VOYAGE ALLER

Quel voyage !

Je vous le dis moi, ça se mérite une participation à la Coupe du Monde et au Championnat du Monde.

« Décollage » de la maison à 19h00 en compagnie de Jean TORTIGUE et de son épouse qui  ont finalement confirmé leur intention d’aller au Mondial le jour de la course de Madiran. Ouf, il était temps…..

Direction Toulouse où je récupère le vélo de Robert MASSOT au passage. 21h00, départ de Toulouse….et juste avant Nîmes, un voyant rouge du véhicule qui s’allume !!!!! Arrêt sur la 1ère aire qui arrive….bon, ce n’est rien heureusement, juste le voyant qui signale que la visite de l’entretien du véhicule doit être faite…..plus de peur que de mal, ça vient d’être fait justement et l’info n’a pas été supprimée sur l’ordinateur de bord. Vaut mieux ça quand même.

C’est reparti pour la frontière italienne, sur les hauteurs de Monaco en particulier où nous arrivons à 4h00. Petit arrêt sommeil de 2h00 et direction le bar pour le café qui va avec……et comme le jour se lève, direction la vue imprenable sur la Principauté de Monaco……enveloppé dans de la brume…..donc rien à voir, circulez !!!!!! Repos bien mérité quand même et nous reprenons la route vers 7h00. Pas de problème particulier pour la traversée de l’Italie sauf dans la remontée de la vallée du Trentin, à Trentino justement où nous allons rester bloqués plus d’une heure à cause d’un accident sur l’autoroute. Sacré trafic aujourd’hui, les camions, les camping-cars, les caravanes, les voitures…, tout à la queue leu leu. Incroyable le monde qu’il y a aujourd’hui sur cette autoroute. Arrêt cafétéria à 13h00, miam, miam les lasagnes italiennes…..que dalle oui, les mêmes qu’en France sur l’autoroute….et sans aucun gout. Si j’avais su, j’aurais pris un sandwich….

C’est reparti à 13h30, près de 300 bornes encore à faire et cette interminable montée du Brenner qui n’en finit plus.  La route est étroite et le trafic augmente les risques, il ne faut pas s’endormir, c’est sûr sinon…..

14h30, la frontière autrichienne est passée, descente sur INNSBRUCK que nous effleurons, ne reste plus que 90 kms mais la vitesse est limitée à 80 ou 100 km/h, les kilomètres passent et à 16h00 pile, le panneau de St Johann in Tyrol est devant nous, enfin !!!!!!!!

Direction immédiatement à l’hébergement où nous sommes attendus…par Andréa, la gentille propriétaire que je commence à connaître maintenant et qui nous signale d’entrée qu’à partir de cette année, on peut manger sur place. Quelle belle annonce, plus besoin de se chercher des restos le soir….tout sur place, c’est quand même mieux.

Ne reste plus qu’à récupérer les chambres, superbes dans un chalet authentique non moins superbe, et nous déchargeons les affaires et le matériel.

Pas e temps de s’éterniser, oubliée la fatigue du voyage, nous voilà déjà sur le vélo avec Jean pour une heure de décrassage. Aller et retour des 10 derniers kilomètres et reconnaissance bien entendu de la 1ère côte qui est juste là, devant nous ! Bon, elle n’a pas changée……

Je vais lui faire voir l’arrivée car il court….demain (samedi) et petite visite aux stands de vêtements cyclistes habituels sur la ligne. Magnifique tenue officielle 2010, demain j’irais l’acheter, vous verrez, superbe, alors quand je vois en plus, le maillot à manches longues, ok, celui là aussi finira dans la valise du retour. Petite visite éclair de la ville de St Johann à Jean en vélo bien sûr…..avant le retour au chalet. Il est 18h30.

Douche, retrouvailles avec Roland ROLLEAU, Raymond BARRATIER et Jean Louis ROTA déjà sur place depuis 2 jours, normal, eux aussi courent demain…..

Le dîner est pris de façon on ne peut plus joyeuse comme d’habitude, les mécanismes pour la rigolade sont déjà enclenchés, on ne va pas s’ennuyer, c’est sûr.

9h45, retour à la chambre pour taper le compte rendu…..et dodo, car j’ai peut être l’intention de ne pas attendre mardi mon épreuve de Coupe du Monde, dimanche, j’ai envie de me « surclasser » pour participer également à celle des 1958/1960, si j’ai de bonnes jambes demain. Après tout, j’aurais un jour de récupération lundi non ? Bon, je déciderais ça demain après avoir fait un tour de circuit pour voir comment ça va !

 

Commentaires (1)

1. fredo vibes 22/08/2010

C'est fabuleux ce que tu fais , ça laisse réveur ...Bon courage pour la suite et M....

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau