CHAMPIONNAT DES PYRENEES 08 JUIN 2008

 

 

Pour écouter de la musique, merci de cliquer sur le lecteur

 

Résultats des coureurs des Hautes Pyrénées

Juniors

1er   Thierry CULLET (U.V.L)

7ème BOY Julien (T.C.C)

13ème PERRAULT Antoine

Séniors  30/39 ans

14ème MARIN Thierry (T.C.C)

18ème DUVIELLA Thierry (C.C.M)

33ème MORERE Gilles (C.C.M)

35ème BOCK Benoit (C.C.M)

Vétérans 40/49 ans

3ème RAFFIN Philippe (C.C.M)

4ème RAMOS Francis (C.C.M)

39ème DELLA MASSA Philippe (C.C.M)

42ème CULLET Alain (U.V.L)

Vétérans + 50 ans

2ème GUINLE Alain (T.C.C)

3ème DUBOS Jean Michel (J.A.B)

16ème COSTE Yves (C.C.M)

21ème LUCAS Michel (C.C.M)

34ème BOURDALLE Charles (T.C.C)

41ème ALLEN Chris (T.C.C)

Comment ne pas commencer le compte rendu par le premier titre régional sur route acquis dans les Hautes Pyrénées depuis notre "jeune" existence. En fait, depuis l'an passé puisque nous existons seulement depuis Mai 2007. Ce titre , nous le devons à un junior, quoi de plus beau pour une jeune commission départementale d'avoir un titre chez les jeunes.

Bien sur qu'ils n'étaient pas trés nombreux les juniors au départ, une vingtaine à l'appel du speaker. Bien sur qu'ils n'ont pas fait une grosse moyenne puisque c'est à celui qui allait chercher l'autre que nous offert ces jeunes mais enfin, la finalité d'un championnat n'est ce pas de franchir la ligne d'arrivée le premier? C'est en principe le nom du vainqueur que l'on retient et pas la manière, non plus le nom du 2ème, pas plus que celui du 3ème.

C'est ce qu'a réussi à faire le coureur de l'U.V.Lourdes Thierry CULLET, en devenant cet aprés midi, le nouveau Champion des Pyrénées 2008 Juniors. Vu la physionnomie de la course, il était dit que nous assisterions à un sprint massif. Pourtant, des attaques, il y en a eu et beaucoup. Mais à chaque attaque, la "meute" s'accrochait. Personne ne pouvait donc faire la différence alors....

         Alors, il faut souligner ce qui restera, à mon avis, le plus bel enseignement de ces Championnats 2008. L'entente, ce qui est assez rare de nos jours, l'attitude surtout de Julien BOY, pourtant Champion des Hautes Pyrénées depuis 15 jours qui s'est mis au service de Thierry CULLET, car il n'était pas dans un grand jour, de sa propre expression. Il a fait un boulot énorme dans le dernier tour Julien. Non seulement, il a ramené le peloton sur toutes les échappées mais en plus, c'est lui qui a mené un rythme élevé pour limiter au maximum les démarrages. N'est ce pas lui, également, qui vira en tête au 300 m avec Thierry dans sa roue afin de lui lancer le sprint. Encore fallait il avoir un peu de chance.

 Elle était bien là, la "chance" de Thierry et au bon moment même mais elle avait quittée le camp du favori de la course (dont je ne vous donnerai pas le nom faute de le connaitre) lorsqu'à 50 m de la ligne, alors qu'il avait course gagnée, celui ci déchaussa et devant les spectateurs médusés, il nous offrit une de ces "gamelle" dont on se souvient longtemps. D'aprés les renseignements qui nous sont parvenus, il aurait la clavicule cassée et peut être  un problème au niveau de la jambe aussi. Nous espèrons que cela ne sera plus qu'un mauvais souvenir trés, trés bientôt et  nous lui souhaitons, tous, un trés bon rétablissement.

Il est bien connu que le malheur des uns faisant le bonheur des autres, Thierry CULLET héritait donc, sur un plateau, du maillot de Champion des Pyrénées. Mais n'allez pas croire que celui ci a été obtenu au rabais, que nenni, pas du tout, il le mérite amplement ce titre. Et quoi de plus touchant quand le vainqueur vient dire merci à Julien devant la ligne d'arrivée, surtout que ceux ci ne portent pas le même maillot de club. Au moins, nos jeunes ont oeuvrés pour la conquète du maillot et personnellement, je les en félicitent. Vous avez, aujourd'hui, fait honneur aux couleurs des Hautes Pyrénées. Merci à vous.

Je n'oublierais pas Antoine PERRAULT, le 3ème juniors des Hautes Pyrénées pour avoir participé au "travail" d'équipe.

 

 

 

 

Et voilà un beau Champion des Pyrénées

hé! Robert, celui là il vient dans les Hautes Pyrénées, pas dans l'Ariège....

 

                                                             Et le podium des Juniors 2008

 

Le sprint pour la victoire....

 

Julien, aux avants postes de la courses avec Antoine, une belle leçon pour tous.

Beaucoup plus tôt dans la matinée, plus de 50 coureurs Vétérans de + de 50 ans s'étaient élancés pour 76 kms.

 

 

 

Aprés un tour de "chauffe" (et oui, c'est plus difficile à mettre en route à cet âge là), la course débutait réellement dans le 2ème tour. Et chacun y allait de son attaque pour faire voir qu'on a encore de la ressource.....

mais  peine perdue, le peloton était toujours groupé à moitié course. A ce moment là, Michel LUCAS décidait de durcir la course. Il haussait le rythme et s'enfuyait en compagnie d'un autre coureur. Bien vite rejoint par Yves COSTE, trés en jambe aujourd'hui, lui aussi emmenant un autre concurrent. Ces 4 regroupés, la course était définitivement lancée. Mais pas plus que les autres tentatives auparavant, cette fugue ne durera. Décidément, il était bien difficile de prendre ce peloton en défault.  Les autres Hauts Pyrénéens, Jean Michel DUBOS,  Charles BOURDALLE, Chris ALLEN et moi même, nous nous tenions prêts à réagir aussitôt à la moindre attaque.

 

Il a de la gueule ce peloton des + de 50 ans non?

 

Après une énième tentative de Michel LUCAS, le dernier tour n'allait rien  changer à la course et c'est un sprint massif qui allait décerner le titre régional.

Le train d'enfer mené dans la longue ligne droite précédant celle d'arrivée ayant été avalée à vitesse grand V, je virais en 3ème position aux 300 m et je venais mourir à quelques centimètres du titre régional. Le seul qui me manque, un titre sur route. Bon, peut être ne l'aurais je jamais!!!! Tant pis, j'y suis passé trés prés cet aprés midi mais c'est comme ça, je ne peux pas refaire le sprint.

 

 

Sérré le sprint pour la premiere place.....

et juste derrière moi, Jean Michel DUBOS vient ajuster sur la ligne un autre concurrent pour la 3ème place. Pas mal pour cette catégorie. Bien sur le  titre est parti dans un autre département mais 2 et 3 au Régional, c'est une super performance car il y a (encore) la qualité dans ce peloton.

Parti un peu plus tôt encore que nous, 5 mn avant, le peloton des  Vétérans 40/49 ans était composé d'environ 70 coureurs. Ca en fait du monde sur la ligne de départ.

Le plus en vue de la course, ce fut Francis RAMOS, notre Champion Départemental. Echappé seul dès le 2ème des 11 tours à couvrir, il tenait le peloton en respect pendant un bon moment mais un homme seul ne pouvait prétendre se jouer d'un peloton qui a roulé à 40 km/h de moyenne.

Aprés Marion CLIGNET, voici l'ancien pro Gilles SANDERS dans le club de Lardenne. Vous préparez le Tour de France ou quoi.......?

 Une fois Francis rentré dans le rang, les autres bigourdans, RAFFIN, DOMENE, DELLA MASSA,FERRE ne faisaient pas que de la figuration et ils prenaient part à la course.

Et même si c'est encore cet intenable Francis, en trés grande forme en ce moment, qui se faisait à nouveau la "belle" en compagnie de 2 autres coureurs, la course semblait prendre définitivement la bonne tournure car c'était du costaud à l'avant. Une fois de plus, tout rentrait dans l'ordre et c'est un peloton groupé qui entamait le dernier tour. A moins de 3 kms de l'arrivée, 3 hommes  s'extirpaient du peloton et parmi eux, Philippe RAFFIN, vainqueur dimanche dernier à IZAOURT. Comme il va vite au sprint, la relation était toute faite, un 2ème maillot régional pouvait légitimement venir orner l'armoire des Hautes Pyrénées. Oui, mais l'entente n'était pas parfaite et l'avance bien maigre, 12 secondes. L'Aveyronnais BAROSO appuyait un peu plus son relais et Loic BROSSAIS faisait mine de ne pouvoir y aller, Philippe réagissait mais c'était trop tard, le coureur de t^te virait avec une centaine de mètres d'avance et pouvait lever les bras sereinement tandis que derrière, Loic BROSSAIS retrouvait des forces pour venir coiffer Philippe RAFFIN qui prenait néanmoins une superbe 3 ème place.

Le sprint du peloton pour la 4ème place était remporté haut la main par Francis RAMOS. Quel dommage que ce n'était pas pour la gagne. Tu l'aurais vraiment mérité ce titre Francis mais ce sera pour une prochaine fois certainement....

L'après midi n'était pas finie, puisque après la course des 19/29 ans où nous n'avions, malheureusement, pas de représentants, c'était au tour des 30/39 ans de cloturer la journée. Les madirannais Benoit BOCK, le champion départemental, son dauphin Thierry DUVIELLA, Gilles MORERE et Thierry MARIN du Tarbes Cycliste Compétition portaient sur leurs épaules les dernières chances des Hautes Pyrénées. Et il s'en est fllu de bien peu qu'un autre titre ne  vienne s'ajouter à celui des juniors.

Ce fut bien la course la plus rapide de la journée, 41.8 km/h de moyenne  c'est dire le niveau des 80 partants de cette dernière course. On les a vu souvent aux avants postes les bigourdans quand ce n'était pas carrément à l'attaque à l'image de Gilles MORERE.

 Là, encore Gilles qui raméne le peloton sur une tentative d'échappée. Ils ont véritablement pesé sur la course mais à 3 tours de l'arrivée, le peloton était toujours compact. On a vu du madirannais aujourd'hui en Ariège, je peux vous l'assurer, Benoit BOCK relancait l'allure et en compagnie du Champion du Lot et de 2 autres coureurs, ces 4 hommes parvenaient à desserrer l'étau du peloton, suivi à 50 m par Gilles MORERE, encore lui mais il n'allait pouvoir faire la jonction et devait donc, la mort dans l'ame, se résoudre à laisser partir cette échappée.

Et elle avait fière allure cette fugue

vu leurs visages, ils n'avaient pas l'air d'amuser la galerie. Et elle durait en pls, plus que 2 tours et toujours devant. Le dernier tour se profilait à l'horizon et ils étaient encore devant. 45 secondes d'avance sur la ligne, enfin, une course qui allait se décanter bien avant l'arrivée. A ce moment là, les coureurs de Gourdan Polignan, des "bêtes à rouler" je vous dis, ont mis en route pour leur sprinter Jéremie DOTTO, Champion de France de la catégorie il y a 2 ans ...au sprint.

Le suspense était entier. Quelle déception, quand aux 300 mètres, nous avons vus débouler le peloton entier. L'échappée venait de se faire reprendre à moins de 500 m de la ligne, comme chez les pros. La suite, une formalité pour DOTTO, facile vainqueur du sprint. Il pourra dire merci à ses coéquipiers.....

 La remise des récompenses succédait à cette course. Voici les autres podium. Manque les podiums des 2 courses féminines, j'en suis désolé.

 

 

Podium des cadets ci-dessus

Podium des 19/29 ans

Podium des 30/39 ans

La première cadette

et enfin Philippe RAFFIN sur celui des 40/49 ans.

En conclusion, avec un titre, une deuxième place, 2 troisième places, les Hautes Pyrénées commencent à jouer dans la cour des grands au niveau Régional. C'est de bonne augure pour l'avenir....

et un petit clin d'oeil à mon Ami Alain GUIRAUD, d'Auterive :

S'il y en a qui pense encore que les bébés naissent dans les choux, la preuve que les "vieux" finissent dans les buissons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau