PEYRECAVE (32) 22/02

Et c'est parti pour la saison route 2009. Commed'habitude depuis quelques années, c'est le club de Lectoure cher à son président Philippe AUGUSTIN qui donne les 3 coups de la saison routière à PERECAVE (32). Prés de 200 coureurs s'étaient donc déplacés pour venir cueillir les premiers bouquets de cette nouvelle année et depuis 2 ans, cette course devient petit à petit une vraie course classique qu'il faut épingler à son palmarès. Pour preuve, les concurrents se déplacent de Midi Pyrénées et de l'Aquitaine, et vu les visages affutés (enfin pour certains.....), on peut logiquement penser qu'ils ne viennent pas pour faire de la figuration et que l'hiver a donc été "studieux" pour engranger les kilomètres.

Aujourd'hui, quelle chance, la météo était favorable, le soleil était bien présent mais vraiment pâle, il faisait un froid de "canard", normal nous ne sommes qu'en février.

4 beaux pelotons sur la ligne de départ. Je vais vous faire donc le (mon) compte rendu des épreuves. Pas facile de faire la course dans le 1er peloton des 1ères catégorie et de raconter ce qu'il se passe dans les 3 autres. Je vais essayer et si la stricte vérité n'est pas résumée, veuillez m'en excuser par avance.

De toute manière aujourd'hui, c'était Jean qui rit, Jean qui pleure.....

Allez on commence par les 1ères catégories puisque nous avons eu l'honneur de commencer l'aprés midi.

40 coureurs de 1ère au départ, pas mal pour un mois de février mais je peux vous dire qu'à l'énnoncé de la liste des engagés, il y a du beau monde

Petite discussion en toute décontraction avec l'ami Guy que j'ai connu au Mondial Masters en Autriche. Toujours le mot pour rire, ça m'a vraiment fait plaisir de les revoir aujourd'hui, Guy bien sûr mais aussi son épouse Jo, Dany et Robert MASSOT. D'ailleurs, le rendez vous est déjà pris pour fin aout.....en Autriche. De franches rigolades en perspectives mais aussi des ambitions.....non mais quand même, manquerais plus que ça!

Le coup d'envoi est donné pour 8 tours.

Si le départ a été "prudent" pour tout le monde, ça n'aura duré qu'un gros kilomètre, aprés, inutile de vous dire que dans la 1ère éc