NATIONAL 19/29 ANS

Hou qu'il faisait froid dimanche matin pour la course des 19/29 ans ! - 3 ou - 4 degrés, le sol était gelé, les traces de la veille occasionnées par les courses allaient rendre le parcours périlleux et les descentes pouvaient se révèler bien dangereuses mais les 81 coureurs qui s'alignaient sur la ligne de départ, tout au fond de la prairie au bord du magnifique lac, n'avaient pas trop d'état d'âmes. Et il valait mieux car les portes du Parc n'ayant été ouvertes qu'à 8h00 et le départ à 9h30, il ne restait pas beaucoup de temps aux coureurs pour préparer sérieusement cette course.
8h00 devant la grille, il faut décharger le matériel, se préparer, allait reconnaitre le parcours au moins une fois et se présenter 1/2 heure avant sur l'aire réservée au départ, Messieurs les organisateurs et Messieurs les Officiels, c'est quand même un peu juste pour disputer un Championnat National. Essayer s'il vous plait d'y remédier pour les prochaines fois, même si les coureurs en se sont pas plains, moi, je sais ce que ça représente.


Avec son dossard 10, Maxime LARROZE, notre Champion Départemental des Hautes Pyrénées était sur la 1ère ligne, signe d'un bon départ, primordial dans ce genre de confrontation


et il vaut mieux, car sur ce sol dur, ceux sont des fusées qui passent au bout de 100 m de course et comme prévu, Maxime est bien placé


juste aprés le passage sur la ligne d'arrivée, Maxime est devant et une chute désorganise le peloton


au passage du 1er talus, 500 m aprés le départ, les premiers bénéficient du passage dégagé et je peux vous dire que ça file vite, pas les mêmes conditions de la veille, c'est sûr. Maxime tient toujours les devants de la course, tant mieux, c'est trés bien partit pour lui! Sébastien TURTAUD, le coureur girondin est bien placé lui aussi.


un autre coureur du Sud Ouest, le coureur de la Dordogne Audric PASQUET, ici en jaune, suit à quelques dizaines de mètres.....


50 mètres derrière tous ces coureurs, arrive en solitaire Damien GRATIAS, le coureur du Cher, avec une bonne cinquantaine de mètres d'avance encore sur le reste du peloton. Au moins, lui, il n'est géné par personne!!!!!!!


mais dans la dernière butte du circuit, à quelques encablures de la fin du 1er tour, c'est bien le Nordiste Gauthier AECK qui a fait le ménage. Il est largement devant le reste de la troupe avec prés de 20" d'avance et sur ce terrain, l'avanceest déjà conséquente.....


ses poursuivants sont à la queue leu-leu, mais ça va trés, trés vite......


et même s'il a perdu quelques places, Maxime est toujours dans le sillage des meilleurs. Beau retour également de Damien GRATIAS qui passe Maxime dans la butte.


Dans le 2ème tour, au passage des escaliers, AECK a encore augmenté son avance et il joue son va-tout, le breack d'entrée. Aprés, derrière, il va bien falloir que quelqu'un assure la poursuite....et ce n'est pas gagné. Bien joué!!!!


mais pour les suivants, les écarts cvommencent à sensiblement se creuser. Oh, pas beaucoup certes, mais il faut les regagner ces mètres perdus et à la fin.......


arrivent un peu plus loin Aurdic PASQUET et Damien GRATIAS, qui remonte encore des places, décidément, celui là, c'est un costaud......


Sébastien TURTAUD emmène un petit groupe juste derrière.....


et Maxime tient bien sa place.....parfait pour l'instant.


Mais dans le 3ème tour, les positions ont changées et c'est Audric PASQUET qui mène maintenant. Mais que c'est il passé pour Gauthier AECK qui avait pourtant la course en main? Et bien, la crevaison, fatale, à la fin du 2ème tour et sur ce terrain, comment rouler à plat? Bien sûr, il change de roue mais il repart avec beaucoup de retard....et le ressort est cassé, le moral aussi d'ailleurs. Et le moral, c'est Audric qui l'a maintenant, il a fait un joli trou.....


devant Damien GRATIAS. Et bien, moi qui croyait qu'il fallait être devant de suite pour peser sur la course, je me suis planté. Ces 2 coureurs n'étaient pas si bien placés que ça au début de course et les voilà maintenant aux 2 premières places.....tant mieux pour eux.


mais attention, jérome RUDZINSKI (Seine et Marne) et Gregory HYMEUR (Pas de Calais) sont sur leurs talons, il ne faut pas flaner.....


Sébastien TURTAUD est là lui aussi, à quelques secondes....


le viennois Bastien GIRET occupe la position derrière.....


Maxime, quelques places derrière, n'est pas loin non plus....


et comme on peut le voir au passage des planches, devant un nombreux public, les écarts sont vraiment serrés et il ne faut pas perdre les pédales....


Grégory BENDICHOU, le girondin, accroche d'ailleurs une planche au passage....et c'est la chute! Sans gravité certes mais sur ce sol gelé, ça rape un peu quand même.....


Dans la descente de l'avant dernière butte, copie conforme de la dernière, Audric mène toujours et l'avance a l'air de s'accentuer.....


sur Damien qui ne veut pas quand même laisser passer une si belle occasion.


pendant que Maxime aborde la butte....mais de l'autre côté, montant celui là! L'écart est significatif mais il se bat toujours pour rentrer dans les 10.


car, comme on peut le voir sur la photo, il a du monde derrière et apparement, pour l'instant, ceux ne sont pas des copains.....


4ème et avant dernier tour, nouveau changement à l'avant de la course. C'est Damien qui a repris l'avantage....


sur Audric, qui a même été rejoint par Jérome RUDZINSKY. Comment peut on se faire passer devant dans un Championnat National de cette façon là sans s'accrocher? Et bien, la peur de perdre tout simplement, facile à dire me direz vous? Comment on aurait peur de perdre un Championnat National? Et bien, demandez le à Audric et il va vous le dire. Tout ces gens qui vous crient dessus leurs encouragements....ça peut vous faire perdre vos moyens et les jambes, si bonnes auparavant, ne tournent plus de si belle manière....tout simplement. Il faut l'avoir vécue cette situation pour le comprendre......et je le comprends.


Arnaud DUPLESSIS et Grégory HYMEUR sont 4ème et 5ème....


Thomas MATEOS (Moselle) est 6ème


Bastien GIRET est 7ème...


Sébastien 8ème...


voilà les 4 places suivantes.....


et Maxime, 13ème. Il reste un tour et demi, et rien n'est perdu....


dernier tour pour Damien GRATIAS qui file vers un beau maillot tricolore.....


et pendant que Sébastien TURTAUD escalade la dernière butte du 4ème tour avec 2 autres coureurs....


et que Maxime en termine à son tour


avec cette butte qui parait terrifiante quand même vue de loin.....alors pensez un peu de prés......

mais pendant le dernier tour, un suspense terrible se fait jour. Audric, qui a retrouvé ses jambes....de 2ème revient à vitesse grand V sur la tête de course.....mais il chute dans le dernier tour et Damien reprend un peu d'aise....mais à nouveau Audric reprend les secondes pour attaquer la dernière butte de la course avec seulement quelques secondes de retard. Plus le droit à l'erreur pour les 2 prétendants au titre......



mais Damien ne fera pas d'erreur et viendra remporter une belle course, un beau Championnat...


devant Audric, somme toute satisfait de sa 2ème place, c'est beau quand même, chapeau Audric!


Jérome RUDZINSKI montera sur la 3ème marche du podium.


Et Maxime, revigoré par un bon classement, fera un final tonitruant pour venir récupéré.....la 8ème place. Alors là, chapeau aussi, reprendre 5 places dans le dernier tour d'un Championnat National, super.....


Allez Max, racontes nous ce final......


pendant que les 3 premiers sont déjà sur le podium.....perdent pas de temps ceux là!!!!!!!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau