SAMEDI 27 AOUT

Et voilà, toutes les bones choses ont une fin......celle ci en fait partie. Une semaine merveileuse sous le chaud soleil tyrolien, dans cette belle région touristique et si accueillante. Oui, c'est avec un petit petit pincement au coeur que nous allons passer cette dernière journée à St Johann In Tyrol. Et oui, car ce n'est pas fini.....Michel court cet après midi. 13h30 son départ pour 3 tours de circuit soit 112 km. Et aujourd'hui, il ne pas avoir chaud.....le ciel est couvert, bien couvert même, il y a du vent......même le temps est triste..... J'espère qu'il n'y aura pas de pluie....même si elle est annoncée.

Nous allons descendre comme tous les matins au petit déjeuner, à 8 h00, nous aurons eu un seul jour de grasse matinée, mercredi, où c'était 9h00. Et c'était bien....car il n'y avait pas trop de pression. Ici, il y en a toujours....normal, la compétition est la plus importante quand même, c'est pour cela que l'on vient après tout.....

Après, nous irons au dossard pour accompagner Michel, une dernière fois à l'accueil, voir si les vendeurs ont fait des promo de fins de séjour.....on sait jamais....ils le font tous les ans alors pourquoi pas aujourd'hui?

De retour des dossards, Ben, non, erreur, pas trop de solde....tant pis. Voilà, il pleut bien maintenant, le temps est très gris, pas trop froid.....cela semble partit pour la journée maintenant, pas de bol pour Michel......Nous, on va charger le matos....il y en a pas mal...... puis direction le point de départ.....après....les prochaines nouvelles, c'est quand on sera rentrés...demain soir......

et voilà, la fin de l'histoire.....




12h30, changement de situation, la pluie continue de tomber, et de bien tomber même maintenant mais en plus, il fait froid....7°, on se croirait sur une course de début de saison, je viens d'emmener le reste de l'équipe en haut de la bosse et retour de suite vers le départ pour Michel. Le voici d'ailleurs qui s'abrite sous une avancée de toit....qui nous sert principalement de repos à l'ombre après les compétitions depuis le début de semaine.... je comprend vite qu'il est un peu désabusé.... Mais en plus, il a les gants d'été..... la cata.....


vite, je prends mes jambes à mon cou.....je traverse une partie du village....pour rejoindre l'accueil des championnats, je me dirige illico presto vers un marchand de vêtement, je ne marchande pas, j’achète la 1ère paire de gants venue.....et les voilà aux mains de Michel....ce sera mieux avec ça..... Oui, j'avais les miens et les surchaussures .....dans ma valises, pas le temps de tout défaire...trop tard pour ça.....solution rapide....et des gants neufs pour cet hiver....coup double quoi!!!!!!

Thierry LEFEUVRE vient à son tour se mettre à l'abri.....lui, il a choisi l'home trainer....pas plus mal effectivement....pendant que Michel est parti rouler un peu quand même. Impossible de prendre le départ à froid avec la bosse d'entrée......


ah, voilà Michel qui revient..... ça tombe toujours autant.....


alors qu'est ce que tu en pense de ce temps.....et toi?


bon, on se fait la photo...après on verra bien.... mais le sourire n'y est pas.....


et avec le coach du jour, le sourire est revenu....mais vous pouvez voir que je suis bien couvert....et j'ai froid....


Martine, l'épouse de Thierry vient d'arriver avec l'autre coach....il y en a aujourd'hui..... l'appel de la course avant est fait...... et je me dirige vers l'aire de départ....


et de loin, qu'est ce que je vois....Le poète qui monte la côte tous les jours avec le téléphone à la main....avec un dossard au dos....et la musette....non je le crois pas....


je m'approche, il bricole son vélo....apparemment, ses freins ont du mal....à freiner....mais la musette est dernier cri.....


pas mieux pour l'arrière...au moins, lui, il est pas inquiet par ce qui se passe sur la ligne....


bon, ça y est , fin prêt le type....manque plus que le boyau comme avant sur les épaules....pas de chaussettes, juste le maillot...un coursier quoi....


le départ est donné...le voilà partis....


mis à part la musette....on dirait un coureur comme un autre....comme il prend le départ....au moins il a une chance.....


retour à la course suivante ,celle de Michel et Thierry....qui justement rentre dans l'aire de départ....


suivi par Michel.....frigorifié..... hum, pas bon signe....surtout que ça n'arrête pas de tomber....


bon, moi je fais la course, j'enlève le coupe vent....courageux Thierry hein?


une cinquantaine de partants, il en manque une trentaine à l'appel....effectivement, le choix s'imposait....mais tant qu'à être là.....


Michel a repris le sourire....


les dernières recommandations du commentateurs traduites en plusieurs langues....tout le monde écoute....


le départ est imminent....


c'est parti....tous des courageux....ça c'est sûr....


Allez Michel, plus que 112 kms..... courage!


c'est parti comme d'habitude, à fond.....


en haut de la bosse, ça tombe très fort....comme on peut le voir sur cette photo....


ou celle là. Tout le monde est frigorifié en haut....je parle des spectateurs et accompagnateurs.... alors je n'ose même pas imaginer ce que ça doit être sur un vélo....

2ème tour, le peloton de Michel et Thierry arrive...il y en a partout....


Thierry est encore là....il s'accroche....frigorifié.....


Michel arrive un peu plus tard...transit de froid, juste pour nous annoncer....qu'il fait demi-tour et rentre à l’hôtel.... Pas de problème, moi perso, je comprends parfaitement.....d'ailleurs je lui avais suggéré avant le départ que s'il n'était pas bien, faire la course dans ces conditions c'était du suicide...
Nous descendons nous aussi.... nous laissons ces pauvres coureurs à leur sort.....en bas, pendant que Michel se douche, on charge son matériel.....


il est 16h00, nous voilà sur le retour....au revoir l'Autriche, à l'an prochain.....mais pour l'instant....c'est le retour des vacances et quelques bouchons en perspectives au sommet du Brenner....


que nous franchissons....en compagnie de la neige.... pas pour faire du ski encore....mais pas pour faire des courses de vélo non plus....


Pour Marine, le retour c'est synonyme de rentrée scolaire....il vaut mieux prendre de l'avance....même en rêve......
Comme annoncé, on se retrouve bloqué par les bouchons en haut du Brenner, environ 1h00 en avançant quand même au pas....de temps en temps... et également dans la longue descente de la vallée du Trentin.... dans la nuit.... Après Vérone....à nous la vitesse maximale autorisée..... nous arriverons à Tarbes à 10h30 du matin...le dimanche.....cuit de chez cuit....mais heureux....!
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau