MONTESQUIEU (31) 29/06

Et oui, quelles course aujourd'hui à MONTESQUIEU (31), quelles au pluriel s'il vous plait. Je vous passerais sous silence la course des GS car nous n'avions pas de représentants bigourdans mais même celle là a été splendide. La chaleur a bien été présente sur ce circuit quelque peu modifié dans les jours précédents par les organisateurs, faute aux sempiternelles autorisations. La Mairie de Montesquieu a mis tout son poids pour que la course ait lieu quand même mais il n'est pas loin le temps où les courses cyclistes vont être "parquées" dans les zones industrielles.

Quoi qu'il en soit, les 3èmes catégories ne se posaient pas trop de questions au départ. Bien rangés sur la ligne de départ, sous le soleil, ils avaient l'air heureux d'être là. Et une belle surprise m'attendais puisque je pensais être le seul coureur du Tarbes Cycliste a avoir fait le déplacement.  Et bien non, la preuve.

Ils sont pas beaux les 4 mousquetaires du TCC sur la ligne de départ? On dirait les Daltons, par rang de taille et de sourire aussi. Charles, Pascal, Jean Paul et Antoine décontratés, n'est ce pas Jean Paul qui s'en siffle une petite....

Ca y est, c'est parti. Les gars du TCC sont bien placés d'entrée de course. Sur ce circuit de 1,2 km, avec de grosses relances, il vaut mieux être devant.

Et encore une bonne surprise, Antoine qui attaque. Celui là, depuis qu'il a pris une licence UFOLEP, il se fait plaisir, c'est pas le but? Dommage que son boulot ne lui laisse pas le loisir de s'entrainer sinon...

Même Pascal qui se montre d'entrée aux avants postes de la course. Celui là aussi se fait plaisir, tant mieux. Pour l'instant, il est dans la bonne roue, celle de l' "ancien" Alain GUIRAUD, encore le bon coup de pédale et quelle "vista" en course.

Jean Paul aussi, dès le début de course se plaçait devant. Heureusement, car la course était trés nerveuse. La faute  aux coureurs bien sur mais surtout aux nombreuses primes qui tombaient à tours réguliers. Et je peux vous dire que personnes ne voulaient en laisser aux autres, des primes. Jamais de temps morts, toujours la selle dans le c... Dans ce peloton, il y a quelques anciens bien entendus, mais aussi des jeunots. Et ils n'ont aucuns respects pour leurs ainés. Alors ça bagarre tout le temps.

Antoine se dévoue. Et oui, quand il y a des attaques, il faut bien que quelqu'un roule derrière. Alors il s'y met au boulot, pour ses camarades du club, et aussi pour les autres mais ça, c'est pas volontairement.

Une partie du peloton aprés la relance. Ils ont pas l'air de s'amuser. C'est vrai que juste aprés le virage au fond, ça remontait et elle faisait mal aux pattes au fur et à mesure.

200 mètres aprés, il y en avait une autre, de relance. Et aussi mauvaise que la première. Angle droit, vent de face, chaleur, que du bonheur!!!! Bon, mauvais exemple aussi pour le TCC, ils ont pas l'air d'être devant sur cette photo. Attention, les gars, j'ai la preuve là, on en parle à la réunion......Clin d'oeil

En voilà une autre relance. Eh, le 32, désolé pour ton nom, tu regardes le menu de Chez LULU ou quoi? Si ton Président te vois, gares à toi. Non mais...

Ah, ben tiens, encore mieux, 3 TCC en queue de paquet. Oui, je sais, ça commence a devenir dur pour tout le monde, le paquet, suite aux nombreuses attaques et à la chaleur s'amenuise de tour en tour. Et vous n'êtes pas mieux lotis que les autres? Ok, je comprends. Allez courage. (facile à dire ça).

Forcément, s'il y en a qui souffrent derrière, c'est parce que devant il y en a d'autres qui sont plus à l'aise (c'est du Lapalisse... ou de moi). Et bien à cet instant précis, la course est en train de se jouer. Il reste à peu prés 15 tours. C'est long pour atteindre l'arrivée mais celui là ne s'embarrasse pas avec les préjugés. La meilleure défense étant l'attaque, et bien il le fait. Par contre, je suis vraiment navré de ne pouvoir vous dire son nom, je le rajouterai dés que je le saurais promis. Il le mérite bien avec ce qu'il a fait. Il a tenu le peloton, ou ce qu'il en restait, à 10 - 15 secondes jusqu'à l'arrivée. Chapeau mec.

Pendant ce temps, juste derrière, Antoine continuait, seul. Ne regardes pas à ta droite Antoine, c'est pas bon pour le moral.

Mais le maillot du TCC était aussi à l'avant. Charles, lui, ne s'avoue jamais battu. Tant qu'il a un peu d'essence, il avance, il attaque. Oui mais les autres ne le souhaitent pas ainsi. Et Charles sera repris. Et comme toujours dans ces cas là, ça va se regarder plutôt que d'appuyer sur les pédales. Mais bon, qui n'y est pas passé par là....

Terminé, enfin. Je ne crois pas qu'il y en ai un qui était présent aujourd'hui à MONTESQUIEU qui dira que tu ne te l'ai pas gagné celle là.

Le sprint pour la 2ème place. Charles au fond finit 7ème. Bravo Charles à toi aussi.

********************************************************************

En suivant, les 1ères et 2èmes catégories s'apprétaient à s'élancer pour 70 kms.

J'en profite pour faire un peu de causette avec Bernard LAGORCE, lui aussi Champion National sur route il y a 2 ans. Déjà!!!

Le départ étant donné, terminé de causer. J'attaque. On verra bien aprés....

Une fois repris, j'en remet une petite mais il y a du costaud dans ma roue. Il faut que je me calme autrement je ne vais pas tenir la distance.

Derrière, Manu attend sagement mais Pascal commence a souffrir. Il a du mal à digérer la nocturne de hier soir à Pierrefitte.

Ou là là, c'est la première attaque sérieuse et quelle attaque. Que du costauds. Brossais, Bouffil, Cassin et Coudournac excusez du peu. Ils ont pas l'air de faire dans la dentelle. Juste derrière eux, un 2ème caté qui fait le forcing pour rentrer. C'est pas bon pour moi ça.

Alors j'essaie de relancer pour que le peloton réagisse. Toujours les chiens de garde dans ma roue, je crois que ça commence à sentir le "roussi".

Et voilà la suite. Dotto est parti seul peu de temps aprés et à rejoint vite fait bien fait les échappés. Aprés, je ne vous fais pas un dessin

2 gars de Gourdan Polignan devant, ça ne suffit pas. Il y en avait aussi derrière qui "s'occupaient"  de nous. Ceux là non plus ne sont pas des manchots. Quel club!!!!

Thierry n'a pas tenu, normal le lendemain d'une nocturne, quand il fait chaud, le corps ne répond plus.

Par contre, Manu MEHAULT et moi, on tiens encore notre place dans le peloton, et plutôt bien même.

D'ailleurs Manu nous en place une bonne et s'en va seul. Bon courage Manu car tu t'es mis dans une belle galère.

Devant ça ne devait pas aller assez vite alors DOTTO et CASSIN se sont lancés dans un long CLM à deux. Bon, ça ne leur fait pas peur non plus....ils ont l'habitude.

Manu n'a pas tenu à l'avant, ne regrettes rien, c'était du suicide. Nous avons pris un tour par  le duo du GPCC.Ceux là, la semaine prochaine, aux National, ils vont faire mal. Nous, avec Manu, nous nous sommes mis un peu à "l'ombre", si je puis dire, dans le paquet. Il ne restait plus que quelques tours, alors nous avons refait un peu de force.

Un petit clin d'oeil au passage pour le vainqueur des 2ème caté, normal il avait aussi un tour d'avance sur nous, et chapeau à toi aussi, car c'est le Président du club de BALMA. Au four et au moulin quoi!!!!

Pour la 2ème place, par contre, ça a été un peu plus serré. Mais je suis battu d'un demi vélo. Enfin content de ma course quand même. 6ème hier, 3ème aujourd'hui, c'est pas un mauvais week end. Les autres derrière étaient un peu loin.....

Non, le vainqueur n'est pas DOTTO qui lève la main mais son compère CASSIN juste devant. Quelle course ils nous ont fait là. Ne rigolez pas, mais ils nous ont mis un .................2ème tour dans la vue. Vous avez bien lu, un 2ème tour, OUI, OUI. Bonne chance et bon courage à leurs adversaires dimanche.

Et voilà le travail, un peu nasse les mecs. A la recherche d'un peu  de fraicheur?

Le podium enfin!!!!!!!

Je terminerais en remerciant les organisateurs qui nous ont sortis, malgré quelques petits tracas, une course de derrière les "fagots" comme on dit. La sécurité maxi sur le circuit, merci aux bénévoles qui sont restés presque 6 heures sous le soleil pour nous. Merci aux organisateurs pour nous avoir fait disputer 80 primes, oui vous avez bien vus, 80 primes, et quelles primes, quels lots. Et l'an prochain, ils en prévoient encore plus!!!!!!!Sans compter les prix bien entendus. Merci aussi pour votre réception. Les absents avaient tords assurément. En tout cas, moi, si je suis coureur cycliste en 2009, je serais encore présent à MONTESQUIEU VOLVESTRE.

 

 

 

Commentaires (1)

1. Eduardo 07/07/2008

Toujours de très beaux résumés de course (de moins en moins résumés d'ailleurs!).
La dernière photo des cyclistes à terre a certainement quelque chose à voir avec le jambon du pays non?...

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau