Samedi 30 Aout 2008

 

             Voilà, c'est notre dernier jour en Autriche, nous repartirons, normalement, après la course de Raymond, en fin d'aprés midi.

 

Ce matin, nous n'allons pas déroger à la règle et nous irons faire un tour à l'accueil, histoire de rester encore dans l'ambiance, une dernière fois.

Comme tous les jours, nous y croiserons des inconnus que nous ne connaitrons jamais, d'autres avec qui nous ferons encore connaissance. Les surprises sont quotidiennes dans ces mondiaux.

Et comme chaque jour, Roland ira voir les vélos et le matériel exposé. Comme chaque jour, il fera le tour de la question avec tout ceux qui veulent savoir, et aujourd'hui, justement, c'est sous l'oeil de Daniel LEVEAU qu'il est en train de faire une démonstration. Daniel qui va courir cet aprés midi. C'est la 8ème fois qu'il participe aux mondiaux et malgrè sons incroyable palmarès, il ne l'a jamais gagné. Alors c'est pour aujourd'hui Daniel....où encore pour une autre fois?

Bon, c'est pas tout quand même, mais il faut y aller pour se changer car on va voir passer ....le Tour d'Allemagne en haut de la côte. Vers 11h30, ils vont faire un tour du circuit du mondial et puis ils iront faire 3 cols. Rien que ça.

Retour à l'hébergement. On se prépare pour enfourcher nos vélos et Raymond aussi. Lui, il a le départ à 13h20. Donc nous ne reviendrons pas puisqu'il fait beau, autant en profiter jusqu'au bout.

Il y a du monde dans la côte et le sommet est bien garni.

Roland en profite un peu pour faire de la musculation...

Voilà la vue du haut de la côte. En fait, le circuit emprunte la vallée pour le retour sur ST JOHANN et la route suit la rangée d'arbres tout simplement. Magnifique.

Ca y est, le Tour d'Allemagne arrive. En fait, on se croirait tout simplement dans une course du dimanche. Nous voyons arriver 1 ou 2 voiture, puis quelques motards, mais vraiment une poignée et puis les voilà.

Tiens, il y a 4 échappés dont un coureur de la Française des Jeux que je ne connais pas. Pas plus que les autres d'ailleurs... Ils n'ont pas l'air de trop forcer.

Ils viennent de partir, peut être une trentaine de kms et déjà presque 5' d'avance.

Voilà le peloton. Ils sont à l'entrainement. Ils doivent monter à 24 voire 25 km/h.

Si seulement on avait pu monter la côte à cette vitesse, j'aurais été beaucoup moins fatigué pour le final.

Vous avez vu l'avant du peloton, voici l'arrière. Pas plus de commentaires.

Maintenant, nous allons redescendre la côte pour les voir passer ...en bas. Normal.

Voilà Roland que j'avais perdu de vue...au sommet.

Fais gaffe, Roland, derrière toi il y a un Champion de quelque chose...

Le Champion d'Italie fait son show devant ses pairs

Les 4 premiers repassent devant nous comme à l'entrainement.

Je suis sûr qu'ils ne suent même pas.

Par contre, derrière, ça commence à rouler. L'écart n'est plus que de 3' environ.

Le peloton est plus étiré. Ca passe vite....

Et voilà, le Tour d'Allemagne est fini. Vive...les Mondiaux Masters.

Raymond ne s'en fait pas, il se met à l'ombre pour l'instant car il fait chaud.

Revoilà aussi notre Champion National...avec son maillot

Plus impressionnant encore, la Squadra Azzura, bel effet quand même.

A quand une tenue officielle pour les Masters en France Messieurs les dirigeants? Ce serait plus sympa non?

Nous en France, on se reconait quand on parle ou quand on peut lire les pubs sur le maillot en français.

N'est ce pas Robert LANTIN, notre natif de Condom que j'ai connu ....sur place....en parlant français?

Roland est intarrissable. Il faut faire comme ci, il faut faire comme ça, là, surement, il est dans une descente...... Robert LaNATIN et l'autre français Bernard VUITON boivent ses paroles. Il faut penser à la course Messieurs un peu non?

 Voilà ce que ça donne les départs vus de ....l'arrière. Ca fait du monde qui se croisent et se recroisent. Quelle ambiance!!!

Guy et Jo, qui sont repartis ce matin pour Munich prendre l'avion ont oubliés la banderolle faite pour Robert hier. Enfin, je suppose....

Dany écoute Robert parler à Roland. Ou, plus surement ,l'inverse......

avant de faire le....clown. Mais quelle souplesse!!!!

Bon, avec ça, les premiers pelotons se présentent devant nous et quelques minutes après, c'est celui de Raymond de passer en haut de la côte.

Raymond a eu quelques difficultés avec cette côte d'entrée mais il s'accroche dans sa belle tenue GEROLSTEINER. Normal, il parle un peu allemand et si dés fois, ils sont à la recherche d'un coureur pour l'an prochain, il a déjà la tenue Raymond. Ce sera toujours ça d'économiser.

Par contre, Raymond, lui, il n'a qu'un tour à faire. On regarde passer les autres courses et... on redescend en vitesse pour ne pas se manquer l'arrivée.

Le speaker annonce un gros peloton sous la flamme rouge. Mais quand il passe la ligne, point de Raymond, pas plus dans le 2ème groupe.

Le voilà dans le 3ème groupe, au beau milieu de la chaussée pour le sprint. C'est bien Raymond de l'avoir disputer ce sprint; toi qui n'est pas sprinter.

Eh Raymond, t'as  failli me rentrer dans l'appareil!!!!

Et comme d'habitude, sitôt la ligne franchie, les commentaires ....à chaud avec le groupe.

Ryamond est satisfait de sa course. S'il est content, nous aussi bien évidement. Peut être qu'à son âge, je ne penserais  pas à faire du vélo, surtout en compétition.

Lien pour le classement de la course de Raymond :

http://www.masterswm.org/v4/?html/fr//Ergebnislisten/Li4vMjAwOC9lcmdlYm5pcy9lcmdlYm5pc18xMC5odG1s

Et au fait, la course de Daniel LEVEAU, comment ça s'est passé?

Une arrivée en solitaire. Super.

Toi aussi tu auras eu droit à la Marseillaise, enfin....

Il est beau ce maillot hein Daniel? Chapeau...

Lien pour le classement de la course de Daniel :

http://www.masterswm.org/v4/?html/fr//Ergebnislisten/Li4vMjAwOC9lcmdlYm5pcy9lcmdlYm5pc184Lmh0bWw%3D

Comme toute bonne chose à une fin, nous voilà arrivé justement au terme de notre séjour autrichien. Il faut penser à partir. Retour à l'hébergement pour la douche, monter les vélos, faire quelques photos souvenirs et puis.....retour à l'accueil pour voir si Raymond n'a pas de photos. Ben, juste après, on va boire une....dernière bière avec Robert. On voit tourner les coureurs pour le critérium pro et élites dont le départ est à 19h00. Il est 18h00, et on prend congé de ST JOHANN IN TYROL.

Voilà toute la famille autour du butin

L'an prochain je reviens, c'est sûr.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau