TOSTADIUM ACTE 16

Mercredi 26 avril, le matin se lève...

8h30, nous voilà à pied d'oeuvre... mais nous n'avons pas attaqué la matinée par là.. je vous le réserve dans quelques instant...

là, nous allons faire les contreforts pour tenir la tere... Christophe fait les tranchées

puis la découpe des poteaux...

voilà le côté sud prêt...

il ne reste plus qu'à y placer les poteaux... allez c'est parti, ceux là sont trop gros pour être porter par les hommes alors la pelle mécanique va s'en occuper pour nous

les premiers sont en place... on plombe, on ajuste...

et voilà le boulot côté sud...

maintenant faut faire l'autre côté tiens aussi

c'est reparti pour la même chose en couleur

allez, je vous fait l'honneur du scoop... voilà le tracé du futur tracé dans le bois.. normalement, si tout va bien, samedi soir il devrait être prêt en même temps que la passerelle..

pour le moment, vous pouvez imaginer ce que cela va donner

il y aura un peu de dénivellé genre toute petite bosse...

et on ressortira pour prendre la ligne d'arrivée

et là, ça sera l'entrée, mais attention, ce circuit ne sera pratiqué que lors des épreuves de plein jour, pas question d'y mettre l'éclairage... on a déjà assez de boulot comme ça...

bon, on peut revenir à nos pôteaux maintenant

dès fois, il faut tout le monde pour les remuer ces engins

et voià, une journée bien remplie sous les yeux de Jeff qui vient voir ce que ça donne à la sortie du boulot.. et vous savez? ben j'ai pas envie de monter sur le vélo là, mais alors pas du tout...


et nous voilà jeudi 27... mais la journée commence à 13h vu que tout le monde a des choses à faire aussi individuellement... et ça commence par le damage de la terre au pied des pôteaux, faut que ça tienne oui

pendant ce temps le frangin et Louis venu à notre aide avec tracteur et remorque s'occupe à mettre des sacs contre les pôteaux pour que la terre ne s'échappe pas entre...

et les premiers coups de pelle pour mettre la terre qui était là au bord du tunnel

et voilà le tas de terre qui nous attend, il n'y en aura pas assez mais bon, on commence par là...

premier coup de godet pour le chargement

et 1 heure après, voilà un peu le tableau à droite du tunnel, c'est à dire la future montée...

et à gauche, c'est à dire la future descente

par contre, comme on peut le voir, le nettoyage a été fait et le site remis en l'état

plus de terre à disposition, Christophe commence à la travailler sur le tunnel

tout est là maintenant

allez, quelques coups de masse pour casser un poteau bêton un peu long.. on va en casser d'autres vendredi...  on ajuste là maintenant

un peu de pelle mécanique

et hop, le toit est recouvert

car Jeff et le frangin avaient au préalable mis des sacs pour empécher la terre de tomber entre les poteaux

on le voit pas sur la photo..mais ça fait haut quand même

le toit est complétement garni de terre

 Christophe s'attaque au côté droit, la montée...

on reconnait le virtuose de la pelle mécanique

une fois ça terminé, on attaque le futur tracé pour arriver.. à la passerelle... et oui je modifie ça aussi..

j'vais oublié de vous faire voir la future montée en l'état... ça commence à prendre forme... mais on est loin du fini oui

voilà ce que ça donner pour venir à la passerrelle

la aussi, on décape... pour mettre le sol au niveau de l'escargot que je garderais


on vide les remorques...

voilà la vue en rentrant dans l'escargot avant...

voilà la vue quand on arrivera à la passerrelle

la terre est pratiquement toute enlevée

et maintenant Christophe continue à modeler la montée..

il monte et descend, en fait il dame la terre de la pente..

petit à petit, le spectacle devient réel

on commence à se prendre au jeu de l'imagination...

l'artiste connait son registre, il paufine...

sincèrement? moi j'adore regarder ça... comme un gamin pareil

pratiquement en haut la pelle mécanique et là, il y a 17 tonnes tout en haut... ça tient, rien  ne bouge... ouf!!!!

maintenant, c'est la finition

et il dame toujours... on pourrait y passer en vélo dès maintenant oui

vu du toit, il y a de la pente je vous assure... il va falloir mettre un sacré coup de rein là

et ça fait haut..mais rassurez vous, on va tout sécuriser là avec des rembardes..

le bijou est presque poli

reste encore quelques va et bvient de bas en haut

là ça commence à être visuel complet

la pente et les bas côtés sont aplanis comme avec un rateau et où nous aurions passer un rouleau

et voilà le boulot fini, superbe, si l'autre côté est aussi réussi, là oui, ça va être le pied


et vu d'en haut.. il faudra y monter aussi oui....
 

 

Commentaires (2)

1. cyclocrossman (site web) 28/04/2017

Merci Christian, oui c'est sur... on le mérite bien ce petit coup à boire!!!!!!

2. Panizzon Christian 28/04/2017

Bonjour à tous
Bravo à tous et félicitations, une belle réalisation ( les coureurs vont êtres heureux sur un tel parcours) . Les travailleurs méritent bien un rosé du ( chevreuil) bien frais !!!!!! Avec modération
@+ et bon courage
Christian

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau