LOSSE (SUITE)

Je disais donc qu'il ne fallait surtout pas sous estimer ce groupe car il y avait beaucoup de costauds, beaucoup trop.

Donc, pas d'hésitation, il faut y aller et seul si possible. Ouf, c'est fait.

Mais souvent en pareil cas, quand vous faites un sacré effort, vous êtes mal récompensé de vos efforts puisque tout le monde se relève et le peloton fait la jonction. Encore une occasion de m'économiser de perdue. Ce n'est pas la première de la course et pas la dernière non plus.

Toujours Thierry DUVIELLA à l'avant du peloton. Infatiguable!!!!!!

Celui là, si la bonne échappée part, sûr qu'il y sera puisqu'il va dans TOUTES les échappées. Quelle énergie!

Si le premier sprint du Challenge avait été enlevé par Dylan VALADE, je m'étais classé 2ème, non sans mal d'ailleurs.

Le 2ème sprint était en vue lorsqu'un groupe de coureur où figurait Dylan et quelques autres coureurs prirent de l'avance. Groupe que j'avais manqué, donc adieu le challenge même si je ne me faisais pas beaucoup d'illusion par rapport aux plus rapides que moi.

Dylan VALADE s'adjuge le 2ème sprint classement.

Donc également, le challenge puisque sur 3 sprint dans la course, il en enlève 2 et ce n'est pas le même qui fait second, donc le challenge est déjà réglé, il ne reste que les 2ème et 3ème places à attribuer.

Ce n'est pas pour ça qu'il faut laisser filer ce groupe non plus.

Tous en file indienne derrière, direction LUBBON, c'est tout bon!

Et oui, ce petit groupe sortis juste avant le classement du challenge ne s'est pas relevé, il a même été renforcé de quelques élèments supplémentaires.

C'est l'échappée la plus sérieuse depuis le début de course.

Heureusement, dérrière, personne ne baisse les bras et ça roule à fond. L'écart se stabilise à 100, 150 m.  Mais ça ne rentre pas. Ca dure trop longtemps à mon gout cette chasse.

Et avec Christophe FORTABAT, de Tarnos, qui a eu la même idée que moi, on fait la jonction

Nous sommes revenus à l'avant de la course et c'est déjà ça mais quel effort encore il a fallu faire.

Derrière aussi, personne ne veut rien lacher et ça rentre à nouveau

Il ne reste que 5 tours et il reste encore un sprint pour le classement par points.

Voilà, je prends la 3ème place, je serais 3ème au classement final.

Encore quelques primes et il ne reste que 2 tours. Le peloton roule toujours aussi vite. L'avant dernier tour est avalé vitesse grand V une nouvelle fois.

Le dernier passage sur la ligne.

Comme vous pouvez le voir sur la photo, il n'y aura jamais eu de temps mort, toujours en file indienne. Quelle course.

Je me porte à la hauteur de Manu pour lui demander comment il va. Il me rassure et me dit qu'il est prêt pour le final. Tant mieux, car moi, je commence à avoir mal aux jambes.Normal avec tous les efforts que j'ai fait.

Dylan VALADE, qui se sacrifie dans le dernier tour pour un copain à lui roule devant à bloc. Je me tiens dans 5, 6 premiers. Par contre, s'il se relève, on va se faire passer par tout le monde. Mais il continue, il cherche quelqu'un du regard de temps en temps pour voir où est "son" sprinter et il ne se relève pas. Le rond point à l'entrée du village est pris à fond mais ça comence à s'impatienter derrière. 500 m de l'arrivée, ça passe à droite, à gauche alors je me dis qu'il faut réagir de suite.

Je pars à droite mais un coureur à eu la même idée mais à gauche. Je ralentis juste ce qu'il faut pour le laisser prendre la tête et je me cale dans sa roue. Dernier virage à droite à 200 m de l'arrivée. Je mets le douze et je ne m'occupe plus de rien.

Et voilà le travail.

Et derrière que du beau monde. Presque le top des sprinters.

Je bats dans l'ordre CORTADE (ST Sulpice), LARRUE (Labouheyre) GLIZE (Mont de Marsan), LAPORTE FORET (Jonzac) le champion des Charentes.

Je suis trés content de moi et je finis donc...........2ème de la course.

Et oui, je vous l'ai pas dit, mais Frédéric DEVERT (Onesse) était parti à 2 tours de la fin. Au dernier passage sur la ligne, il possédait 25 secondes d'avance. Autant dire tout et rien. Qu'est ce que c'est 25 malheureuses secondes. Oui mais pas sur un costaud comme lui qui en a gagné déjà presqu'une dizaine cette saison, donc la dernière jeudi soir à GABARRET.

En fait, la voilà la vraie arrivée, lui devant et nous juste derrière.

En tout  cas chapeau MR DEVERT, avoir tenu en respect le peloton qui roulait à fond pendant presque 14 kms, fallait le faire. La victoire est bien méritée.

2ème pour moi, c'est une superbe belle place. Je ne pensais pas faire aussi bien. Manu, lui, s'est fait enfermé à l'entrée du village, après pour revenir quand ça roule à fond, dur, dur. Une autre fois ......

 

 

Encore un jambon pour la famille VALADE

D'accord, ils sont nombreux mais toute cette charcuterie, ça ne va pas leur faire du bien. A moins qu'ils ne pensent ouvrir un étal sur le marché de Casteljaloux.

Sacrés coureurs les 2 frangins quand même.

La photo de famille pour les vainqueurs

Ils peuvent avoir le sourire, comme je les comprends, ils ont  tous gagné une belle course. L'an prochain, j'y reviendrais.....

1ere CATEGORIE

CLASSEMENT

NOM-PRENOM

CLUB

DPT

1er

DEVERT Frédéric 

ONESSE

40

2ème

GUINLE Alain

TARBES

           65

3ème

COURTADE Pascal

ST SULPLICE

33

4ème

LARRUE Jean Frédéric

LABOUEYRE

40

5ème

GLIZE Christian

VC MONTOIS

40

 

Commentaires (1)

1. devert frederic 28/08/2008

je te remercie pour les commentaires que tu écris,ils sont super!!
Ton site est génial et merde pour le championnat!!
Sportivement...

Ajouter un commentaire