LONGAGES (31) 15/08

 

 

Bon, ça y est, LONGAGES 2009 est passé. Si je vous dis sous la chaleur, ou plutôt la canicule, vous allez me croire et vous aurez raison. Qu'est ce qu'il a fait chaud aujourd'hui dans le Sud Ouest et plus particuliérement à Longages (enfin moi, j'en suis sûr....et je dois pas être le seul)! Quoi qu'il en soit, plus de 120 coureurs encore dans une course UFOLEP, c'est bon pour le moral....de l'organisateur, en l'occurence le Club de Longages dirigé de main de maître par Alain BOUFFIL, l'homme à tout faire.

Les 3èmes catégories sont partis à 13h00 et au 1er tour, 3 coureurs déjà en tête, ils ont dûs bien "s'échauffer"Clin d'oeil

le peloton les suit à une centaine de mètres.

et ils vont rester comme ça pendant quelques tours....

mais le peloton a mis en route, ils ont besoin d'un peu d'air (pas frais car il n'y en avait pas).

De plus, à l'avant, la chaleur se fait sentir dans les jambes des échappés et il n'y en a plus qu'un. Ca va être dur de résister au peloton maintenant.

surtout que celui ci a compris que s'en était fini de l'échappé.

Mais aussitôt repris, aussitôt repartis, il y en a des courageux. 8 coureurs sont ressortis dés que l'échappée a étéreprise.

mais le peloton va réagir une fois de plus.

Jean Claude MARTY en profiteras pour sortir en solitaire et dans un style rageur.

Mais il est poursuivit par 4 autres gars qui sont sortis à leur tour.

Sauf que Jean Claude c'est un rouleur solitaire et il ne veut personne en sa compagnie. Et comme on peut le voir, sur le bord de la route, un homme arbre est même prêt à lui donner à boire. A moins que ce ne soit un homme qui à la tête dans les feuilles, vu qu'à Longages aujourd'hui, il fallait être fort pour trouver ....des nuages. On se met à l'ombre comme on peut aprés tout.

derrière Jean Claude, un petit groupe tente de revenir...

et Jean François LASSALLE, dont c'est le retour en compétition y figure mais il s'accroche. Vu le bronzage des jambes, comme il dit si bien, ça reflête bien l'entrainement qu'il a. Mais il faut être devant déjà pour une reprise, c'est super bien.

le peloton, pour sa part, est battu.

Plus qu'un tour pour Jean Claude qui s'arrache pour en terminer...

mais Benjamin LAFLEUR est à peine à 150 m et c'est jouable sur 3 kms. De plus, il voudrait bien aller cueillir le bouquet lui aussi.

Un 3ème coureur de Longages lui est sortit aussi mais ça va être plus difficile.

A moins d'un  retournement  de situation improbable, le peloton ne devrait pas jouer la gagne.

Michel CRAMPE a eu quelques difficultés sur la fin mais il retrouve le chemin de la forme, attention à lui pour la fin de saison.

Jean Claude MARTY a bien tenu et il peut légitimement être fier de son cavalier seul. Superbe victoire.

2ème Benjamin LAFLEUR qui n'aura pas droit au bouquet mais à une belle place d'honneur.

et un beau sprint pour la 3ème place enlevé par David GARDEL.

Classement :

1er Jean Claude MARTY (Empalot) qui a reçu un ventilateur....aprés la course!!!!

2èmeBenjamin LAFLEUR (Salies du Salat)

3ème David GARDEL (Le Fousseret)

4ème Xavier GARDEILH (Salies du Salat)

5ème Gérard CHIAVON (Longages)

*******************************************

Au tour d'un joli peloton de GS de se prsenter sous les ordres du commentateur

Le départ est donné sans attendre.

1er tour, peloton groupé

et une prime ardemment disputée au 2ème passage.

Peloton toujours compact au tour suivant.

1ère échappée significative au 4ème tour....

mais au 6ème passage, tout est à refaire.

8ème tour, et toujours ensemble les GS. Eux au moins, ils sont solidaires!!!!!!

Encore des sprints pour des primes comme ici au 10ème tour mais toujours pas d'échappée. Peut être qu'un sprint massif se profile à l'horizon, à défaut de nuages, toujours pas en vue.

12ème passage et nouvelle attaque, de Pascal SOLANS celle là. Mais dommage que le peloton des GS va être doublé par les ....1et 2. Tout sera à refaire.

Mais Pascal, quand il a quelque chose dans la tête, il est persévérant. Le voilà encore reparti lors du 14ème touravec Eric TAMBORINI cette fois. L'avance est bonne, ça peut le faire.

D'autant plus qu'à l'arrière ça se regarde un peu et puis Jean Paul FERRE (en 3ème position caché) protége Pascal. Ca s'appelle "faire la course d'équipe".

Au 15ème tour, l'entente entre les 2 est parfaite.

A l'arrière, il fait chaud pour tout le monde, y compris pour le cadet du Couserans Cycliste Guillaume VAYSSIERES.

Le peloton est toujours sous haute surveillance de la part de Jean Paul.

Au fil des tours, Jean Paul sera intraitable.....

mais dans le 20ème tour, les 2 échappés seront repris aprés une magnifique chevauchée. Pascal et Jean Paul en profites pour se refaire une santé bien au chaud.

Mais c'est une arrivée au sprint qui départagera tout ce beau monde. Rémy BENARFA, un cadet, réglera le sprint de façon royale. De la bonne graine de sprinter en perspective! Roland LOUBENS, en prenant la 2ème place, décrochera le bouquet GS.

Classement GS :

1er Roland LOUBENS (Lardenne)

2ème Jean Claude BRIOLY (Muret)

3ème Michel DURAND (Vacquiers)

4ème Françis ASTRUC (Lardenne)

5ème José LAGOSTERA (Le Fousseret)

Rémy BENARFA (Carbonne) 1er cadet

 

1ère féminine Corinne BOUTE (Rouen 76)?(vivement que je sois en GS moi.....)

et le 2ème cadet Guillaume VAYSSIERES

***********************************

Un peloton d'une cinquantaine d'unités en 1 et 2

bien vité libéré lui aussi car la chaleur atteint son maximum.

Guillaume AYMA, le junior de Longages nous fait le départ accompagné d'un autre coureur

Thierry MARIN n'est pas du tout d'accord de laisser filer ces 2 là.

et donc, au 3ème tour, regroupement général mais comme on peut voir sur la photo, ça va vite.

4ème passage et José SEBASTIAN en profite pour s'en aller à l'avant avec 2 autres coureurs.

mais l'écart avec le peloton est sensible.

Un trio a pris le relais au 6ème tour

derrière lequel s'élance Marion CLIGNET

elle même prise en chase par Philippe LOUSTAU qui ne fait pas de sentiments

et le peloton suit tout prés. Vous pourrez également voir que sur l'abri bus, le conseil général de la Haute Garonne est sensé nous abrité, publicité mensongère, pas le moindre agent de la DDE avec un parasol, un jet d'arrosage, rien. Du politique quoi!!!!!!

Changement au 8 ème tour, sous la conduite de Pierre COUDOURNAC, un petit groupe trouve l'ouverture

mais le peloton chasse emmenè ici par Manu MEHAULT, en net regain de forme.

Rebelote au 11ème passage, Pierre encore en fuite   emmène avec lui 3 autres coureurs dont José

mais pas plus que pour les autres échappés, le peloton n'aura d'indulgence

alors on en profites pour prendre des nouvelles des copains.

Revoilà Marion à l'attaque au 14ème tour, 4 autres coureurs vont se joindre à elle.

le peloton semble temporiser.....

 belle erreur car à l'avant, sous la conduite de Marion, eh oui les gars faut s'y faire, elle est trés forte mais ça on le savait déjà, l'écart augmente

une douzaine de coureurs sont sortis à l'arrière sous l'impulsion encore de Thierry MARIN

le peloton se scinde en plusieurs morceaux derrière.

au 16ème passage, 20" d'avance pour l'échappée

sur notre petit groupe de poursuivants mais l'entente n'est pas trés bonne. C'est du chacun pour soi et il est clair que partis comme ça?????

Le peloton n'a toujours pas dit son dernier mot et roule encore mais l'écart est important à ce moment là pour lui.

21ème passage, l'écart est maintenant de 40" en faveur des échappés

sur 4 coureurs qui sont ressortis du groupe de chasse

le reste du groupe est battu alors que le peloton a totalement abdiqué.

Au 24ème tour, les échappés ont toujours la "selle dans le cul" sauf Marion qui vient de perdre la sienne sur son beau Time flambant neuf.

et au 25ème tour, elle est toujours présente dans le groupe de fuyards et elle continue à prendre ses relais.Quel courage cette Nana!

Ouf, enfin l'arrivée des 2èmes catégories au 28ème tour! Sacrée Marion, la victoire celle là tu l'as bien gagnée. Tu vois, j'en distribue pas mal de coup de chapeau dans la saison car avec l'expérience que j'ai, je sais reconnaitre les performances des gars quand ils en font et j'en suis admiratif car pour moi, c'est du passé. Mais celui que je te décerne aujourd'hui, c'est le "Coup de Chapeau 2009" rien que ça car sincèrement, je n'en connais pas beaucoup de coursiers qui auraient continuer sans selle pendant 20 bornes et à continuer à prendre ses relais normalement. Chapeau Madame CLIGNET!

Pour la 2ème place en 2, Guillaume AYMA prendra l'avantage sur Thierry MARIN qui grâce à sa 3ème place, monte de catégorie pour avoir dorénavant le droit d'être en 1ère catégorie.

29ème et dernier passage pour les 4 échappés.

Dans le petit groupe derrière, c'est la 5ème place qui est en jeu.

Qui mieux que le rusé Alain BOUFFIL pouvait symboliser cette belle course, il a pris le pouvoir dans le dernier tour et s'en est allé cueillir une nouvelle victoire chez lui, à Longages. Bravo Alain!

Jacky THOMAS réglera les 2 autres pour la 2ème place.

Classement 2ème catégorie :

1ère Marion CLIGNET (Lardenne)

2ème Guillaume AYMA (Longages)

3ème Thierry MARIN (Tarbes Cycliste Compétition)

4ème José DACOSTA (Lardenne)

5ème Julien COURBET (Salies du Salat)

Classement 1ère catégorie :

1er Alain BOUFFIL (Longages)

2ème Jacky THOMAS (Montastruc)

3ème Daniel MIQUEL (Le Fousseret)

4ème Vincent BARRERE (Le Fousseret)

5ème Pierre COUDOURNAC (Longages)

****************************************

et les photos arrivent.........

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau