MERCREDI 26 AOUT

 

Mercredi 26 Aout 2009

 

 

 

Il a plu toute la nuit. Ca va faire pousser les cèpes, ici il y en a, le voisin a en trouvé hier et des beaux mais nous, pas le temps d’y aller. Le réveil n’avait pas encore sonné qu’à 6h00, dans la chambre d’à côté, celle de Roland, c’était déjà le branle-bas de combat, normal il a le départ à 9h54’30  donc il faut quand même un temps pour le réveil musculaire sauf que le sien, c’est dans le torrent juste à côté du chalet qu’il va le faire. Si, si, vous avez bien lu, il va se baigner à 6h00 du matin dans le torrent, quel phénomène celui là. Le commun des mortels vont avoir la « crève », pas lui, un roc je vous dis ce mec là.

Quand on va déjeuner, Roland et Raymond sont déjà prêts à partir. Le soleil tarde a troué le brouillard mais il va faire beau, c’est déjà ça.

Dés le petit déjeuner pris, nous partons vers le local photos où je souhaite être le premier comme cela, je prends les photos qui m’intéresse car après…… le choix est plus restreint. Guy nous accompagne et il nous suit vers la ligne de départ du CLM distant de St Johan de 10 kms. Il doit venir prendre le temps du chrono au départ car il a pour mission d’aller au 10ème km pour renseigner Roland et Raymond sur leur temps de passage respectif. Mais le timing est serré, il est 9h20 quand nous arrivons sur place et le temps d’aller au chrono et vérifier l’heure exacte de départ de nos 2 représentants, il ne reste plus beaucoup de temps à Guy pour faire le tour et aller se poster.

Pendant ce temps, Roland et Raymond en termine de leur échauffement.

Voilà Roland qui se présente le 1er, il doit partir au début de sa catégorie, il n’est pas en retard car il y a diverses vérifications à faire par les commissaires, le dossard, les côtes du vélo…… Roland se présente au contrôle pour le matériel mais il y a un problème.

 Le commissaire veut que Roland recule sa selle de 3 mm, Roland lui dit qu’il a exactement les mêmes côtes que l’an passé, le commissaire insiste encore un peu…..et donne le feu vert, ouf

 ! Manquais plus que cela qu’il faille courir après les clés alen pour modifier la position alors qu’il s’apprête à monter sur la rampe de lancement. Dernier étirement

et le voilà qui gravit les marches de la rampe

. Le départ est pour bientôt,

 il est concentré sur son sujet et il le maitrise, c’est pas la 1ère fois qu’il dispute un chrono.

 

 

9h54’30secondes, c’est parti pour Roland et je trouve qu’il fait un excellent départ.

Après, les minutes sont longues car nous n’avons pas de renseignements au pointage du 10ème km….car Guy n’aura pas eu le temps d’y arriver, normal, il fallait faire un détour de prés de 30 kms pour y accéder. Bon, ça ne l’aurait pas fait avancer plus vite. Le tableau affiche un temps de 28’10 secondes pour le 1er, le 2ème 28 ’27 secondes et Roland en termine en….28’41 secondes  et il prend la 3ème place provisoire. Il espérait faire un peu mieux mais bon, la fatigue des jours derniers accum

ulée doit s’y ressentir un peu certainement. Il prendra la 10ème place au final mais le vainqueur  lui met 1’16 secondes dans la vue sur 20 bornes,  incroyable quand on le voit pédaler, c’est une moto, alors l’autre, bonjour…… Mais en fait, ceux sont de véritables spécialistes qui prennent le départ et les meilleurs ne participent même qu’à cette épreuve, ils l’a préparent à fond mais que ça doit aller vite.

 

 

 

 

 

 

 

Raymond aussi est prêt à partir,

il passe aussi au contrôle des côtes et le commissaires en sourit presque, il n’en voit pas beaucoup des vélos comme ça dans les chrono, sûr. Et quelle surprise quand Raymond, juste avant de monter sur la rampe de lancement trouve un RALEIGHT datant de…… au moins, en Reynolds 7/10ème, des trucs qu’on trouve plus maintenant quoi et les 2 coureurs en profitent pour taper un brin de causette avant de partir, sympa non ? Pas stressés pour 2 sous les loustics……

 

 

Bon, Raymond est quand même concentré sur la rampe de lancement et le voilà qui s’élance, il va faire un bon chrono pour lui mais il ne sera pas classé dans les 1er.

Normal, il ne peut pas rivaliser avec cet instrument là !!!!!!! Mais l’an prochain, paraît-il qu’il viendrait avec un nouveau vélo, à suivre donc.

Claudia SAINTAGNE en plein echauffement, une des meilleures chances francaises aujourd hui

 

 

Puis retour sur St Johann à la case internet et direction l’hébergement. Pour moi, c’est journée de repos, pas de vélo aujourd’hui, nous allons finir notre expédition en Allemagne commencée samedi et terminée avant la fin sous les bourrasques de pluie.

30 petits kms et nous voilà en Allemagne dans le village qui se nomme ENTFELTEN que nous n’avions pas pu visiter pour cause de déluge mais là, c’est tout autre, il fait beau et pour ne pas être original, que c’est beau…… Vous verrez quand vous verrez toutes les photos si je vous mens. Après une visite du village nous reprenons la route direction de RUHPOLDING et nous arrivons sur des lacs en bordure de route magnifique. Tout naturel mais quelques plages occupées par des baigneurs…qui se baignent (normal non ?). En fait s’il y a bien quelques parkings le long de la route, il y a surtout des arrêts de bus où les gens arrivent et repartent vers chez eux par l’autobus. Marrant de voir des arrêts de bus en pleine nature où il n’y a personne qui y habite. Mais au moins, tout le monde y a accès et nous aussi car on s’y arrête. Pas très longtemps mais arrêt quand même, juste de prendre quelques photos puis c’est reparti pour notre périple qui passe par INZELL  et retour en Autriche par LOFER où nous passons dans de longs tunnel où nous pouvons voir la pollution à l’intérieur, pas la peine de vous dire que les vitres sont fermées et la ventilation arrêtée. Et retour sur St Johan à 15h30. Un peu de discussion avec Roland et Jean Louis qui se sont restés se reposer et direction le local à vélo pour changer mon boyau avant. En fait, je ne vous l’ai pas dit, mais dans les 10 derniers kms, je sentais une petite bosse sur le boyau avec donc un léger saut mais la course terminée, en rentrant à l’hébergement, j’ai dû m’arrêter  pour le dégonfler, il allait exploser. J’ai eu de la chance car le fil à boyau a lâché sur presque 3 cms et il tenait…..par la colle. Heureusement que je les colle les boyaux autrement, bonjour la gamelle…..

Ceci fait, retour à la chambre pour me reposer et visionner  les photos pour préparer le compte rendu. 18h00 déjà, nous voilà parti pour manger car je dois recevoir la coupe pour ma 13ème place qui aurait dû m’être remise hier soir mais bon, vu le temps…..

et Roland aussi pour sa 10ème place d’aujourd’hui.

 

 

Enfin, une réception interminable de remise de maillot de champion du monde et je peux vous dire qu’il y en a des catégories à récompenser. Les Américains se sont taillés la meilleur part du gâteau avec plusieurs titres suivis très certainement par les anglais et les allemands. Un maillot pour la France quand même chez les féminines mais je vous donnerez sont nom ultérieurement et une belle 2ème place pour Claudia SAINTAGNE, qui n’en n’est plus à un podium mondial prés avec ses 16 titres de championne du monde, si, si, rien que ça. En fait, elle marche presque par 6 à chaque fois, route, CLM et cyclo cross, manque plus qu’elle fasse du VTT, et BMX et autres choses.

 

 

Le parrain de cette soirée et des Championnats du Monde n’est autre que Francesco MOSER lui-même. Il vient en voisin car il n’a qu’à passer le Brenner pour se retrouver dans son Trentin natal où il exploite des vignes. D’ailleurs, les 3 premiers de chaque catégorie repartiront avec un coffret de vin personnalisé. Beau geste !

Cérémonie terminée à prés de 11h00 où il ne  reste…..que les récompensés, tout le monde a disparu. Normal car ici il est très tard. Voilà la journée est finie, et c’est une longue journée…mais la semaine n’est pas finie.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau