LA ROMIEU (32) 18/07

Hier soir, à LA ROMIEU, superbe village à côté de Condom, il faisait un temps propice à faire une nocturne. Et ce n'est pas la trentaine de GS qui me contrediront, eux qui n'ont pu se départager avant la dernière courbe d'arrivée pour un magnifique sprint récompensant le vainqueur.

La première course étant finie, nous avons donc quelques minutes pour voir le circuit de 760 m, avec une légère descente et remontée en suivant, un virage en devers trés serré et une grande courbe pour revenir sur la ligne d'arrivée avec un revêtement excellent.

C'est l'occasion aussi pour discuter avec nos copains que l'on ne voit pas souvent, ici avec Alain GUIRAUD et un coéquipier à lui.

Laurent DURVELLE et René RELLIER, dont tout le monde connait son site internet www.velomip.net , et trés bon coureur qui vient d'ailleurs de gagner la semaine dernière.

 

        Une bonne quarantaine de coureurs 2ème et 3ème catégorie sur la ligne.

Et une nouvelle connaissance pour moi, René ESQUERRE, du club de Pierrefitte.

 

Mais trêve de blabla, la course est partie "à fond de calle".  Sur un petit circuit comme ça, il faut prendre la course par les cornes d'entrée car on a vite fait de se faire prendre un tour alors il faut être bien échauffé.

Tiens, d'ailleurs, avec René, on ne fait pas que discuter, on se bouge aussi en tête du peloton pour essayer de revenir sur les premiers.

 

et quand ce n'est pas pour revenir devant, c'est pour essayer d'y être, ici dans la roue d'Arnaud DAULT, le sympathique et efficace coureur de Montréjeau.

Laurent se tient en observation, prêt à bondir à son tour.

D'ailleurs il vient prendre position en première ligne.

Et c'est au tour d'Alain GUIRAUD de se porter à l'avant de la course, il a encore de beaux restes celui là. Mais il ne pourront résister plus de 3 ou 4 tours à l'avant vu que derrière ça roule à fond et personne de veut laisser partir d'échappés.

A un peu plus de la moitié de la course, quand tout est rentré dans l'ordre, c'est au tour d'Arnaud DAULT de s'enfuir en solitaire.

S'il n'est pas trop difficile de s'extraire du peloton, accentuer son avance est une autre affaire et Arnaud sera repris lui aussi quelques tours plus tard.

C'est à ce moment là que choisi Laurent pour porter une attaque.

Suivi par le Président de Lectoure, Philippe AUGUSTIN, c'est l'échappée la plus sérieuse depuis le départ et ils arrivent à prendre la moitié du tour d'avance. A partir de ce moment, la course peut tourner définitivement à leur avantage ou le peloton réagit. Et malheureusement pour eux, c'est la 2ème hypothèse qui se vérifie. Le peloton se regroupe une nouvelle fois. Nous entrons dans le dernier tiers de la course et tout est encore possible.

Arnaud, lui ne voulait pas attendre le sprint pour la gagne, il relance.

Suivit de 3 autres coureurs de 2ème caté, sans le savoir mais en le voulant, il vient de déclencher la bonne échappée.

Laurent l'a bien compris.

Mais il lui manquera une vingtaine de mètres pour combler et venir prendre place pour la gagne. Dommage, quel boulot et quelle nocturne il a fait. Avec la forme qu'il a, il devrait vite en glanait une....

Les 4 premiers ne seront donc plus revus et c'est Arnaud DAULT qui remportera au sprint sa 2ème victoire de la saison.

T'as eu une belle coupe Arnaud.....

Pour le reste du peloton, dans les 4 derniers tours, Laurent s'est mis en première position et m'a amené le sprint pour la 5 ème place, ce que je ne pouvais pas manqué pour ton travail. Merci pour ton boulot Laurent.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau