MONDIAL 50/54 ANS

undefined

Samedi matin, 23 janvier. Le réveil sonne à 6h00, j'aurais bien dormi un peu plus mais il me faut le temps de me réveiller car je ne suis plus du matin, l'âge certainement....... J'ai passé une bonne nuit, je n'ai pas pensé une seule fois à la course mais je peux vous dire que je me suis concentré à bloc sur un seul sujet pour ne pas "m'éparpiller" à m'endormir. Sujet bien dans le temps,......j'ai pensé .....à la retraite et tant pis pour certain qui prônent le prolongement au travail, moi, c'est le contraire, je ne pense qu'à partir......et c'est pour bientôt, dans le courant de l'année prochaine, normalement, je "signerais" mon 1er contrat pro...... 

Bon passons, c'est pas le sujet mais comme je vous dis, ça m'a beaucoup aidé......à ne pas cogiter, c'est déjà ça de gagner......à défaut d'autre chose.

6h00 du matin donc, un café......et 20 mn d'home trainer au ralenti mais juste le temps de faire surface. Home trainer à 6h00 du matin, vous aller me prendre pour un fou......pas du tout,  il ne me reste plus que 5h30 pour le départ et je dois à tout prix émerger le plus vite possible. Hyper important le réveil musculaire à mon âge.......

8h00, Jeannot TORTIGUE vient me chercher......direction les dossards. On y va avant qu'il n'y ait la cohue car c'est infernal autrement mais nous sommes parmis les premiers, super.......nous avons tous les 2.....le n°1 dans nos catégories. On aura déjà eu ça.....même si c'est le tirage au sort qui décide de la place sur la ligne de départ.

Retour au chalet, il est 9h00, je me change pour aller faire 2 ou 3 tours sur le circuit pour voir les "dégats" de la veille occasionnés par les multiples passages des uns et des autres. Et le circuit est quelque peu modifié, surtout certains passages mais ça va, pas de problème non plus.

Je rentre à nouveau au chalet pour gonfler les roues de course......et mon boyau arrière est à plat...... Tiens la veille, j'ai fait 2 tours avec et il n'y avait pas de problème, je regonfle......et il semble qu'il soit crevé, M.... mais bon, je met une autre roue carbone, une Sonic avec un boyau Dugast, ça ira quand même. Maintenant, je prend la roue avant pour la gonfler......et le prolongateur de la valve me reste dans les mains, cassé au ras de la jante, il est neuf en plus, P..... de M...., et oui, une fois de plus, exit mes roues de course mais je ne suis même pas énervé, rien, serein, je m'étonne mais c'est super..... Je change donc la roue avant aussi, tant qu'à faire.....

Puis je vais rouler avec le FOCUS Alu et je fais presque 10 bornes dans le camp et les jambes sont supers bonnes, j'ai une confiance maximum pour un podium.....mais je n'ai encore rien vu. Je ne connais toujours pas mes adversaires puisqu'ils s'inscrivent le matin même.

J'ai averti Jeannot que je ne regarderais pas sa course....mais que je la verrais plus tard en vidéo.....comme vous quand je les aurais mises sur le blog. Pendant sa course, je m'échauffe et tout va aussi bien, je le sentais bien depuis une dizaine de jours que j'avais la "pêche" mais bon, il faut faire profil bas car rien n'est joué d'avance.

11h00, je change de vêtements et je file sur le circuit assister au sacre de Jean Claude GRANGE devant Daniel PERRET, que je n'ai pas reconnu, désolé..... Un doublé français, superbe matinée....... et en plus, il fait beau, pas froid, super quoi!!!!!!!!!!

Juste le temps de féliciter Jean Claude avant le podium et je repars m'échauffer.

Ca y est l'appel a commencé, je suis prêt......mais les noms s'égrennent et jamais le mien ne vient à la bouche du commissaire. Je m'approche de lui et par dessus son épaule, je vois le n°1......en avant dernière position sur la grille. Quelle guigne, j'ai perdu avant d'avoir commencé. Adieu mes rêves de podium d'autant plus que sur la ligne de départ, je vois des gars hypers costauds dans ma catégorie....... et mes ambitions maintenant retrogradent à une place dans les 10. Au mieux!!!!!!!!!

En plus de mon favori, le belge Mark VERLOO, vainqueur de presque tous les cyclo cross en Belgique cette année, rien moins que ça, le Champion du Monde en titre n'en a gagné.....qu'un seul.....et en son absence en plus. Mon voisin de chalet, un américain qui marche du tonnerre...mais dont je n'arrivais pas à donner un âge est là lui aussi, donc maintenant pas de doute, ça va être dur.....d'autant plus que Mark VERLOO ne porte pas le maillot de Champion de Belgique, c'est un autre..... ça doit être un costaud celui là aussi....... et tout ceux que je ne connais pas et .....les français aussi, Bernard DARDENNES en tête, le Champion de France en titre et son dauphin Xavier BERTHON, Denis LAMETTE, 5ème des France FFC aussi et Martial MARECAILLE, 6ème

. Les meilleurs français ont fait le déplacement, c'est dire tout l'intérêt qu'ils portent au titre mondial, enfin je puis dire, quel bonheur de voir le niveau se relever de plus en plus.....mais que ça va être difficile de rentrer dans les 10 maintenant.




Ca y est, me voilà sur la ligne de départ, normalement sur la 5ème ligne mais j'ai réussi à remonter sur la 4ème, ce qui n'est pas du tout du goût de l'allemand Jorg FRANCHE, bon tant pis....comme vous pouvez le voir, j'ai gagné une ligne mais pour rien, car je suis en plein dans les pieds de la barrière, bon on verra une fois le départ donné comment ça va se passer.....


voilà, le départ vient d'être donné au 44 coureurs présents et moi, comme je le pensais, j'ai dû laisser parti mon "ami" allemand en rouge et jaune devant moi, il ne reste plus grand monde derrière, tant pis, je pars pour un sprint en passant de gauche à droite, dès qu'il y a un passage je passe et je me retrouve.....200 m plus loin, à l'attaque du 1er bac à sable dans la 1ère moitié du peloton mais trop loin pour moi, si je ne suis pas devant, c'est foutu dés qu'ils vont rentrer dans le bois, il n'y aura plus la place pour doubler. Alors, je vois un passage de libre à gauche du bac à sable, le plus dangereux pour moi car il n'y a aucune trace mais perdu pour perdu, je tente le tout pour le tout......et je me retrouve par terre, normal, il ne fallait pas passer là. Tant pis mais j'aurais tenter l'impossible, je repars à la hauteur du Champion de France Bernard DARDENNES, pas spécialement à l'aise sur ce circuit et je fonce mais en ......35ème position sur 44. Pas fameux, tout ça...... Impossible de remonter sur le vélo sur la plage, la seule trace est occupée par des gens qui n'avancent pas alors, un instant j'ai pensé faire tout à pied mais je me ravisse aussitôt, tant pis, je prends mon mal en patience et je roulotte jusqu'au 2ème bac à sable que je prends complètement à gauche, ......et à pied, je remonte 6 ou 7 concurrents mais impossible de remonter davantage, plus la place.


3ème bac à sable, il y a des trous entre les coureurs et je me faufile mais bon, je reprend une ou 2 place mais je viens butter sur le reste des coureurs et à nouveau, je fais des eforts pour passer ici ou là, mais ça ne paie pas....... Je ne vois déjà plus les premiers.......dommage, j'ai de bonnes sensations aujourd'hui.


au bout d'un tour et demi, je fais le point sur les forces en présence. Mark VERLOO le belge mène devant l'américain Kévin HINES, je ne m'étais pas trompé d'un pouce, j'ai l'oeil pour ça......


arrivent ensuite Wim VANDENBERGH, le nouveau Champion de Belgique et Patrick SLUYTS, un autre belge, normal, il y en a beaucoup ici.....


5ème, Adrian VANLONDEN, le Champion de Hollande, 2ème l'an passé et en 2008.....derrière moi


Alfons SCHUTTERS, à nouveau un belge à la 6ème place


2 italiens aux 7ème et 8ème places, Carlo BATTISTELLI et le Champion d'Italie Guiseppe ZAMPARINI