GARDERES (65) 22/08

 

En GS, Daniel SENAC avait la « pancarte ». Et avoir la pancarte comme on dit, c’est avoir le poids de la course sur lui.  Et DANIEL, lui, il les a prises ses responsabilités.

Ses adversaires n’ont eu de cesse de l’attaquer et de lui laisser combler les trous. Il s’en est bien tiré mais à force de colmater les trous, il y a laissé des plumes, justement quand SOURDOIS (Eauze) et THIBAULT (Castres) sont sortis. Il a hésité pour une fois à faire l’effort, ce que l’on peut comprendre facilement. Mais ce qu’il ne savait pas, c’est que ces 2 là, il n’allait plus les revoir. Et ses adversaires non plus d’ailleurs…..

D’autant plus que les 3èmes catégories rattrapaient les GS et que les 2 échappés allaient profiter du point de mire

  de ce peloton pour finir les 2 derniers tours.

SOURDOIS  disposait de son compagnon de fugue THIBAULT pour la victoire. Le sprint du peloton pour la 3ème

place était remporté par BERNUES (VTT Béarn) devant GARAT (Oloron) et José COMPANY (Artix).