NATIONAL 50/59 ANS

 

 6H15 samedi matin, le réveil sonne comme à chaque fois vous me direz, et oui mais aujourd'hui, c'est le Jour J de ma saison en UFOLEP, le Championnat National des 50/59 ans, je suis le détenteur du titre mais pas le favori.....pour une fois!!!! Alors, je n'ai pas l'intention d'être en retard.... surtout que la veille, la neige tombait fort, elle tenait sur le sol, il y en avait 5 bons cm, et les étoiles ont succédées aux flocons, signe de sol gelé.... température annoncée par Météo France, - 9 °.... Une fois habillé, je descends faire démarrer le Trafic, pas question qu'il me lâche ce matin avec ce froid....

J'ouvre la porte de la maison et là...... grand claque, froid galcial.... Oh là!!!!! fais pas chaud, un vent qui me fige sur le pas de la porte..... la neige n'a pas l'air quand même très gelée.... je file à grand pas ouvrir le véhicule et je m'engouffre à l'intérieur. Je démarre, au 1/4 de tour....et je reste figé....sur le cadran du thermomètre. - 20 °, - 21 ° maintenant, il est détraqué ce truc ou quoi? Mince, pas possible ça, je reste 10 mn comme ça....mais le chiffre ne change pas.... -21°! Ben alors, je m'attendais à tout mais pas à ça..... Je rentre allez déjeuner, le boulanger passe juste au même moment, nous sommes tous attablés et il nous lance : "vous avez vu ça? -22 °!!!!!!!!!"  Réveillons nous,  ça ne va pas durer....ben si.....

8h00, départ pour FOURMIES, 15 km à faire dont 5 sur petite route enneigée....je roule au pas.... ça glisse. Direction le parking réservé aux coureurs, juste en face du circuit.... un vent glacial nous stoppe dès l'ouverture des portières...c'est bie nréel oui, ça caille!!!!!!

Bon, on y est alors je vais pas me dégonflés. Je m'habille après avoir mis un demi tube de Décontractyl sur mes pieds, jambes, dos et torse, une écrevisse.... mais faut que ça chauffe.

Passons en détail ma garde robe. Surchaussures obligatoires, chaufferettes dans les chaussures, cuissard long + pantalon de KWAY contre le vent pour le bas, maillot de corps en coton, pull col roulé, maillot manches longes et veste thermique pour le haut, sans oublier le sous-casque en Windtex....et les gants avec des chaufferettes également.

Allez c'est parti pour un tour de reconnaissance puisque le circuit sera fermé dès 9h30. A peine un tour et je rentre sans pieds et sans mains, complétement glacé.... P.....! comment se protéger? What is the question!

Je rentre dans le Trafic, chauffage à bloc pendant 1/4 h, les mains et les pieds reprennent vies....ouf!

Je gonfle mes boyaux, ce sera 1.8 bar, au dessous je tape dans les ornières gelées, au dessus, je glisserais.....

10H15, je monte sur mon home trainer pour 45' planqué derrière le trafic.... il faudra ça oui aujourd'hui.... mais je suis obligé de rajouter une veste de KWAY, le vent transperce mes vêtements cycliste, veste thermique y compris, impossible de rester dehors sans se protéger du vent. Le coupe vent semble efficace et je commence, 5 mn après, je ne sens plus trop le froid, c'est bon signe.... je peux m'échauffer normalement. 11H00, je descends du home-trainer et je file au chaud dans le trafic, je me change complétment, pas questio nde garder les affaires mouillées par la sueur.... et surprise, le maillot de corps n'est presque pas mouillé, même pas réussi à suer... incroyable, moi qui ne tient pas 5 mn sans ruisseler....

Je décide de changer mes chaufferettes des chaussures qui ne me semblent pas efficaces, je préfère celles des mains qui chauffent plus, ok elles sont plus épaisses mais ça ne me gène pas puisqu'il n'y aura pas grand chose à faire en courant.... Je mets les gants chauds que j'avais mis sur le chauffage du trafic avec d'autres chaufferettes, là impec.... c'est tout bon.....

Allez je me mets ma combi de course avec un maillot de corps en coton, les jambières, je remets par dessus le sur pantalons cyclo cross, plus veste thermique et KWAY, direction la ligne de départ, appel à 11H15, je serais le 1er appelé avec mon n° 1..... Sauf que l'appel vient de commencer, je suis un peu à la bourre, j'arrive en 4ème position, bon pour le service me disent les commissaires.....




Ne vous trompez pas, ce n’est pas un course de ski de fond, c’est bien du cyclo cross que l’on va faire. Jean et Michel sont venus récupérer mes affaires….


l’appel n’est pas encore terminé, j’enlève le pantalon du kway et le sur-pantalon…. Reste plus que la veste thermique que j’enléverais à la dernière minute….. et même en 1 mn, le froid fera son œuvre mais bon, je suis pas trop mal…..


c’est parti…..avec un départ « volé » quand Mr le Maire de Fourmies a fait le décompte, on ne part jamais à 5 quand le décompte comme à…..5. Vous avez frôlé la disqualification, venez pas pleurer si cela vous arrive un jour…. Juste avant le partez Ok. …..mais là, certains exagèrent un peu quand même… Bon, la course n’a pas été arrêtée, Alain CAZASSUS et Serge GAMBARD ont pris les devants au premier virage…

j’ai réussi à venir me replacer en 3ème position juste devant Hervé NICOLAS (Côte d’Or), Philippe DROLET (Nord) le favori, masqué, et Patrice CHANTEAU….


Eric LE TOQUEU (Yonne) n) 18, vire pas très loin suivi par Jean Paul OUNZARI sur le côté…. Avec son maillot des pruneaux d’Agen…..


Robert PLAS (Yvelines, dossard 73) et Jean Jacques SZKOLNIK (43 – Gironde)…. Arrivent à leur tour…


et ça continue, normal 83 coureurs au départ…. 41 Franco NOVELLI (Nord), 52 Bruno SCREVE (Nord), 70 Gérard GOLIN (Gironde)….


78, Marc BATAILLE (Aisne), 44 Félix GRIFFIT (Seine et Marne)…et tous les autres…..


Alain CAZASSUS aborde en tête la 1ère descente du circuit, Philippe DROLET dans sa roue, moi 3ème….


prudence sur le bas…..


Hervé NICOLAS est 4èME …. Et les autres en suivant…..


pas de chute à signaler…..


Fabrice REAU (7 – Loiret) frôle mon photographe…. Hé fais gaffe, si tu me démolis mes collaborateurs, comment je vais faire moi ??????


150 m plus loin, le trio de tête dans le même ordre….


Philippe DROLET a attaqué dans la montée, j’ai pris le sillage, tout le haut, il l’a fait au sprint puis la descente à fond, je résiste plutôt pas mal…..pour le moment….


Serge GAMBARD a pris la 3ème place….. et mène la poursuite….


Jean Pierre BOUTELOUP (Gironde) est 5ème….


Alain CAZASSUS éprouve le besoin de souffler un tout petit peu après son départ ultra rapide…..


Hervé NICOLAS (Côte d’Or) s’accroche…..


en haut de la butte, plus que Philippe DROLET et moi à l’avant…..
et pour l’instant, je suis pas trop mal…..


Alain CAZASSUS aborde en tête la 1ère descente du circuit, Philippe DROLET dans sa roue, moi 3ème….


prudence sur le bas…..


Hervé NICOLAS est 4èME …. Et les autres en suivant…..


pas de chute à signaler…..


Fabrice REAU (7 – Loiret) frôle mon photographe…. Hé fais gaffe, si tu me démolis mes collaborateurs, comment je vais faire moi ??????


150 m plus loin, le trio de tête dans le même ordre….


Philippe DROLET a attaqué dans la montée, j’ai pris le sillage, tout le haut, il l’a fait au sprint puis la descente à fond, je résiste plutôt pas mal…..pour le moment….


Serge GAMBARD a pris la 3ème place….. et mène la poursuite….


Jean Pierre BOUTELOUP (Gironde) est 5ème….



Hervé NICOLAS (Côte d’Or) s’accroche…..


en haut de la butte, plus que Philippe DROLET et moi à l’avant…..


au passage du poste de matériel, toujours ensemble….


Jean Pierre BOUTELOUP et Serge GAMBARD arrivent ensuite, une centaine de mètres derrière….


pendant ce temps, dans la butte, ça « bouchonne » un peu…..


Eric COSTA (Moselle – 5) et Didier MANCIET (57- Gironde) sont un peu plus loin….


dernière butte avant la final du 1er tour, je ne lâche pas….




2ème tour, Philipe DROLET a pris quelques mètres d’avance dans la descente….


mais je ne suis pas loin….


et dans la descente, Philippe passe devant….


à mon tour, une vingtaine de mètres derrière….


sur 2 roues le virage SVP !!!!!!!


200 m plus loin, l’écart entre nous deux n’est pas très important…..


au bas de la descente, la grande, l’écart a augmenté….


mais le principal pour moi est de rester sur mon vélo, éviter la chute à tout prix …. Mais la prudence ne paie pas toujours…..


l’écart grandi encore avec les poursuivants emmenés par Serge GAMBARD


pour le moment, ça passe bien dans la descente….


Didier LEJEUNE (Oise) est juste derrière…..


Michel CORNELIS revient après un mauvais départ


Alain CAZASSUS rétrograde encore un peu….


par contre, juste derrière, commencent les sorties de route…..


Michel et Marine avec une paire de roues, dans la neige et le froid, au passage, je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont aidées ce jour là….. il fallait en avoir envie avec ce froid….


3ème tour, Philippe DROLET augmente encore son avance….


je commence à comprendre que cela va être dur d’inverser la situation, alors je préfère assurer ma stabilité sur mon vélo et je me conforte dans l’idée que je ne dois pas chuter…..


Serge GAMBARD est maintenant seul à la 3ème place….


mais derrière lui, les places sont chères encore….


Didier LEJEUNE et Hervé NICOLAS sont toujours en course pour un top 5


Michel CORNELIS continue à remonter vers les places d’honneur….


me voilà de retour dans la partie basse du circuit, dans un joli décor….. on se croirait en Laponie un peu oui…..


j’assure dans les parties un peu hasardeuses, mais là où je peux embrayer, je ne me prive pas, surtout que j’ai de bonnes jambes


et comme on peut le voir sur la photo, il y a de nombreux passages sur ce circuit où on peut avoir des repères sur ses poursuivants, là en voilà un, après, ne reste plus qu’à gérer l’avance…..


Claude SERRES (Landes) n’est pas trop mal sur ce circuit non plus….même s’il a plus l’habitude du sable que de la neige…..


4ème tour, Philippe DROLET a la course en main sans erreur maintenant….


maintenant, je sais que je n’arriverais plus à revenir mais je ne vais pas me relâcher quand même…..


parce que Serge GAMBARD ne lâche rien du tout derrière non plus …..rien n’est encore joué pour le podium…..


en haut de la butte, les gens m’encourage dans un décor de carte postale….. super sympa….


tout comme pour Serge qui double lui aussi des concurrents


retour en force vers le haut du circuit…..


et la dernière butte se passe bien….


mais au sommet, il faut tout donner quand même…..



5ème tour, plus de 45 secondes maintenant d’avance, Philippe DROLET commence à assurer lui aussi…..


sans erreur de ma part, j’ai le podium assuré aussi…..


et Serge GAMBARD aussi, mais lui il veut encore ma place…..


haut du circuit pour Philippe DROLET….malgré une chute dans la descente….. comme quoi…..


et comme j’ai appris ça….maintenant je me lâche un peu pour voir…..


Serge GAMBARD continue à son rythme


Hervé LEFEVRE est super bien placé aussi…..il joue les premiers rôles….


6ème tour, juste avant la ligne d’arrivée et les planches, Philippe DROLET se dirige maintenant vers un 1er sacre dans la catégorie des 50/59 ans….


encore un tour pour moi aussi, je tiens ma seconde place sans problème….si pas d’incident….


Voilà Philippe DROLET qui entame son dernier tour…..