SALIES (64) 15/06

 

 

 

 

 

SALIES DE BEARN, trés jolie  station thermale des Pyrénées Atlantiques a été  le théatre, aujourd'hui de la Kermesse du Vélo, moi je dirais de la Fête du Vélo, et la fête des coureurs des Hautes Pyrénées surement.

Ils n'étaient pas trés nombreux les coureurs bigourdans a avoir fait le déplacement mais c'est encore mieux car il n' a manqué qu'un petit peu de réussite pour voir 3 bouquets sur 4 revenir dans le 65.

2 victoires c'est déjà pas mal, beaucoup de départements seraient bien contents et nous les premiers. Mais le week end avait bien été entamé dés vendredi soir à la nocturne de ST VINCENT DE TYROSSE avec la superbe victoire de Jean Michel DUBOS. Tu vois Jean Michel, tu as donné l'impulsion aux autres et tu leur a montré ce qu'il fallait faire. Ils t'ont écoutés du mieux possible. Enfin je dis ça parce que ça c'est bien passé, j'aurais du trouver autre chose dans le cas contraire mais bon, je préfère cette version.

Il doit être heureux Bernard LACOSTE, le Président de la Jeunesse Amicale Borderaise, les victoires arrivent les unes aprés les autres, je ne les ai pas compté, mais il en a quelques unes, de quoi faire palir bien des clubs.

Alors Bernard, tant que tes coureurs sont dans l'euphorie, il faut en profiter  au maximum.

Il n'y en avait que 2 à Salies aujourd'hui, des borderais, mais ils font 1 et 2. Que demander de plus. Carton plein. Et pourtant, tout ne fut pas facile, les autres concurrents ne leur en ont pas fait cadeaux. C'est le moins que l'on puisse dire.

Ils ont pas l'air de s'amuser les GS, juste à voir les visages.

Et justement, les visages se sont un peu plus assombris quand Yves COSTE et Jean Louis LARRICQ (Boucles de l'Adour) trés connu dans les Hautes Pyrénées, se sont fait la "belle". Ces 2 là avaient bien une petite idée derrière la tête.

Ils ont de l'allure encore les papys, non?

Mais ce qu'ils leur reste surtout, c'est l'efficacité. Et derrière on commence à s'inquiéter de voir ces 2 lascards devant.

EH, les gars, ils sont devants, tout au fond, si vous voulez les revoir, faut faire le nécessaire, allez boustez vous un peu.....

Ah, ça y est, ils m'ont écoutés. Il suffit de le dire pour qu'ils le fassent. Tiens, si je pouvais refaire les courses comme ça, aprés coup, je suis sur que j'en aurais déjà gagné une.

6 coureurs devant et on voit rien derrière, ça sent la bonne échappée. Je les connais, ceux ne sont pas des fainéants. Et j'en vois un qui n'a pas manqué le retour non plus, n'est ce pas Pierre? Même si le circuit de Salies n'est pas facile, tu as l'oeil frais à ce moment là et c'est le principal.

Oui, mais avec Yves dans le groupe, ça ne pouvait aller au bout sans foutre un peu la pagaille. Celui là, depuis quelques courses, il a la socquette légère comme on dit dans le cyclisme. Il tourne autour de la victoire et c'est un impatient le Yves, alors il en rajoute...

                                Il asticote les autres, en plus il aime ça alors.... Et bien alors il s'en va seul

Le voilà le tour suivant, lui devant et un seul derrière. Dépêche toi Jean Claude de revenir parce que le Yves il est pas du genre à laisser revenir quelqu'un dans sa roue.

Mais Yves, t'as pas bien calculé la distance qu'il te restait à parcourir, achètes toi un compteur parce que derrière, dans le groupe de chasse, il y en a un qui en a deux compteurs, un sur le vélo et un dans la tête. Depuis le temps qu'il court, normal, il la connais la course. Pierre ALEGRE, son coéquipier à la JAB, revient sur lui  et ils finissent ensemble. Je ne suis pas sûr du tout que le sprint ait été au paroxysme de l'effort mais le verdict final est là et bien là. Pierre ALEGRE l'emporte, signant ainsi sa 3ème victoire de la saison et par la même, sa montée en 3ème catégorie. Pierre, tu as fais un excellent début de saison en GS, tu as le restant pour confirmer en 3ème. Je sais que tu en as les moyens.

En ce qui te concerne Yves, il y a des progrés depuis vendredi soir. Rappelles toi, vendredi tu avais les bras en bas, aujourd'hui tu les as à l'horizontale, j'espère que je serais là la prochaine fois pour te les voir bien en haut. Tu mérites bien d'en gagner une rapidement.

Tiens, Yves, vois ce que ça donne la mode que tu as lancée vendredi soir, je te dis que tout les coureurs vont faire pareil maintenant.....

AH non, j'avais raison, dans les sprints, c'est pas possible. Regardes Jean Claude qui bat Jean Louis au sprint pour la 5ème place, ils tiennent bien les guidons eux. Quoique Jean Claude aurait tendance à.....

                                      *********************************************************************

S'il y avait bien 2 coureurs de la JAB en GS, ils étaient aussi 2 en 3ème mais du TCC, eux. Charles BOURDALLE et Pascal SOLANS sont des habitués de ce circuit, ils le connaissent. Ca rend pas la course plus facile pour ça mais bon, c'est déjà ça non?

Et pas plus que les GS, les 3ème n'avaient pas l'air de rigoler beaucoup dans la ligne montante d'arrivée.

Même qu'Alain et Charles occupaient la queue du peloton dans les premiers tours. Et oui, c'est de plus en plus dur les départs pour les "moins jeunes", surtout sur ces circuits. Alors les débuts de course, on fait comme on peut.

N'empêche, Charles reste concentré sur la course. Je te le dis Alain, puisque tu peux pas le voir de derrière, mais le Charles, m'a lair d'avoir une petite idée.

Pascal, je te le dis encore, remonte, tu reste trop derrière. Sur ce circuit encore ça va, mais sur les petits tourniquets, c'est la plus mauvaise place.

Alors là, incroyable, dés que je dis quelque chose, les coureurs le font. C'était pareil en GS. Dorénavant, je ne fais plus les courses sur un vélo mais avec mon appareil photo. Moins fatiguant et je fais faire aux autres je ce que je veux. Génial non!!!!!!!!

Bon , je reviens quand même à la course, c'est ce que vous voulez aussi, je crois. 

Pascal, je suis heureux de te voir devant avec Sébastien. Il y a le trou derrière et il faut y aller maintenant.

OK, c'est pas la bonne échappée mais ça me fait plaisir de voir Pascal attaquer. Tu vois que c'est possible. Allez maintenant que tu sais le faire, il faut simplement le ....refaire.

Ok, le peloton est revenu et une nouvelle fois, on va assister à un sprint pour la victoire.

Sauf que le Charles, tout à l'heure, avait bien sa petite idée derrière la tête. Et oui, au bas de la petite montée terminale, il a mis une "mine" comme il sait le faire et il a pris 20 m de suite et il a résisté, résisté, résisté au retour de ses adversaires. Mais qu'ils sont durs ses derniers mètres en faux plats montants hein Charles? 

Ces jeunes, ils n'ont aucuns respects pour les "anciens". Venir te coiffer sur la ligne, c'est quand même quelque chose. Bon, il la mérite quand même  sa victoire, Gouts, le girondin. Il a fait la course, il était déjà échappé avec Pascal. Chapeau à tous les deux pour ce magnifique sprint. Au fait, les autres sont loin derrière....

************************************************************************

2 Hauts Pyrénéens en GS, 2 autres en 3ème mais 3 en 1ere et 2ème catégorie. Bon, le nombre n'y était pas, mais la qualité oui. Benoit BOCK (CCM), Laurent DURVELLE et Joel DOMENE (TCC) n'avaient pas fait le déplacement pour venir aux thermes. Le plaisir, eux, ils l'ont pris sur leur vélo.

Laurent, on l'avait plus vu en compét depuis quelques temps, normal il a d'autres occupations dans le cyclisme, il s'occupe des Jeunes du club tarbais mais il s'entraine avec eux, alors il ne perd presque rien car  s'entrainer avec les jeunes, c'est pas une synécure. Et il reprend vite les sensations.

Il se fait pas prier, Laurent, quand il faut tirer des bouts droits. C'est un roule toujours celui là.

Il faut juste que le temps soit au beau fixe.

Par contre, pour Joel, c'était pas terrible, terrible. Malade, il aurait du s'abstenir mais celui là aussi, quand il veux quelque chose, rien ne l'arrête. Un dur au mal. T'aurais mieux fait d'aller prendre un bain aux Thermes. Bon, t'as quand même tenu à faire la course, chapeau.

 Tu étais dans les roues Joel, mais moi, à ta place , j'aurais même pas fait le déplacement. Les beaux jours arrivent pour toi aussi. T'inquiètes pas!!!!!

Au fait, s'il y en a un qui ne s'inquiète pas trop, ces temps ci, c'est Benoit BOCK. Aujourd'hui, il n'avais pas mis son joli maillot de Champion des Hautes Pyrénées pour ne pas se faire repérer. La semaine dernière, au Régional, il a été un des plus grands animateurs de la course réservée aux 30/39 ans. Et il ne s'en est pas fallu de beaucoup qu'il ne nous ramène ce maillot de Champion Midi Pyrénées. Repris à 500 m de l'arrivée, c'est rageant alors il est venu à Salies chercher une compensation. Et il l'a obtenue. Et de quelle manière. En finissant seul, au moins il n'y a aucun risque d'être battu. Joli coup Benoit. Ton sourire  en passant l'arrivée en dit long. Je pari que ce n'est pas la dernière non plus cette saison.

Merci à Joel pour les renseignements sur la course et les photos.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau