SAMEDI 21 AOUT

 

                          Samedi 21 Aout 2010

 

Après une bonne nuit de sommeil méritée, debout à 7h45, direction le petit déjeuner car une grosse journée de compétition commence déjà pour nous. Jean Louis Rota, Jeannot TORTIGUES, Raymond BARRATIER et Roland ROLLEAU entament les hostilités dès le 1er jour.

9h00, départ pour aller chercher les dossards, vite fait bien fait mais vous pensez bien que ça dure un (tout) petit peu, normal, c’est le point de rencontre idéal alors on revoit des têtes bien connues, peut pas faire autrement que de discuter un moment. Mais moi, en plus, j’ai comme impératif d’aller au Cyber Café, qui n’est en autre qu’un magasin d’articles de souvenirs qui a une corde de plus à « l’étalage », avec un point internet, pas aussi développé cet outil qu’en France malheureusement.

Un ¼ d’heure plus tard, c’est terminé, pas trop le temps de trainer car je dois aller rouler et il est 10h00 passé…… vite, je me change et pendant que les autres vont se reposer un peu, moi je pars faire un tour…..de 40 kms puisqu’il fait…..40 kms en tout.

Les jambes sont un peu dures mais bon, c’est comme ça, je dois faire avec…..  Quel plaisir n’empêche de rouler, il fait beau, le paysage est grandiose ! Au bout de 20 bornes, 3 gars me rattrapent. Je roule à 30 à l’heure….mais eux à 40, et comme je ne suis pas en avance, je décide de les prendre au passage. Sauf que c’est des « costauds », pour ne pas dire plus, ils ont l’air de faire la course. Pas de bol pour moi mais tant pis, j’y reste en essayant de « tricoter » le plus possible sauf quand c’est un grand gaillard qui prend le relais, le compteur monter vite à 46/47 km/h !!!!!! je me dis que ça ne va pas durer et qu’il fait ça pour impressionner la galerie…..qua dalle oui, 10 bornes plus loin, il s’est relevé le gars…..et moi dans la roue et quand il s’écarte je passe à mon tour……à 37/3 km/h, ils ont dus croire que je voulais pas rouler. En fait, j’étais d éjà bien content de rouler à cette vitesse. Oh pas longtemps rassurez vous, ils m’ont bien vite repris le relais…..ouf, tant mieux ! Et juste quand je rentre dans le village de St Johann, je croise mes 4 mousquetaires qui partent s’échauffer. Bon, reste plus qu’à prendre vite fait une douche…..et d’aller au sommet de la côte.

13h05, le 1er paquet passe, celui de Roland et Raymond. Roland est devant dans les 7/8 au sommet, Raymond est dans les 7/8 …. Derrière mais il n’a pas l’air trop mal quand même.

2ème peloton, 13h15, Jeannot lui aussi fait un bon début car il passe dans les 10 au sommet, tant mieux…..même s’il hoche un peu la tête pour me faire comprendre que c’est pas le top. Bon, il reste plus de 70 kms pour se refaire la cerise comme on dit.

Par contre, le 3ème peloton attendu,  celui de Jean Louis….mais pas le bon, c’est celui des 40/44 ans qui passe comme une furie…..  ça envoie les sandales à cet âge là….. Pas le temps d’attendre le passage de Jean Louis, Roland n’a qu’un tour et il nous faut rejoindre l’arrivée dare, dare….

Retour au parking …..où je mets une pièce dans le parcmètre…..because l’an passé je me suis pris une douille de 20 euros, même en Autriche ça fonctionne comme çà, et oui, pas de tranquillité nulle part….

Déjà, le 1er peloton est à peine à 2 kms de l’arrivée, juste le temps de régler  l’appareil photo et la caméra…..(mais oui, vous aurez aussi les vidéos des départs et arrivées….et passage en haut de la bosse, ailleurs non ….car je ne pouvais pas être partout à la fois. Un groupe de 7 coureurs se présente au bout de la ligne droite….mais pas de Roland, mince, c’est rare de ne pas le voir disputer la gagne celui là….. En fait, il fera 17ème, un peu déçu de sa place, comme on le comprend, c’est quand même le vainqueur sortant mais avec beaucoup d’italiens au départ, il ne fallait pas s’attendre à beaucoup de cadeaux…..  Raymond termine 76ème, content malgré tout de sa place.

2ème arrivée du jour, celle de Jeannot TORTIGUE. Peloton massif à l’entrée de la ligne droite d’arrivée, normalement, Jeannot m’avait dit qu’il ne prendrait pas de risque donc je ne m’attends pas à le voir dans les 1ères places. En fait, il n’y était pas…..dans le peloton car il a chuté au km, belle gamelle, bel hématome au genou, épaule en capilotade, mal aux cotes…..bref, un truc à éviter. En fait, il s’est fait proprement « harponné » par un concurrent car tout compte fait, le sprint, dans la foulée, il allait le faire, et oui, ça « grise » un peu à ce niveau là….même si on n’est pas sprinter. Il a bien viré en 3ème position sur la grande route mais comme ça bouge beaucoup, il s’est fait projeter dans la bordure et 3 ou 4 autres également…..Je ne crois pas que cela va lui donner encore envie de faire des sprints mais au moins, il sait qu’il a le niveau pour faire la course en tête jeudi prochain pour le Mondial, même si comme il dit, il n’a jamais souffert autant cette saison sur un vélo de la vitesse à laquelle ça allait. Pour ceux qui prennent encore les Masters pour des cloches, super compliment en tout cas…..et ceci à + de 60 ans s’il vous plait. Il termine 36ème quand même, chapeau d’avoir passer la ligne…..

3ème course, Jean Louis fait une belle course, la plus jolie depuis qu’il participe à ce niveau là mais sincèrement, c’est la 1ère fois que je vois une course à ce niveau finir à petits groupes, incroyables, ils ont « vissés » comme des fous…et le résultat est là. 42ème, sacré perf pour lui et tout le monde est content pour ce SUPER gentil gars, il en faudrait beaucoup plus des comme lui croyez moi……

Retour à l’hôtel mais pas s’en être passé au bureau des inscriptions…..c’est décidé, demain je me « surclasse » et je participe à la course des 50/52 ans, pas un souvenir terrible d’il y a 2 ans vu comment ça visse, mais tant pis, je marche mieux, enfin je crois….et si j’arrive à passer la bosse d’entrée….alors je pourrais faire ma course. Ca vous le saurez demain soir……

Petit repos autour d’une …bière, normal ici….repas en suivant et direction la Remise des Récompenses car Roland va recevoir un trophée, il y en a un jusqu’au 20ème en Coupe du Monde, 15 seulement au Mondial….c’est toujours bien de ne pas repartir bredouille. Ca  ne m’est jamais arrivée, pourvu que ça dure, jamais 2 sans 3 non ???????

Voilà, de retour à la chambre à 21h30, préparation du compte rendu et des photos….et dodo

A demain

Les 4 mousauetaires avant le depart

Roland dans la 1ere montee

Au fond, en maillot rouge et noir, Raymond s accroche

Jeannot bien place dans la 1ere cote au 1er passage

le sprint pour la gagne

Jean apres sa chute, inquietant.......

Jean Louis a l arrivee........

le Team presqu au complet

l autre partie du Team

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau