SAMEDI 4 JANVIER

Image

Quelle journée!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! il y a des fois comme ça où les élèments jouent contre nous.... aujourd'hui, je pense que tous les cyclocrossmen qui étaient en lice étaient bien contents d'en avoir fini.... Quel chantier!!!!!!!!!!!! une boue collante à souhait, des pattes de dérailleur HS en veux tu en voilà..... dont celle de Jeannot alors qu'il était en tête de sa course, un cyclo cross Suisse quoi.... beaucoup de prairie, une terre noire qui colle, colle, colle.... Img 8710et voilà le résultat pour moi, 5ème.... à ma place sur un tel circuit rien à dire de plus.... mais dommage quand même, j'avais les jambes qu'il fallait aujourd'hui....sur un circuit plus rapide.... mais voilà, on refait pas l'histoire..... des cyclo cross comme ça, sur un terrain identique, on n'en a pas du côté de chez nous.... pas cette terre là tout simplement, physique oui mais gras comme là .....non. Alors pardi, pas habitué à ces chantiers....et sincèrement tant mieux..... heureusement je dirais même sinon je ne serais plus cyclocrossman depuis un moment....




mais ça comme dirait un autre Alain.... c’était...après..... alors avant, il s’en est passé des choses oui bien sûr.... à commencer par un lever à 7h00.... puis chargement du matériel, petit déjeune...et une heure de route pour arriver sur le circuit. Direction de suite les dossards...où c’est un peu la cohue vu qu’il n’y a que trois personnes pour vérifier les licences et donner les dossards....à tout le monde. Mais comme on est arrivé avant, on passe dans les premiers.... le temps de saluer nos amis les girondins de Libourne, le périgourdin Jean Claude ULBERT et quelques autres au passage et il est temps.... d’aller monter le matériel justement. Pour moi, quelques derniers petits réglages....


pour Jeannot aussi.... aidé par Madame en connaisseuse svp....


après un petit tour de reconnaissance..et passage au karcher obligatoire, il temps de monter sur le home trainer.... sourire de référence... pour l’instant du moins.... mais je pense qu’on est tous logés à la même enseigne oui ce jour là.....


12h40, il temps aussi de se rapprocher de la linge de départ où l’échauffement continue quand même....


Jeannot garde ses vêtements jusqu’au dernier moment.... temps humide et frais... pas le moment de se refroidir


puis dans le sas d’appel, l’attente courte...parait très longue....


ça y est, le peloton est rangé sur la ligne....prêt au départ....


qui est donné à 13h00 précise....


Jeannot s’élance de derrière vu qu’il a été appelé en fin de liste...heureusement qu’ils ne sont pas très nombreux.....


et 300 m plus loin....on le retrouve déjà devant avec Jean Bernard GALISSAIRE dans sa roue.... départ canon que voilà.....


et toujours devant en bas de la descente....que Jean Bernard a fait à pied... certains ont eu des problèmes...à l’image de l’américain Léone PIZZINI (si, si c’est bien un américain, pas le pizzaiolo du coin non.....) qui a chuté.....


idem pour l’espagnol José SIMAES DIOS....


sur la petite place au bout de la descente, Jeannot vire en tête..... la meute à ses trousses....


et tout au fond, après le poste de matériel, Jeannot est seul.....


50 m devant le belge Jakobus DEKKERS.....


Jean Bernard et le belge François MERTENS encore plus loin.... ce dernier 8 fois Champion du Monde Masters... pas mal non comme palmarès....


et à la relance vers la remontée du stand de tir...Jeannot en rajoute encore.....


mais vraiment pas de bol.... arrivé juste au niveau du stand de tir.... la pate du dérailleur se brise.... ce qui l’oblige à finir le tour à pied jusqu’au poste de matériel, c’est foutu.... dommage, vraiment dommage oui.... le jour où il ne fallait pas où cela arrive... c’est aujourd’hui...il ne sera pas le seul dans ce cas non, il y en aura des dizaines qui vont finir comme ça....


et c’est Jean Bernard GALISSAIRE qui va en profiter pour passer devant le belge DEKKERS, ici au pied de la montée finale sur la route avant l’arrivée....


pauvre Jeannot, il va y laisser 4’30 dans l’affaire, histoire de dire que c’est vraiment foutu de chez foutu....


2ème tour au sommet de la descente, Jean Bernard à lâché....


le belge DEKKERS......


l’autre belge Paul MERTENS revient sur lui.....


4ème, le suisse Richard STEINER.....qui fait grosse impression


virage sur les chapeaux de roues pour l’américain Robert OGREN suivit de l’anglais Peter MOONEY, celui la, pas sur qu’avec un nom comme ça il puisse ressortir de Suisse non.... et en 3ème position le tenant du titre, l’autre anglais Victor BARNETT


trop penché le virage, trop penché.....


puis arrive notre pizzaiolo américain Léone PIZZINI, au four et au moulin comme on dit.... oui je sais, facile celle là le four pour un pizzaiolo, mais j’avais envie de la faire .....


l’autrichien Max KOFLER et l’anglais John GINLEY (non nous ne sommes pas parents du tout....) arrivent ensuite....


ça y est, entre temps, Jeannot a récupéré son vélo de rechange et c’est reparti.....