LOSSE (40) 04/08

 

Bon, ça y est, je me suis douché et j'ai mangé. Je vais même vous dire quoi. Je me doutais que j'allais passé un bon lundi alors hier, je m'étais préparé des petites verrines foie gras-mangue au vinaigre balsamique. Je vous dis pas. Super bon.

Oui, je sais, je sais, vous êtes préssé que je vous raconte. Mais moi, je savoure ma journée alors je vais commencer par les GS et les 3 en suivant. Après les 2 et je finirais par les .....1ères.

 

Bon c'est parti!!!!!

Quelle magnifique journée il faisait à LOSSE. Le soleil, sans aucuns nuages à l'horizon. Le village est typique des Landes, avec ses maisons bien espacées les unes des autres mais superbes. Et quelle surprise quand je suis arrivé, enfin une bonne nouvelle.

Super, la vitesse est limitée à 30 km/h. C'est pas trop tôt qu'on limite la vitesse pour les courses cyclistes.

Bon, c'est pas pour nous, dommage, ça m'aurait bien aranger.

Première chose à faire, chercher une place à l'ombre parce qu'il fait chaud. Derrière l'église c'est parfait, il y a un bel arbre qui va me donner ce que je recherche. Et nouvelle surprise....

 

 

 

Un métier à ferrer. Et oui, pour ceux qui connaisse pas, c'était pour ferrer les chevaux. Mais en ce lundi 4 aout, attention, des chevaux à Losse, mais de course s'il vous plait!!!

Le même sous un autre angle, je suis sur qu'il n'y a pas beaucoup de coureur qui l'on vu celui là.

Pour revenir à la course, puisque c'est ça qui vous interesse, il y avait à LOSSE, 184 coureurs répartis dans les 4 courses. Hier à PINDERES, ils étaient 199. En plein mois d'aout. Ca fait réver quand même. Heureux organisateurs. Obligés qu'ils sont de faire partir des peloton séparés en 1 et 2. Hier 55 coureurs 1ères catégories et + de 60 2èmes, aujourd'hui 40 premières et autant de secondes. Et quelles belles courses, que ce soit en GS, 3ème, en 2 ou en 1. Pas d'ennuis pour l'après midi, sûr!!!

 

Une bonne quarantaire de GS également au départ.

Dés le départ, nos ainés avaient envis de se disputer les primes et le classement par points. Ca se voyait dés le 1er tour où ils passaient déjà en file indienne. Mais dans le 2ème tour, un trio de coureur allait leur couper l'herbe sous les pieds.

Le 2ème sur la photo, c'est Gérard MARTET, quand il est pas sur le vélo, il a le micro à la bouche. Homme à tout faire quoi!!!!!

Et ces 3 lascards, ils vont en faire des tours à l'avant de la course au point de rafler les primes mais aussi le classement par points. Et s'il raflaient aussi les 3 premièrs places, que resterait ils aux autres? Tiens je suis sûr qu'ils y ont pensés, les autres derrière. Alors à la cloche, le peloton est revenu sur les fuyards. Jean Louis LARRICQ en a profité avec un autre coureur, LAMMAU de VARES, pour se faire la belle et ils ont vite pris 200 m d'avance. Derrière, Eric TAMBORINI amène le peloton, à la grande joie de tout les coureurs qui le compose. Eric, je crois qu'il va falloir faire quelques séances de tableau noir pour peaufiner la tactique.

N'empêche que personne ne reverra les 2 premiers.

Ouf, il était temps que ça se termine non?

Jean Louis sauvait in extrémis sa 2ème place.... COSTALLUNGA (Casteljaloux) prenait la 3ème place devant BARBE LABARTHE (Ogeu) et BENDICHOU (Canejean)

                             pendant que certain à l'arrière faisait la prière.

GS

<

CLASSEMENT

NOM-PRENOM

CLUB

DPT

1er

LAMMAU VIVIAN

VARES

47

2ème

LARRICQ J Louis

BOUCLES DE L’ADOUR

40

3ème

COSTALLUNGA Robe

CASTEJALOUX

47

4ème

BARBE LABARTHE B

OGEU

64