IBOS (65) 24/05 Départemental

 

5 maillots tout neuf, tout beau. Pour qui?

Météo France avait annoncé des orages sur la Bigorre mais ça n'avait pas découragé les 39 courageux venus se ranger sur la ligne de départ de ce 2ème Prix MONSIEUR MEUBLE à Ibos, localité à la périphérie de Tarbes. Cette 2ème édition était aussi organisée par le Tarbes Cycliste Compétition.

14h30 précises, le départ est donné pour 13 tours de 6 kms. Le parcours est certes dénué de difficultés mais le vent qui souffle dans la plaine va rendre la course dure. Et puis ne dit on pas que ce sont les coureurs qui font la course!

1er passage sur la ligne et déjà 3 hommes à l'avant. Philippe RAFFIN, Laurent DURVELLE et Pascal AUBIER. Le peloton est à quelques secondes, c'est parti trés vite....

Je me suis positionné devant le peloton et ça à l'air de satisfaire tout le monde. Enfin, pour l'instant....

Au 2ème tour, les 3 sont toujours à l'avant

mais José SEBASTIAN, au prix d'un bel effort en solitaire, va revenir à l'avant. Désormais ils sont 4.

Philippe DAVID a bien compris que cela pouvait devenir dangereux et il se lance à la poursuite de l'échappée. Et quand on en voit un.....

on voit l'autre bien sûr. Des inséparables je vous dis. Benoit BOCK veut revenir avec lui et il fait pas semblant.

Les 4 réunis au 3ème tour sous la conduite de Pascal AUBIER.

Le peloton emmené par Didier FOURCADE a perdu quelques secondes.

C'est autour de José de passer en tête au 4ème tour

mais 2 coureurs sont sortis à l'arriére. Michel LUCAS et Frédéric LASTISNERES ont fait un joli trou sur le peloton.

Duquel Benoit BOCK tente une sortie pris en chasse par Patrick MARROT.

Mais Dominique VIGNES va ramener ces deux là à la raison quelques hectométres plus loin.

6 kms le tour, ça laisse un peu de temps pour se raconter quelques histoires sur le podium!

Au 5ème tour, l'avance des 4 a culminée à 45 secondes

mais un groupe de contre attaque est sorti du peloton, bien emmené par le tracteur....heu non, par les motos de Madiran je veux dire.

Un groupe que ne pourra pas suivre Patrick MARROT (au fond en rose), en délicatesse avec sa jambe droite, il devra, la mort dans l'âme, laisser partir ce groupe. Dommage car sans problème physique, il aurait eu son rôle à jouer dans cette échappée.

Les borderais, non représentés à l'avant de la course , n'ont pas d'autre choix que de rouler derrière.

Au 6ème tour, les 4 sont toujours à l'avant

mais l'écart s'est considérablement amenuisé. Normal, derriére, ça roule fort, trés fort même....

Toute l'équipe de Bordères est maintenant à l'avant du peloton mais l'écart s'est accru par rapport à la tête de la course.

Mais changement au 7ème tour. Philippe DAVID et Benoit BOCK sont rentrés sur le groupe de tête

Maxime LARROZE, Joseph PACE, René ESQUERRE, Francis RAMOS et moi même sommes piégés....

et à l'arriére, c'est encore un madirannais qui tente de partir. Décidément, il y en a partout....

Nouveau changement à l'avant, Francis RAMOS est rentré seul sur l'échappée! Wouah, super fort. 4 madirannais à l'avant sur 7, les plus costauds en l'occurence, la course est jouée à l'avant

C'est sur que maintenant ça se complique pour nous, entre les deux pelotons...

car à l'arriére ça continue à rouler.

Pas de changement au 10ème tour pour les échappés....sauf que la lassitude commence à gagner chez ceux qui composaient la première.

Notre groupe emmené ici par Maxime tente de contenir le peloton mais je ne leur suis plus d'aucun secours à ce moment là et les 3 assurent la totalité des relais.

Les borderais, s'étant aperçus que le titre des + de 50 ans redevenait à leur portée avec Jean Michel DUBOS mettent tout en oeuvre pour faire la jonction avec notre groupe.

Joel subira une des rares crevaisons de l'aprés midi au plus mauvais moment, dommage!

Philippe DAVID, Philippe RAFFIN, Benoit BOCK ont fait explosé le groupe d'échappé au 11ème passage. Le rouleau compresseur madirannais s'est mis en route...

Pascal tente de réagir avec Francis dans sa roue

Laurent, dans un dernier coup de rein tente de raccrocher les 2 de devants mais que c'est dur! José a décroché définitivement de devant.

les borderais ont eu raison de notre quatuor. Jean Michel DUBOS, ici en 2ème position renait à nouveau et il devient un sacré client pour le titre des + de 50 ans.

mais attention à Alain LALANDE, ici tout d'orange vétu, un autre sacré client au sprint. Ca va être chaud cette arrivée!

12ème et dernier passage. Bis répétita pour Francis RAMOS qui est encore revenu seul à l'avant sur les 3 autres madirannais. Décidément, trop forte cette équipe!

Laurent et Pascal aussi sont à 6 kms de l'arrivée et ils ont les autres accessits en vue, pas question de les laisser aux autres

Pascal SOLANS emmène le peloton au dernier tour. 3 titres sont encore à décerner dans ce paquet. Le sprint va être trés important.

Quelle arrivée! 4 madirannais aux 4 premières places, RAS. Superbe! Benoit BOCK passe la ligne en tête et conserve donc son maillot des 30/39 ans devant Philippe DAVID et Philippe RAFFIN, à ses côtés, revétira celui des 40/49 ans devant Francis RAMOS, tenant du titre en 2008, une affaire de famille quoi!

Chapeau aussi à Laurent et Pascal qui prendra respectivement les médailles de bronze dans ces 2 catégories. Pas de regrets à avoir, ils étaient trop forts pour nous!

En remportant le sprint du peloton de justesse devant Charles BOURDALLE, je rempile pour un an avec le maillot jaune et rouge. Je l'aime bien celui là aprés tout. Mais c'était juste en effet sur la ligne d'autant plus que Jean Michel DUBOS a pris tous les risques dans le dernier virage alors que j'étais dans sa roue. Il l'a pris à toute vitesse, un peu trop vite d'ailleurs car sa trajectoire l'a emmené sur le gravier où il a crevé et a quitté la route pour un beau vol plané, sans gros bobos heureusement. Ca suffit avec les dernièrs courses. Mais je reconnais que j'aurais eu les pires difficultés à le vaincre sans cette chute. Dommage pour toi Jean Michel, on remettra ça dans un anClin d'oeil

En prenant la 10ème place, Thierry CULET (caché ici par Christophe ESCOUBAS) remporte le titre des 17/18 ans. En fait, c'est le Champion des Pyrénées en titre de la catégorie mais Antony PACE lui a donné du fil à retordre.

Vincent BALLESTER qui passe ici la ligne en premier obtiendra le titre des 19/29 ans devant Dominique VIGNES tout à droite sur la photo. Là aussi, c'était serré, bravo Messieurs!

Alain LALANDE prendra la 3ème place en + de 50 ans et Maxime LARROZE, juste derriére lui, la médaille de bronze des 19/29 ans.

Et un grand Bravo aussi à Antony PACE qui avec seulement quelques courses à son actif, a tenu la dragée haute au Champion des Pyrénées en titre de sa catégorie.

************************************

Podium 17/18 ans :

1er Thierry CULET (Lourdes)

2ème Antony PACE (Madiran)

*******************************

Podium 19/29 ans :

1er Vincent BALLESTER (Madiran)

2ème Dominique VIGNES ( Tarbes Cycliste Compétition)

3ème Maxime LARROZE (Tarbes Cycliste Compétition)

*********************************

Podium 30/39 ans :

1er Benoit BOCK ( Madiran)

2ème Philippe DAVID (Madiran)

3ème Laurent DURVELLE (Tarbes Cycliste Compétition)

*******************************

Podium 40/49 ans :

1er Philippe RAFFIN (Madiran)

2ème Francis RAMOS GARCIA (Madiran) excusé pour le podium, travail oblige

3ème Pascal AUBIER (Lourdes)

****************************

Podium + 50 ans :

1er Alain GUINLE (Tarbes Cycliste Compétition)

2ème Charles BOURDALLE BADIE (Tarbes Cycliste Compétition) absent

3ème Alain LALANDE (Pierrefitte-Luz)

**********************************

  Podium des vainqueurs

 

 

Résultat IBOS

Les photos et les vidéos des arrivées en suivant......

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (2)

1. leboucher 27/05/2009

bjr alain ben felicitation pour ce beau maillot le wkend na pas été si bleu dans les landes. je te laisse je v voir la télé maintenant a bientot sur les courses.
LEBOUCHER jérome du Vélo Club Montois.

2. LALANDE alain 26/05/2009

SLT ALAIN , voila un beau championnat denouer de difficulter mais devenu dur par la vitesse de debut de course et par ce vent , bonne idee d etre tous partis ensemble avec un seul depart ,felicitation aux madiranais et a tous ceux qui ont obtenus des titres

Pour moi meme, suis tres tres tres satistait d etre monter sur le poduim pas l habitude de courrir avec des premieres categories et autres biensur

merci a toi pour nous refaire vivre la couse ici
alain

Ajouter un commentaire