ONESSE ET LAHARIE (UFOLEP)

Quelle chance ils ont nos voisins des Landes! Pouvoir nous proposer ainsi des circuits de cyclo cross aussi beaux, vraiment, ils sont gatés. Celui d'Onesse et Laharie est vraiment magnifique avec ses petites "bosses" de qelques mètres seulement mais avec beaucoup de pourcentage et où il faut mettre un sacré coup de rein pour les franchir. Je cite celui d'Onesse mais je pourrais citer MEZOS, CAPBRETON, TOSSE.... Mais celui d'Onesse pour y revenir doit demander beaucoup de "boulot" aussi de la part des organisateurs car dans le bois, c'est vraiment propre et donc trés agréable pour les coureurs.

N'empêche que même si le circuit est superbe, il y a encore des coureurs qui le boudent. Et oui, dommage de ne pas y voir plus de représentants du Lot et Garonne et de la Gironde. Bien sûr, on pourra toujours me rétorquer qu'il y a un cyclo cross organisé le dimanche dans leur département et qu'il est difficile de "doubler" 2 cyclo cross dans le week end mais quand les épreuves ne sont pas loin, c'est un peu dommage de ne pas "filer" un coup de main aux organisateurs qui mettent sur pieds ces belles épreuves.

Bon, quoi qu'il en soit, c'est presqu'à 35 concurrents que le départ a été donné par Jean Jacques CUBILIER, organisateur ....et coureur.  Celui qui donne le départ est à côté de nous dans le peloton, original mais quand il faut mettre la main à la pâte, ça ne le gène pas à Jean Jacques.

Dès le départ donné, Cyril BOUTY, du club organisateur ne laisse le soin à personne de prendre la tête du groupe. Normal, au bout de 100 m il y a un beau dévers descendant...et une belle petite butte derrière, donc il vaut mieux être devant. Je me suis calé en 2ème position suivi par Lionel LARRICQ, Laurent RENAUD et Xavier DAMESTOY. Pour les autres, ça commence déjà à s'étirer.

A moitié tour, je passe devant pour pouvoir imprimer mon rythme car je trouvais que c'était un peu lent et donc pas de sélection naturelle.

Avant le passage sur la ligne d'arrivée pour le 1er tour, seul Lionel a pu prendre ma roue. Derrière, un peu flou certe, Cyril essaie de s'accrocher.

Xaby suit à quelques longueurs, lui même suivit par Laurent. Ca va être "chaud" pour  le classement.

A l'avant, Lionel me suit à la trace et impossible de le lacher. Il est dans un grand jour et veut s'accrocher un maximum. Ok Lionel, pas de problème. Moi, je vais essayer de tenir mon tempo sans à coup car le lendemain, j'ai le Championnat Départemental, donc prudence aussi.

Seul l'ordre va varier pendant la première moitié de l