TARBES DECATHLON (65) FFC

Quel merveilleux cadre aujourd'hui pour ce nouveau cyclo cross à Tarbes, sur les abords du magasin DECATHLON! Un beau plateau, du public, un beau soleil, de la neige....au sol bien entendu, et....le dégel, vous imaginez un peu ce que cela peut donner, du gymnkana en perspective......et c'est peu de le dire, pour glisser, ça glissait vraiment. Mais là, sur un très beau parcours revisité par Laurent DURVELLE, le Maître Es cyclo cross du Tarbes Cycliste Compétition, du spectacle....il y en a eu! Que demander de plus, rien, ah si, juste un peu plus de chaleur, faisait quand même pas très chaud!!!!!!




35 coureurs sur la ligne de départ, ça va donner.....d'entrée....


tiens, qu'est ce que je disais, même le photographe a été surpris.....par ces phénomènes du TCC David MAUHOURAT et Hugo LORENZI.... le duo auquel tente de s'accrocher le favori de l'épreuve Sébastien UGOLINI


quelques centaines de mètres plus loin, sur les premières difficultés du parcours, oh pas de grandes buttes c'est sûr, juste de petits monticules...oui quand c'est glissant comme sur une patinoire, je peux vous dire que ça vaut le coup.....d'être vu par les spectateurs. David et Hugo en tête bien entendu....


un 3ème larron du TCC avec Antonin HUDRISIER, Lilian CALMEJANE, Sébastien UGOLINI, Patrick SZEWE, Christophe BESSOU.....


mon beau maillot tricolore avec l'autre favori Julien ALMANSA, et les juniors du TCC Loic BOUCHEREAU et Thomas LAROSE


Jean François LASSALLE, Laurent DURVELLE et Joël DOMENE, excellent départ.....


Nicolas ROUSSEAU, le pro d'AG2R devant Rémy LAFFITTE


Hervé OMPRARET et le reste du peloton.....


et Jean TORTIGUE, parti prudemment qui ne veut en aucun cas risquer la chute, bien raison....


quelques pas de patinage plus loin, David est toujours en tête...


devant Hugo à quelques mètres, lui qui a été malade toute la semaine, très bon départ quand même, Lilian est revenu dans sa roue...


Julien SELVESTREL, moi qui cache l'autre Julien....ALMANSA...pour pas très longtemps....

Loic et Christophe arrivent juste derrière.