MONDIAL 45/49 ans



10H45 au tour des 45/49 ans de rentrer en lice

Johan MARTINEZ est prêt .... il est appellé dans le sas de départ

où comme les autres il va être controlé...

ça y est, en place là...

il enlève la veste...

concentration maximale, maintenant il n'y a plus qu'à...

le départ est imminent

c'est parti avec en tête André SUTTON le canadien

que l'on retrouve en tête au passage de la petite butte après l'escalier

devant l'allemand Stéphan DANOWSKI

puis le polonais Marek BONECKI  (74), le français Laurent JOIN (23), et un autre canadien Jean François BLAIS  (3)

Edwin RAATS (30) et Julien ALMANSA le nouveau Champion de France

suivit du 38 l'espagnol GONZÁLEZ LUIS Cástor et de l'italien Luigi CARRER qui avait remporté le Championnat d'Europe chez lui dans sa catégorie en même temps que moi, joli souvenir ça

Jean Pierre CHALAS (53) au milieu du paquet

ainsi que Johan qui avait un tirage au sort vraiment très défavorable

ertour sur la plage au 1er tour

Stéphan DANOWSKI est en tête mais a été rejoint par encore un candien


Edwin RAATS rapplique, lui aussi a conquis l'arc en ciel ici

derrière, l'américain Marc SAVERY  (68)et André  SUTTON

Laurent, GONZÁLEZ LUIS Cástor et Julien arrivent ensuite, très bien placé

Jean Pierre à gauche

David PAGNIER parti en fond de peloton aussi qui remonte à Vitesse Grand V

et Johan également

la course à pied ne lui fait pas peur à lui, il court souvent

2ème tour, sur la place, regroupement des 3 premiers

l'américain derrière, pas très loin quand même

puis les autres un par un...

Julien semble à l'aise là, ça se voit même si ça rigole pour personne

Jean Pierre s'accroche au hollandais René KUHLMANN

David jout à cache cache avec un autre français Patrice TROSZCZYNSK

Johan remonte encore des places, dommage ce départ au fond de la classe...

super à l'aise sur ce circuit en plus il est...

descente de la dune au 3ème tour, le trio de tête est encore compact...

l'américain ne semble pas en mesure de revenir

par contre David revient très fort, il a passé Julien

qui court dans la descente... comme la majorité d'ailleurs

idem pour Laurent et Jean Pierre qui fait un beau retour également

Johan revient sur l'allemand Stéphan KNOPF