National + 50 ANS

 

Voilà, c'est fait, le National s'est courru cet après midi et 2009 ne sera pas un grand crû pour moi. Aprés le Mondial où je n'avais pas de "jambes", aujourd'hui je n'ai pas eu de chance, j'ai subi la crevaison de plein fouet, en fait c'est un incident de course qu'il faut intégrer dans les paramètres d'un cyclo cross, ce n'était pas mon jour, voilà tout. Je vous avais dit ici même que "normalement" les crevaisons ne devraient pas venir fausser la course, et bien j'en ai vu 2 cet aprés midi

 

celle d'un junior de la Somme qui s'est effondré en pleurs, à juste titre d'ailleurs car les mécanos, c'est sûr, ne seront jamais embauchés dans une écurie de Formule 1

"et la mienne".

Bon, je vais quand même vous raconter la course, normal puisqu'elle est passée.  

la matinée s'était pourtant bien passée, les sensations étaient bonnes

et les supporters présents. Merci Marco pour ceux qui ne t'ont pas reconnus

Vous voyez, j'allais pas me manquer le départ, le 1er prêt

mais comme l'appel tardait un peu, je fais quelques foulées à côté de l'aire départ mais déjà, je faisais sensation, la demoiselle ne voulait pas me voir. Je devais vraiment faire peur, pas possible! Au fait, je lance également un message à Jean Paul OUNZARI, qui travaille lui aussi à ERDF. Quand tu en auras fini avec le Lot et Garonne pour les dégats de la tempête, tu pourras venir faire un tour sur le circuit car le poteau béton penche un peu d'aprés moi.......

Appelé le premier, j'ai le temps de faire des étirements car il y en a au moins pour 20 ' à attendre dans l'aire de départ.

91 concurrents sur la ligne de départ, ça fait du monde

Michel LUCAS, l'autre haut pyrénéen au départ est concentré lui aussi

Et c'est parti, je n'ai pas manqué le départ, c'est déjà ça

Dés que nous prenons le circuit, je me retrouver avec une bonne dizaine de mètres d'avance, c'est bon pour le moral

Au bas de la descente Jean Claude GRANGE (Seine et Marne) et Daniel DEGUIN (Côte d'Or) reviennent sur moi

Daniel s'installe de suite en tête, il veut faire la différence d'entrée mais pas question de le laisser partir, trop dangereux

 

Dans le 2ème tour, dans les méandres de la prairie, il remet ça, mais pas plus de liberté, je ne suis pas à fond, donc tout baigne car nous ne sommes plus que trois en course même si les autres ne sont pas bien loin

Michel LUCAS aussi s'applique et il commence à remonter des places, faut le faire à presque 60 ans

Dans la partie haute du circuit, je repasse à l'avant et j'attaque la descente en tête

et toujours à l'avant......en bas de la descente, normal

ce tour là, Michel fera preuve de prudence et il passera à pied, normal là aussi quand il y a trop de monde au même endroit

Jean Claude prend alors un relais appué dans la partie "plate" et Daniel rend quelques longueurs

Jean Claude sera un sacré client aujourd'hui, il a du jus et de la force

                                                               Daniel revient sur nous mais il grimace. Nous terminerons le 2ème tour ensemble. Mais dans la prairie haute, j'accélère et Jean Claude perd quelques longueurs à son tour.

Daniel lui s'accroche à mes basques

Mais Jean Claude revient sur nous quand même

Denis LAMETTE (Oise) est 4ème et pas trés loin mais il n'arrive pas à faire la jonction

et toujours les 3 hommes de tête. Au passage sur la ligne, le speaker nous annonce 4 tour, hou là, je pense que les commissaires ont des problèmes avec le chrono car c'est pas eux qui sont sur le vélo. Dans la decente, Daniel fera la faute....à ne pas faire. Il va chuter.....par la faute d'un spectateur il nous dira plus tard

Plus que 2 à l'avant et je ne pense pas que Daniel pourra revenir sur nous. Enfin sur Jean Claude, car dans 200 ou 300 mètres, mon boyau avant va rendre l'âme. Terminé pour moi alors que j'étais confiant dans mes posibilités mais c'est comme ça. C'est la course

Jean Claude ne pouvait rêver mieux. Il file à vitesse grand V vers la victoire. Quand à moi, je vais perdre 40 secondes dans l'affaire car impossible de rouler avec le boyau à plat dans les devers et les buttes que  je fais à pied  mais j'arrive quand même au poste de matériel en 2ème position mais Daniel me passera pendant que je change de roue

Daniel s'accroche mais ne reprend rien

Je repars derrière Daniel et j'essaie de revenir pour la 2ème place

Dernier tour pour Jean Claude

C'est au tour de Daniel d'entamer le dernier tour

et moi aussi, je ne reviendrais pas loin de Daniel mais aprés la descente, c'était mission impossible, j'ai donc fini à ma main

Jean Claude obtiendra un titre national amplement mérité. De toute façon, nous étions 3 à pouvoir à gagner et le podium ne pouvait être mieux composé. Jean Claude portera le maillot de la meilleure façon, ça on peut lui faire confiance.

Sous les applaudissements, je franchirai la ligne en 3ème position

Jean Claude tout sourire, normal non? Daniel aussi et moi aussi alors

Jean Claude avec le speaker de service

puis c'est au tour de Daniel

et ensuite à mon tour

Maillot de Champion National new look pour Jean Claude  

 

quand on gagne, on a droit aussi au bisou de la miss

beau podium quand même, en tout cas beaucoup de respect les uns des autres

la preuve, le nouveau Champion National et l'ancien, passage de témoin pour une année..... Au fait, tu sais Jean Claude, je ne sais pas ce que tu vas faire l'an prochain, mais moi, à ta place, j'irais au ski avec Madame pendant l'hiver ou un petit voyage au soleil, ou rester au coin de la cheminée quand il fait froid, tu sais il faut savoir profiter de la vie, il n'y a pas que le vélo non plus. Enfin, tu fais ce que tu veux, moi c'est juste un conseil que je te donne c'est tout.....

même pour aller à la réception il était devant moi, décidément, aujourd'hui, il était imbattable le Jean Claude. Remarque avec les chapeaux, on les prendrais un peu pour les Borsalino les deux loustics.......

Belle présentation des récompenses

le podium lors de la réception

le podium par équipe. Belle 2ème place pour la Gironde

je ne voudrais pas terminer, avant d'en faire un autre petit commentaire ultérieurement, le joli doublé national pour Marlène CASAZUS, 1er titre individuel pour elle si je ne m'abuse dans la catégrie des 19/29ans et .....20ème titre pour Patricia OUNZARI. Record pas prêt  d'être battu.......

Non mais c'est bon, et quoi plus, il y en a qui vous attende au bas du podium, faudrait peut être y penser au lieu de se laisser tourner la tête.

Classement :

NATIONAL 50 ANS

et n'oubliez pas d'aller voir l'émision de TV enregistrée avant la remise des récompenses de dimanche soir

http://www.villages.tv/?from=9

 

et bien sûr, photos et vidéos à venir.......

 

 

Commentaires (3)

1. Marlène 05/02/2009

merci alain!! ;)

2. jean-claude Grange 02/02/2009

Alain, bravo pour cet article plein d'humilité, sans cette crevaison, la lutte aurait été encore plus rude.
Depuis 7 ou 8 ans, j'ai remarqué que je perd les années paires et je gagne les années impaires, alors ne change rien, car tu es peut-être "programmé à l'inverse" et en 2010 tu reprendras tous tes maillots (france et monde).

3. Guy Dagot 02/02/2009

Vraiment pas de bol!!!!! mais un podium de plus quand méme !
et bravo les filles Aquitaines !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau