LOURES BAROUSSE (65) 30/10

                                                                   6ynnath8.gif

 24° il faisait ce dimanche à LOURES BAROUSSE  pour le dorénavant traditionnel cyclo cross des Déjantés 65 emmenés par un David DAFFOS survolté par l'organisation mais aussi et surtout pour la gagne sur ses terres... pensez donc le challenge du Boss des Déjantés en ce dernier dimanche d'octobre. Du pain sur la planche, il en avait oui... ça faisait déjà quelques temps qu'il y bossait sur son circuit, à coup de débroussailleuse, de tronçonneuse, de tout ce qui pouvait lui servir à aménager des petits bouts de circuit pour que ceux ci, mis bout à bout justement, fassent un beau circuit de cyclo cross...alors bien sur, Paris ne s'est pas fait en un jour vous me direz.. le circuit non plus... mais l'ossature y est, il ne faut plus qu'à le fignoler... et là, pour fignoler le David, il n'a pas son pareil... d'ici un ou deux ans, vous allez voir le circuit qu'il va nous sortir de derrière les fagots.... bon ça va lui prendre encore quelques heures de débroussaillage, mais il va y arriver..il a une équipe phénomènale avec lui... un peu comme moi tiens... si vous croyez que le circuit dans le bois de Tostat s'est fait en 2 coups de cuillères à pot, que dalle, ça m'a pris des années à faire ce tracé.... petit à petit, l'oiseau fait son nid comme on dit.. Loures Barousse va devenir très vite un classique du cyclo cross, d'autant plus que le cadre s'y prête avec son lac.. quoique le mieux après tout, c'est qu'il achète le lac et les alentours, après il aura tout le loisir d'y faire son circuit... pas une mauvaise idée ça.. les 119 participants ne s'y sont pas laisser prendre.. ils vont revenir l'an prochain ont ils dit... pas mal comme encouragements... et moi aussi j'y serais...


quand je vous dis que le Lac des Cygnes c'est pas du pipo à Loures Barousse, ça existe vraiment... la preuve!!!

et chez les Déjantés, on y est... ils y ont mis leur coeur par terre en plus... ils doivent être sponsorisé par une société de peinturem a parole... d'ici qu'ils nous peignent pas le lac en bleu.