MAUVEZIN D'ARMAGNAC (40) Jeudi 1er Mai 2008

               LES BIGOURDANS FLEURIS EN ARMAGNAC

Mauvezin d'Armagnac, charmant petit village à la frontière des Landes et du Gers était de fete en ce jeudi 1er Mai.  Le club de St Justin (40) organisait sa traditionnelle course sur un magnigique circuit de 8.6 kms, très valloné et trés usant. Les Bigourdans avaient fait le déplacement et ils ne l'ont pas fait pour rien.

                                     4 courses, 3 victoires

Les 3ème catégories et les GS avaient l'honneur d'ouvrir le bal. Les Borderais, cher au Président Bernard LACOSTE étaient venus en nombre dans ces 2 épreuves, et force est de constater, que ça s'est plutot bien passés puisqu'ils ont enlevés les 2 courses.

En GS, Eric TAMBORINI a fait la course comme l'on dit mais ce n'est pas lui qui a eu le dernier mot puisque Pierre ALEGRE a pris les devants à deux tours de l'arrivée en compagnie d'un coureur gersois. Ils avaient toujours l'avantage à l'amorce du dernier tour mais le peloton réagissait vivement car il sentait la victoire lui échapper. L'attente pour l'arrivée s'avérait un peu longue mais quand la voiture ouvreuse se présentait dans la ligne droite d'arrivée, elle était toujours suivie des 2 coureurs. Alors, le sprint était inévitable mais de sprint, il n'y en a pas eu car Pierre était au dessus et franchissait la ligne en vainqueur. Ca faisait longtemps Pierre que je ne t'avais vu vainqueur, je suppose que ça te rappelle quelques bons "vieux" souvenirs non? Eric TAMBORINI lui était un peu décu car il était sorti seul pour la 3ème place mais le peloton l'a revu à 300 m de la ligne. Mais c'était bien tenté quand meme.

En 3ème cétagorie, la course a été beaucoup plus limpide que la précédente, la faute en revenant à Sergio VILLEGAS. Et oui, la semaine dernière à Bordères, lors du Souvenir Patrick Lopez, il avait terminé une nouvelle fois 2ème, derrière le meme coureur. Mais là, meme si son principal adversaire était absent, il a survolé l'épreuve de la tete et des jambes. Il a fait la moitié de la course échappé seul devant la meute impuissante. Enfin c'était surtout lui qui était puissant en ce 1er mai. Et c'est en toute logique qu'il franchissait l'arrivée en levant les bras et à mon avis, c'est pas la dernière fois ..... Jérémy ALEGRE finissant à la 10 ème place.

2 courses, 2 victoires, il ne restait plus qu'à Emmanuel MEHAULT à relever le défi du jamais 2 sans 3. Mais ça c'est révélé plus difficile que prévu. 30 coureurs 1ere cate et autant de 2ème au départ, mais avec départ séparé pour les 2 groupes, quel dommage. Sauf que les 1ères ont gentiment attendus les 2èmes et une fois regroupés, la course a véritablement commencée. Francis RAMOS, en pleine euphorie depuis dimanche dernier avec sa victoire à Bordères, a fait le départ en compagnie de 2 autres coureurs et ils ont tenus 4 tours exactement devant, à une poignée de secondes de la meute qui ne les a jamais laissé prendre plus de 30 secondes précisément. A moitié course, les commissaires demandaient aux 2ème catégorie de se séparer des 1ères, ordre exécuté sur le champ et nous avons donc laissés les 1ères catégories continuer la route devant nous, la mort dans l'ame.

A partir de là, il y a bien eu 2 courses. Les 2èmes à l'arrière qui se sont quand meme fait la "guerre" jusqu'au dernier tour. Tout les coureurs commencaient à fatiguer et je choisi la cote juste après la ligne d'arrivée pour placer un démarrage, oui oui, vous avez bien lu, j'ai placé un démarrage dans une cote et j'ai pas fait pour rire car dans cet effort je dépassais et laissais sur place le seul gars qui avait pris les devants et je me retrouvais avec 200/300 m d'avance dans le dernier tour. Mais en compagnie du gars des Landes qui était revenu sur moi à l'énergie. Et il en avait encore un peu car croyez moi car je ne l'ai pas attendu. Mais voilà, un gentil gars de Mont de Marsan, 1ère catégorie de surcroit, que nous avions récupéré au passage, laché du groupe des 1ères qu'il était, et qui faisait de la patinette derrière le groupe des 2ème s'est mis en tete de fausser volontairement la course, au titre qu'il aurait été géné par des 2ème lors de la séparation des 2 groupes. Il a donc roulé derrière nous, au grand bonheur trés certainement des autres coureurs 2ème , qui à mon avis, n'ont pas du beaucoup insistés pour l'en dissuader, jusqu'à ce qu'il nous ai rejoint, tout hilare qu'il était et en plus, comme je l'incitait à continuer à rouler, il m'a simplement dit qu'il n'y avait aucune raison qu'il ne fausse pas la course puisqu'il avait été géné. Belle mentalité.....CQFD

L'arrivée des 2ème s'est donc terminée par un sprint massif où Joel DOMENE a pris la 9 ème place et moi la 10ème.

Il ne restait plus qu'à attendre l'arrivée des 1ères où, depuis 3 tours, 7 hommes ouvraient la route. Et pas n'importe qui, dont 2 des meilleurs sprinters du coin. Mais, dans ce groupe, figuraient aussi Francis RAMOS, encore, et Bruno PAUCHET. Celui là, si j'avais sa force, je suis persuadé que j'en gagnerais quelques unes. Le contraire est vrai aussi, s'il connaissait la course, il aurait déjà remporté quelques belles courses, mais voilà, voilà, la science de la course lui fait encore défaut et il n'est pas encore parvenu à ramener le bouquet.

Par contre, la science de la course,s'il y en a un qui la connait et sur le bout des doigts s'il vous plait, c'est bien sur Francis RAMOS. Celui là, c'est un malin et doublé d'une extrème gentillesse, ce qui ne gache rien. Comme les 7 n'arrivaient pas à se départager, le sprint là aussi était inévitable sauf qu'il a seulement pris les devants aux 400 m et anticipé le sprint. Avec les 2 coureurs qu'il avait dans le groupe, meme s'il ne les connaissait pas, je crois qu'il a bien fait. Car il s'en est fallu d'une petite demi roue pour qu'il ne se fasse coiffer sur la ligne, justement parce que Francis a eu l'idée de lever les bras. Comme Tom BOONEN l'autre jour, sauf que lui, s'il a été dépassé, c'est après la ligne et la victoire, il l'a bien gagnée. Bruno PAUCHET prenant la 5ème place et "Manu" MEHAULT finissant dans le paquet.

Celle là, Francis, avec la qualité qu'il y avait au départ à défaut de la quantité, c'est une belle que tu as gagné. Et comme disais le speacker au départ, tu pourras dire que tu as gagné le jour du 1er mai et du jeudi de l'Ascension. Attention quand meme, ça ne fait qu'une seule victoire dans ton joli palmarès.

Gràce à mon épouse, que je remercie au passage, vous avez aussi droit aux photos des vainqueurs, c'est pas beau çà? 

COURSE DE MAUVEZIN D’ARM-                    1.05.2008

 

 

126 coureurs

 

ANIMATION  MARTET

 

RESULTATS

 

1ere CATEGORIE

 

CLASSEMENT

NOM-PRENOM

 

CLUB

 

DPT

1er

 

RAMOS GARCIA Fran

 MADIRAN

65

2ème

 

DEVERT Frédéric

ONESSE

40

3ème

 

GENSOUS Sammuel

ON

40

4ème

 

DIAZ Olivier

AUCH

32

5ème

 

PAUCHET Bruno

TARBES

65

 

 

2EME CATEGORIE

CLASSEMENT

NOM-PRENOM

CLUB

DPT

1er

 

FEUTRIER Cédric

CASB DAX

40

2ème

 

LE GUELAFF Christo

ONESSE

40

3ème

 

LABARTHE Didier

ONESSE

40

4ème

 

CASANOVA Christo

PAU

64

5ème

 

FEUTRIER Frank

DAX

40

 

 

3EME CATEGORIE

CLASSEMENT

NOM-PRENOM

CLUB

DPT

1er

 

VILLEGAS Sergio

BORDERES

65

2ème

 

CHOCHEREAU Olivier

THEZE

64

3ème

 

DOUTHE Laurent

URT

64

4ème

 

GUILLOT François

PAU BEARN

64

5ème

 

FLEURY Marc

MOUTFERMEIL

93

 

 

 GS

<td valign="top" width="194" style="BORDER-RIGHT: windowtext 1pt solid; PADDING-RIGHT: 3.5pt; BORDER-

CLASSEMENT

NOM-PRENOM

CLUB

DPT

1er

 

ALEGRE Pierre

BORDERES

65

2ème

 

ALBERT Jean Louis

COUDAU

32

3ème

 

FEUTRIER Christian

CASTELMEYRAU

82

4ème

 

AGUIAR Alain

Commentaires (1)

1. leboucher 22/05/2009

slt alain je trouve ce que tu fait tres bien ces resumes de courses avec les photos.
pour la course de hier jen suis encore tout retourné de la chute des gs. c'est vrai que les coureures était trés nerveux en troisiéme catégorie ou je cours j'avé les jambes mais j'ai jamais pu allé a l'avant faut dire que certains coureurs sont dangeureux dans un peleton il ne save pas gardé leur ligne. certains prenent meme un malin plaisir a vous coupé le peleton en travres sans se soucier de celui qui peut etre derriere.sur ce j'ai eu des appel de menbre de ma famille qui savait que j'étais la bas pour savoir si j'étais tombé je l'ai est rassuré que non.
je me mets a la place de la famille du coureur d'eauze et j'aimerais qu'il sache qon est de tout coeur avec eux dans ce moment si difficile, j'espere qu'il pourra allé mieux.
a trés bientot sur les courses.
leboucher jerome du vélo club montois.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau