GABARRET (40) 30/07

 

Hier soir à Gabarret, la fine fleur du cyclisme UFOLEP de la région s'était donnée rendez vous pour cette incontournable nocturne. C'est vrai que c'est une belle nocturne, trés prisée par les coureurs, la preuve encore de gros pelotons en présence.

Une bonne quarantaine de GS au départ de cette nocturne....qui se déroule en plein jour pour eux, mais départ différé oblige, il faut bien commencer par quelqu'un. Est ce que dans le lot, il y a un boucher? Vas savoir, mais la boucherie est ouverte. Ca va saigner ce soir !!!!!!

Le départ vient d'être donné et les sourires sont sur les lèvres....pour l'instant. Jean Paul FERRE est (presque ) le local et en plus il est en vacance....dans le coin.

Roger CABANAC, le coureur de St Justin, club organisateur, a le mérite de lancer la course dès le 1er tour mais il est pris en chasse de suite par 2 autres coureurs.

et comme les autres s'y sont mis aussi, le regroupement quelques temps apèrs est inévitable.

et vu comme ça roule, il est trés difficile de sortir dans les premiers tours.

Mais 3 coureurs emmenés par Christian BAGILET vont quand même trouver l'ouverture

mais Jean Louis LARRICQ étire le peloton, pas bon pour les échappés tout ça.

et d'ailleurs, un groupe arrive à s'extirper du peloton avec Jean Louis LARRIC, décidément intenable à Gabarret et Pierre DESCO, un sacré baroudeur.

Ils ont ainsi repris les 3 dedevants et ils s'entendent bien, mais le peloton ne leur lache pas la bride pour autant.

L'échappée ne pourra pas tenir trés longtemps et c'est à nouveau un regroupement général.

C'est le moment choisi par Nathalie VIARD, la seule féminine du peloton pour s'en aller seule. Pas de chevalier servant à ses côtés, elle a l'intention de ne pas en accepter non plus, superbe....

Ces Messieurs se demandent ce qu'il se passe, quoi une fille nous a attaqué? Ben ça alors, ça nous arrive pas souvent!

Mais bon, pas de chance pour Nathalie, ils sont pas trop galants ces "jeunes papys", surtout quand il y a des primes.

La fin de course approche et 4 coureurs tentent le coup de poker, encore Roger CABANAC, ici en 2ème position, bien décidé à apporter un bouquet au club organisateur, Maurice MOUCHARD et Jean Jacques CUBILIER.

mais l'échappée sera reprise en toute fin de course et au dernier passage, un coureur a pris quelques mètres d'avance. Est ce que cela va suffire?

Ben non, le peloton va arriver au sprint et il y aura une arrivée dans un mouchoir de poche, un MOUCHARD de poche devrais dire puisqu'il sera déclaré vainqueur de justesse au dépend de Christian BAGILET. On peut aussi voir sur la photo la superbe 4ème place de Nathalie VIARD, qui lutte vraiment d'égale à égal avec les hommes.

Classement GS :

1er Maurice MOUCHARD (La Brède)

2èmùe Christian BAGILET (V.C.P.B.I.)

3ème José COMPANY (Artix)

4ème Nathalie VIARD (Eauze) 1ère féminine

5ème Roger CABANAC (St Justin)

6ème Alain BOYER (Mauvezin)

************************************************

Le peloton des 3ème catégories est comme toujours trés imposants et au 1er rang, on peut voir le tri du cyclo club Madirannais avec Jean TORTIGUE, vainqueur la semaine dernière à Auch.

Le départ de cette nocturne vient d'être donné pour eux aussi....

et au retour, un coureur de Ste Bazeille est parti emmenant avec lui Daniel LOUBERES.

mais le peloton régit bien vite et tout le monde rentre dans le rang.

Inutile de vous dire ques les attaques succèdent aux attaques mais le peloton reste toujours groupé, normal, la vitesse est élevée.

Mais au bout de quelques tours, 2 coureurs arrivent à trouver une ouverture et quand on voit de qui il s'agit, pas étonnant, Alain GUIRAUD, le coureur d'Auterive, est un des plus filous du peloton....

mais bon, les autres non pas l'intention de lui faire de cadeau non plus. A leur tour, Jean TORTIGUE, Frédéric LASTISNERES et Alain CORDOVA, notre sympathique Champion des Landes des 40/49 ans et.....de l'omelette aux piments (merci Alain pour les piments, super aussi pour la recette....Clin d'oeil) sortent du peloton et là, c'est du sérieux.

et le reste du peloton l'a bien compris, ça ne rigole pas dans la roue d'Alain FEDOU, mais Laurent CARRERE protège bien son coéquipier à l'avant.

Le trio s'entendant à merveille, pas de raison pour que ça ne marche pas

sauf qu'Alain, à l'arrière, a bien senti la course et il se dit que s'il ne réagit pas de suite, c'est la mort subite. (Pas de blague, elle est de moi celle là enfin presque juste détournée du célèbre "en cas de mort subite, buvons de suite", petit clin d'oeil au "festayres" des fêtes de Bayonne)

et revoilà tout le monde ensemble au tour suivant, à l'instant où l'échappée vient de se faire rejoindre.

La course continue à être trés animée avec les primes distribuées régulièrement et le challenge aux points

Les ogeulois, en pleine euphorie en ce moment, veulent anticiper sur l'arrivée massive et on en voit 2 dans ce petit groupe d'échappés.

mais Philippe AUGUSTIN ne veut rien en savoir, pas question de laisser filer ceux là maintenant alors que l'arrivée est en vue.

Jean TORTIGUE a pris résolument la tête de la course à 2 tours de l'arrivée pour amener ses coequipiers pour le sprint final.....

mais fausse joie pour ce coureur, il reste encore 1 tours.

Et re-voilà Alain CORDOVA, le rapide sprinter des Boucles de l'Adour, qui ne laisse aucune chance à ses adversaires en venant facilement s'imposer pour une nouvelle victoire. Superbe sprint Alain!

(message perso pour Alain, j'en profites, je viens de faire un petit breack dans le compte rendu pour déguster l'omelette aux piments, super bonne!)

Classement 3ème catégories :

1er Alain CORDOVA (Boucles de l'Adour)

2ème Jean Louis ALBERT (Condom)

3ème Patrice CUVE (Tonneins)

4ème Daniel HAROUT (Eauze)

5ème Eric BETOUS (Lectoure)

6ème Marc DUCOUSSO (Auch)

**************************************

Tout d'abord, avant de commencer le compte rendu des 1 et 2, je vous prie de m'excuser pour la mauvaise qualité des photos mais bon, peut pas faire autrement maintenant......

Plus de 50 coureurs au départ en 1ère et 2ème catégorie, un plateau à faire palir tous les organisateurs de course UFOLEP, le nec plus ultra

Le départ vient d'être donné et déjà, ça sent la poudre....

Dès e 1er tour, le peloton se morcelle.

2ème tour et Philippe DAVID a peur que le rythme baisse, alors il part tout seul.

Au tour suivant, il sera encore à quelques mètres devant le peloton qui roule à une allure vertigineuse.

Philippe roule comme un métronome, sans se retourner une seconde...

et pourtant, sous les lampions de Gabarret, tout le monde s'accroche à l'arrière pour ne pas prendre un trou.

Mais voilà, Philippe DAVID ne veut personne à ses côtés. Que de tentatives de démarrages il y a eu, et du beau monde, genre ce quatuor Christophe NEGRE, Mathieu VIGNEAU, Pascal GIL et Frédéric LARRUE, pas 4 manchots ces gars là, et bien, peine perdue, ils ne reviendront pas sur Philippe. Sur les 35 tours de l'épreuve, il va en faire 20 à l'avant, et vue la moyenne horaire, c'est un véritable exploit qu'il a réalisé. Chapeau!

et derrière, ça roule toujours en file indienne

et même Laurent tire la langue (pas bien visible, mais quand même.....)

et à 11 tours de l'arrivée, une fois que Philippe DAVID, aprés avoir tant donné, eut été rattrapé, que pensez vous qu'il arriva? Et bien, c'est l'autre madirannais Benoit BOCK qui repartit une fois de plus suivi par des mineurs de fonds?????? des lucioles alors????? ah non, les autres coureurs, je les avais pas reconnu, désolé!

D'ailleurs au tour suivant, Eric AUDUREAU et Philippe GIMENEZ l'ont rejoins

comme trois nouveaux coureurs mais pas des moindres, Christophe NEGRE, Mathieu VIGNEAU, Pascal GIL encore eux. Oh là là le danger est bien présent.....pour les autres....donc pour moi.

Lionel LARRICQ et Stéphane HENRIET se sont lancés à leur poursuite mais en vain. Ils reviendront certes trés prés mais impossible de faire la jonction tellement ça roule vite à l'avant.

et dans le peloton, le moral n'y est plus, cassé d'un coup!

Mathieu VIGNEAU emmène vitesse Grand V ce petit groupe d'échappé

alors avec Jean Louis TAUZIN, on se lance dans un dernier espoir de revenir à l'avant, qui sait si ça se regarde!

3 tours de l'arrivée pour les 1 et dernier tour pour les 2, ça ne changera pas, plus!

et pourtant nous aussi, nous serons revenus à moins de 100 mètres mais pas possible de faire la jonction non plus, dommage!

Eric AUDUREAU, seul 2ème catégorie à l'avant remporte une bien belle victoire

Le montois Didier LABARTHE enlèvera le sprint pour le seconde place.

et 2 tours plus tard, c'est Christophe NEGRE (si, si c'est bien lui, un peu décapité mais je vous jure que c'est lui) qui, au terme d'un sprint magistral, enlèvera sa 2ème victoire de la saison aprés la nocturne de Gontaud. Bravo à toi aussi Christophe, tu es en forme et il faut en profiter.

Classement 2ème catégorie :

1er Eric AUDUREAU (Gontaud)

2ème Didier LABARTHE (Stade Montois)

3ème Stéphane HENRIET (Onesse)

4ème Jean Louis RICARD (V. C. Montois)

5ème Olivier TAILLADE (Libourne)

**************************************

Classement 1ère catégorie :

1er Christophe NEGRE (Uniballer)

2ème Pascal GIL (Haut Agenais)

3ème Philippe GIMENEZ (Tonneins)

4ème Benoit BOCK (Madiran)

5ème Mathieu VIGNEAU (Tonneins)

*************************************

le grand bonhomme de la soirée, fallait pas l'oublier, Philippe DAVID, vainqueur de multiples primes et du Challenge aux points bien entendu.

le podium des vainqueurs accompagnés par les organisateurs et les membres de la Municipalité de Gabarret.

Les photos dans un avenir proche.......

Prochain compte rendu, LOSSE car pas de course pour moi ce week end cause mariage, pas le mien, celui de ma nièce!!!!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau