d'Onesse aujourd'hui?

4ème Jean Louis MONCOUCUT (Onesse) (t'inquiètes pas, il y en a une qui va bientot arriver)

5ème Frédéric DEVERT (Labouyere) quel baroudeur!

*********************************************

Les 2èmes catégories bien rangés sur la ligne de départ

dernier départ de l'aprés midi.

 Thierry MARIN du Tarbes Cycliste Compétition passera seul au 1er tour

mais Alain PALACIOS roule à l'arrière. L'échappée ne tiendra pas.

Au 3ème tour, Stéphane REMY part seul à son tour

mais un groupe est partit à sa poursuite.

Regroupement à l'avant au 4ème tour

le peloton n'a pas l'air encore battu

L'écart augmente en faveur des échappés au 5ème tour

Laurent DURVELLE au milieu du paquet

Stéphane emmène les échappés  au 6ème passage

et le peloton continue à rouler à l'arrière, mais par à coups.

Au 10ème tour, Stéphane REMY attaque, il part seul, quel belle allure sur le vélo!

Joel DOMENE tiendra à terminer lui aussi

tout comme Laurent

Chapeau Stéphane, quelle belle victoire celle là aussi. En fait, il parait que le Maire de St Julien voudrais, aux dernières nouvelles, rebaptiser le village St Boucles de l'Adour, mais il hésite, il n'y a pas l'Adour dans le coin.

Cyril CABANAC (St Justin) viendra prendre une belle 2ème place.

Classement 2ème catégorie :

1er Stéphane REMY (Boucles de l'Adour) encore!!!!!!!

2ème Cyril CABANAC (St Justin)

3ème Philippe CHARRON (Stade Montois)

4ème Marcel CAPDEVILLE (Urt)

5ème Thierry MARIN (Tarbes Cycliste Compétition)

******************************************************

Le podium des Boucles de l'Adour. Ah non, il y a Sophie aussi avec son sourire légendaire, elle est de l'A. C. Pau.

**********************************************

Cette photo, elle est pour Bruno, en convalescence à CAPBRETON. Tes copains des Boucles ont voulus te dédier leur (magnifique et exceptionnelle) journée. Rien que pour toi. Je m'associe à eux. Courage et à trés bientôt sur le bord des routes.Clin d'oeil

************************************************

les photos dans la semaine.......comme d'hab!