BETRACQ (64) 7/11

Bon, il faut bien reconnaître que le jour de la Fête Local à Bétracq est bien arrosé certainement par les habitants du crû, manquerais plus que ça d'ailleurs car ici, nous sommes en plein vignoble madirannais mais pas seulement ......et oui, pas de chance quand même car l'an dernier, le cyclo cross avait été couru sous le déluge et une température bien frisquette et cette année, rebelote, le mauvais temps s'est une nouvelle fois invité à la Fête....alors que personne ne lui avait adressé d'invitation. Quel culot quand même! N'empêche que contrairerment à l'an dernier.....il ne faisait pas froid, c'était déjà ça. Après, une cure de boue, ça ne peut pas faire mal non plus aux vieux os.....de certains car pour d'autres, ils n'ont pas encore besoin de pointer à l'Etablissement Thermal de Bétracq, je vous le dis moi.

Il fallait bien être courageux pour venir ce matin patauger dans les prairies verdoyantes certes de ce petit village jouxtant la frontière des Hautes Pyrénées et en fait, c'est une bonne surprise qui attendait les organisateurs, 51 partants au total, c'est presque le double que l'an passé...et rien que pour ça, je tiens à remercier tous ces courageux qui en plus se sont levés aux aurores. Merci à tous et surtout aux 4 petits et aux 4 jeunes, vous avez fait preuves d'une grosse volonté, j'espère que ça vous servira dans la vie puisque on a l'habitude de dire que le sport c'est l'école de la vie alors j'ai bon espoir pour vous.




Mathieu BRUMEAU au passage sur la ligne d'arrivée


Matéo CRAMPE encore plus jeune


et les 2 petites barcelonnaises Amandine LATAPIE et Maëlle VIDOU, ces 4 tous petits sont à féliciter bien fort.


Place au cyclo cross, la pluie n'a pas commencée à tomber, tant mieux, juste le temps de prendre le temps sur la montre de Jeannot TORTIGUE, le grand absent du jour pour cause de rétablissement de sa chute du Mondial au mois d'Aout, sacrément touché quand même le Jeannot mais avec le courage qu'on lui connait, mon petit doigt me dit qu'on ne va pas tarde