MONEIN (64) UFOLEP

C'était la fête du Jurançon aujourd'hui et les organisateurs de l'Open Tour 64 ont bien fait les choses, le cyclo cross se déroulait dans un domaine, Castéra pour ne pas le nommer, et je peux vous dire que c'est vraiment la fête, il y a du monde c'est sûr....pour gouter le Jurançon et venir casser la croute. Bon ceci dit, cela ne font pas de cyclo cross non plus et on peut pas leur en vouloir. Par contre, ce qui est sûr aussi, si nous, les coureurs, avons mal aux jambes ce soir, il y en a qui auront mal....à la tête. Chacun son sport !

Un peloton important, prés de 80 coureurs au départ sur un circuit (trés) physique, trop court quand même, les premiers tournaient en 3'30" au 1er tour, un peu moins par la suite mais bon, c'est trés court.....pour le dénivellé. Autrement, tout passait en vélo, pas de problème sauf pour les .....lourds.  Ils étaient pas à la fête, eux, aujourd'hui, mais bon, je n'en ai pas entendu beauoup se plaindre, donc c'était quand même un beau cyclo cross avec une belle organisation. Pas de surprise là non plus, les organisateurs commencent à être (bien) rodés et tout fonctionnent parfaitement. En résumé, c'était une belle fête pour tout le monde.......




Mais avant les Grands, les Petits, pas mal non le peloton ? En tout cas, vu le nombre des participants du club de Bearn VTT, on peut pas dire qi'ils ne s'en occupent pas. Super les gars !


et avec le style s'il vous plait !


et sur cette photo, il n'y en a pas moins. Quelle belle entrée en matière pour tout le monde !


ca c'est un peloton au départ d'un cyclo cross ! Prés de 70 partants, 80 en tout, ah si ça pouvait être partout pareil. En plus, Nico demande à ce qu'on le laisse partir devant....... Non, c'est pas vrai, il va nous donner le départ mais mets toi dans l'autre sens, avec tout ce monde.....


le départ a été donné quelques centaines de mètres auparavant et David MARIE, le leader de l'Open Tour 64 a fait le départ mais je suis juste derrière dans mon maillot de Champion des Pyrénées. J'en profite une dernière fois car dimanche prochain, je le remet en jeu et peut être que..... Enfin, je verrais bien. Maxime LARROZE, Nicolas BRACHET, Stéphane AUGE, Eric Bertran pointent déjà aux avants postes. La course part sur les chapeaux de roues, c'est sûr.....


Au milieu du peloton, c'est un peu moins fluide, c'est sûr. Pour Pascal VANDAELE, c'est encore moins facile car Mathieu GUILHAS lui passe sur le vélo. Pascal, je te préviens de suite, déjà que tout seul c'est hyper dur, alors si tu veux porter Mathieu en plus, tant pis pour toi.....


bon, à ce niveau là du peloton, c'est carrément la cohue, on se croirait à l'entrée d'un magasin pour les soldes dans le Nord. Au moins, Joel et Thibault, vous pouvez récupérer un peu du départ vous.....

Dans la montée vers la vigne (et oui, ici, on fait du Jurançon, vous avez pas encore compris!!!!!!!) 4 hommes se détachent sous l'impulsion de Maxime. David, Stéphane et Nicolas qui le suivent ont pris quelques mètres, j'essaie de m'accrocher mais désolé, trop de pente, trop long, trop vieux, je perds le contact. Derrière, il y a déjà le trou..... Sur la ligne, les 4 hommes sont toujours devant, je passe ensuite à 50 m. Derrière, Tony HAURAT, auteur d'un bon départ emmène un groupe composé entre autre de William VERGNE, Gilles MORERE, Jacques FALLIERO... Le titre de Champion des Pyrénées Atlantiques est en train de se jouer entre eux, alors pas de cadeau aujourd'hui.


2ème tour, Maxime a pris une cinquantaine de mètres.....


au duo Stéphane AUGE et Nicolas BRACHET. Ca commence à doubler, déjà.....et c'est pas fini!


David a perdu le contact sur les autres, il est 50 m derrière le duo


et moi j'arrive, une centaine de mètres derrière


encore un peu plus loin, Fabien HONDARRAGUE, William VERGNE, Jacques FALLIERO au sein d'un petit groupe


et il y a encore du (beau) monde dans ce groupe. Marco LEBRETON, Eric BERTRAN, Claude MARMOUGET que l'on n'a pas l'habitude de voir sur un vélo de cyclo cross sont là aussi....


Thibaut LERDA, le cadet du Tarbes Cycliste Compétition est là aussi.


3ème passage, Maxime a encore creusé le trou sur ses poursuivants, pas de beaucoup certes, mais quelques secondes supplémentaires


pour l'instant, c'est Stpéhane qui roule devant Nicolas, sacré duo de rouleur quand même...