PAU (64) Quartier Lartigue Jeudi 8 Mai 2008

 

                              Les Madirannais BAZAILLACQ et PACE fleuris à PAU

Le quartier Lartigue de Pau était en fete en ce jeudi 8 Mai avec la traditionnelle course organisée par le Cyclo Club  Madirannais et plus de 100 coureurs ont pris le départ des différentes épreuves.

L’après midi commençait sous le soleil avec la course des 3ème catégorie et  celle des Grands Sportifs. Un joli peloton d’une soixantaine d’unités allait en découdre sur les 25 tours de circuit long de 2,3 kms.

Dès les premiers tours, les attaques se succédaient mais le rythme élevé ne permettait aucune échappée digne de ce nom. Il fallait attendre la mi course pour voir se dégager la première échappée sérieuse. Composée de 5 coureurs dont les 2 madirannais de service Patrick BAZAILLACQ et le revenant Henri LACOSTE, elle avait fière allure cette tentative. Derrière, le peloton ne lachait pas la bride et l’écart à quelques tours de la fin n’était pas encore irréversible. Sentant le danger revenir, les fuyards accéléraient le rythme et se mettaient définitivement à l’abri d’un retour. Le dernier passage sur la ligne ne laissait présager d’autre issue qu’un sprint à 5 pour le bouquet. Mais les Madirannais sont chez eux, dans ce quartier, et ils n’allaient pas laisser passer pareille occasion de venir glaner un nouveau bouquet. Là ou on attendait Henri Lacoste pour le sprint, c’est son coéquipier Patrick Bazaillacq qui faisait le dernier kilomètre pour finir seul, les bras levés bien hauts. Le palois Duarte disposant d’Henri Lacoste pour la 2ème marche du podium.

Dans la catégorie des GS, le Barcelonnais Magnarini finissait lui aussi avec quelques mètres d’avance sur le reste du peloton que réglait le Tarnosien Loumpre devant les Borderais Pierre Alegre et Eric Tamborini. Sophie Cordeiro (Pau) en féminines et Grégory Montoya (Bizanos)  en cadets remportaient eux aussi leurs courses respectives.

La présentation des écoles de cyclisme des Pyrénées Atlantiques permettait à plus de 50 jeunes de venir prendre le pouls de leur futurs exploits et surtout devant un nombreux public, chose qui devient de plus en plus rares sur les courses cyclistes et qui méritait d’etre signalé.

Si la course précédente avait vu le soleil briller, c’est sous les gros nuages noirs que s’élancaient les 47 coureurs 1ère et 2ème catégorie. Les coureurs avaient bien compris qu’il fallait appuyer fort sur les pédales pour finir avant la pluie mais peine perdue, dès les 5ème tour, une averse se déversait sur les coureurs. Le circuit tortueux et les virages glissants profitaient aux plus courageux et à ce jeu là, Joseph Pacé, encore un madirannais , le landais Samuel GENSOUS et le sociétaire d’Artix Jérome Grandvillain  prenaient les devants. Derrière, le peloton en file indienne perdait du terrain petit à petit et seul un homme fort pouvait faire la jonction. Et dans ce role, Francis Ramos excelle. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, il revenait sur les 3 hommes de tete et meme la pluie qui redoublait de violence n’y pouvait rien. Avec 40 secondes d’avance à mi course, il ne fallait quand meme pas trop se relever car le peloton ne lachait rien la non plus. Les Landais de Tarnos, en nombre dans le peloton mais absents de l’échappée, imprimaient une allure élevée, ce qui avait pour conséquence de réduire le peloton à une vingtaine de coureurs.  2 madirannais aux avants postes et les autres derrière qui veillaient au grain, la course était jouée.

En 2ème catégorie, la victoire revenait à Joseph Pacé qui offrait par la meme occasion le 2ème bouquet de l’après midi à son club. Devant depuis le début de la course, il avait bien mérité sa victoire. La 2ème place revenait  au Tarnosien Peyrous qui disposait, sur la ligne, d’Alain Guinle du Tarbes Cycliste.  Jean Jacques MEHAULT (Bordères), Philippe LOUSTEAU (Pierrefitte) et Philippe RAFFIN (Madiran) prenaient respectivement les 7ème, 8ème et 9ème places.

Il ne restait plus qu’à attendre, au tour suivant, les 3 hommes de tete pour connaitre le vainqueur 1ère catégorie. Au bout de la longue ligne droite, Francis Ramos virait devant, il emmenait le sprint à la manière des sprinteurs sur piste mais il ne pouvait empécher Samuel GENSOUS de venir le déborder à 10 mètres de la ligne. Il avait bien joué une fois de plus mais il n'a pas à rougir de sa défaite au sprint car Samuel va trés vite au sprint. 3 courses pour Francis en UFOLEP, 2 victoires et une 2ème place, il y en a d'autres qui seraient bien content. Grandvillain prenait la 3ème place. Les 2 tarnosiens Fortabat et Othéguy se montraient les meilleurs du peloton, devancant à nouveau un Madiranais, Eric DUBOS, qui n'est autre que le Président du Club. Eric pouvait etre content de ses troupes en ce jeudi 8 mai.

Tout ce petit monde se retrouvait pour la remise des récompenses où on pouvait déguster un bon ….Madiran bien entendu.

Résultats Course  UFOLEP de PAU (64) Quartier Lartigue  Organisation C.C.MADIRAN (65)

Classement 1ère catégorie                                                           

1er Samuel GENSOUS (Rion des Landes)                            

2ème Francis RAMOS-GARCIA (Madiran)                               

3ème Jérome GRANVILLAIN (Artix)                                         

4ème Christophe FORTABAT (Tarnos)                                    

5ème Christian OTHEGUY (Tarnos)                                          

 6ème Eric DUBOS (Madiran)                                                     

7ème Nicolas DUSSAUCY (Capbreton)                                   

8ème Didier PECQUEUR (Pau)                                                 

 

 

 

9ème Emmanuel MEHAULT (Bordères)                                    

 

 

 

10ème Nabil YALAOUI (Bizanos)    

                                                         Classement 2ème catégorie

                               1er Joseph PACE (Madiran)

                               2ème Stéphane PEYROUS (Tarnos)

                                3ème Alain GUINLE (Tarbes Cycliste)

                                 4ème Cyrille BONNEVILLE (Pau)

                                  5ème Gérald JUNGAS (Oloron)

                                   6ème Stéphane REMY (Capbreton)

                                   7ème J.J. MEHAULT (Bordères)

                                   8ème Philippe LOUSTEAU (Pierrefitte)

 

 

 

                                   9ème Philippe RAFFIN (Madiran)  

                                    10ème Guy GIL (Bizanos)

                                        

Classement 3ème catégorie                                                     

1er  Patrick BAZAILLACQ (Madiran)                                       

2ème Luis DUARTE (Pau)                                                           

3ème Henri LACOSTE (Madiran)                                              

4ème  André GALINIER (Barcelonne)                                     

5ème Lionel VIGNEAU ( CC Enclaves)                                      

1ère Féminine :  Sophie CORDEIRO (Pau)

 

                                                  Classement Grands Sportifs

                                       1er      Arnaud MAGNARINI (Barcelonne)

                                        2ème Robert LOUMPRE (Tarnos)                                                          

                                        3ème   Pierre ALEGRE (Bordères)

                                        4ème  Eric TAMBORINI (Bordères)

                                        5ème Jean Marc LINARES (Tarnos)

Le départ des 3ème et GS

L'échappée des 3ème

Les 1ères et 2èmes sur la ligne de départ

La bonne échappée est partie

Pas de risque sur la chaussée mouillée, je reste derrière

Patrick BAZAILLACQ et Henri LACOSTE les 2 Madirannais tout heureux et le 1er GS Arnaud MAGNARINI, tout triste lui d'avoir gagné

Joseph PACE vainqueur en 2ème. Belle victoire

Samuel GENSOUS, le rapide sprinter vainqueur des 1ères

et malheureusement aussi, ce que tout cycliste redoute, la chute. Celle de PAU LARTIGUE a été particulièrement spectaculaire et, grace à Joel DOMENE, la chute a été photographiée presque sur le moment. Plus de peur que de mal mais le matériel a souffert.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (1)

1. Choux 10/05/2008

Beau casque, belle lunette manque les chaussures assorties....

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau